Delia Sherman

agrégée d'histoire, romancière et nouvelliste
Delia Sherman
Description de cette image, également commentée ci-après
Delia Sherman aux Utopiales à Nantes en 2017
Nom de naissance Cordelia Caroline Sherman
Naissance 1951
Tokyo, Drapeau du Japon Japon
Pays de résidence États-Unis
Diplôme
Activité principale
Auteure, enseignante, conférencière
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • Through a Brazen Mirror (1989)
  • The Porcelain Dove (1994)
  • Le Labyrinthe de la liberté (2011)

Cordelia Caroline Sherman connue sous le nom de plume de Delia Sherman, née en 1951 à Tokyo, est une auteure américaine de fantasy.

BiographieModifier

Cordelia Caroline Sherman grandit à New York, où elle intègre l'école Chapin. En 1972, elle obtient son baccalauréat du Vassar College puis rejoint l'Université Brown dont elle est diplômée d'une maitrise en arts en 1975. Elle complète sa formation par l'obtention de son doctorat en 1985. Agrégée d'histoire, elle débute une carrière dans l'enseignement[1].

Elle travaille comme conférencière à l'Université de Boston de 1978 à 1987, puis de 1989 à 1992. Pendant cette année de transition, elle devient critique littéraire pour les titres : Women's Review of Books, New York Review of Science Fiction et Science Fiction and Fantasy Review Annual. De 1996 à 2004, elle est rédactrice pour la maison d'édition américaine Tor Books[2]. Depuis 1993 et le succès critique et public de The Porcelain Dove, elle exerce pleinement ses activités d'auteure, de conférencière et d'enseignante.

Delia Sharman a participé au programme de littérature du Hollins College et enseigné dans différents ateliers d'écriture à travers le monde de Clarion, WisCon, à l'atelier d'écriture de fantaisie d'Odyssey, d'alpha Teen WRiting, à Cape Cod, dans le New Hampshire ou encore à Amsterdam[3].

En 1996, elle épouse l'auteure américaine Ellen Kushner[4].

Elle est l'un des membres fondateurs et la première présidente de la Fondation des arts interstitiels[5].

Carrière littéraireModifier

Fantasy of mannersModifier

Fortement imprégnées de ses études en histoire, les œuvres de l'auteure aiment se jouer des époques[1]. Sa prose oscille entre des ouvrages destinés à la littérature jeunesse et des romans pour adultes appartenant au genre fantasy of manners, un mélange de fantasy et de comédie de mœurs[3],[6].

En 1989, son premier roman Through a Brazen Mirror devient l'un des ouvrages références de la communauté queer[7].

Fantastique dans tous les sens du terme, le second roman de Delia Sherman intitulé The Porcelain Dove est un conte de fées habilement conçu qui doit autant à E.T.A. Hoffman qu'à Charles Perrault. Depuis près de 200 ans, le château de Beauxpres dans le Jura a été retiré «du cercle du monde». Ses habitants, pourvus de serviteurs presque invisibles, ne vieillissent jamais. L'histoire de Berthe commence véritablement en 1758, lorsqu'elle devient femme de chambre de la jeune Adèle du Fourchet et guide sa maîtresse plutôt étourdie à l'école de Port-Royal jusqu'à son éventuel mariage avec le duc de Malvoeux. Bientôt, le trio quitte Paris pour un futur menaçant au château dit magique de Beauxpres[8]. En 1994, The Porcelain Dove est lauréat du prix Mythopoeic[9].

Publié en 2011, Le Labyrinthe de la liberté obtient le prix Prometheus, le prix Andre-Norton et le prix Mythopoeic[10]. Contre le mouvement naissant des droits civiques et juste avant le début de la guerre civile, le roman explore la libération politique et personnelle[11]. En 1960, Sophie, treize ans, n'est pas heureuse de passer l'été dans la vieille maison de sa grand-mère dans le Bayou. Mais la maison renferme un labyrinthe et Sophie ne peut résister à son exploration, quitte à devoir remonter le temps[12].

En 2015, Delia Sherman publie son premier recueil de nouvelles Young Woman in a Garden. À travers une galerie de personnages principalement féminins, l'auteure dénonce le patriarcat qui façonne le quotidien des femmes dans différents lieux géographiques et à différentes époques[13].

ÉditionModifier

Delia Sherman est co-éditrice avec Ellen Kushner et Donald G. Keller de l'anthologie fantastique The Horns of Elfland, publié en 1997 chez Roc[14]. Activement impliquée dans le mouvement artistique interstitiel, elle participe à la direction de différentes anthologies sur le sujet. Elle est également membre du studio Endicott[15].

ŒuvresModifier

Série ChangelingModifier

  1. (en) Changeling, Viking, 2006
  2. (en) The Magic Mirror of the Mermaid Queen, Viking, 2009

Série RiversideModifier

  1. (en) The Fall of the Kings, Bantam Books, 2002
    Coécrit avec Ellen Kushner.

Romans indépendantsModifier

  • (en) Through a Brazen Mirror, Ace Books, 1989
  • (en) The Porcelain Dove, Dutton, 1993
  • Le Labyrinthe de la liberté, Hélium, coll. « Hélium Fiction », 2014 ((en) The Freedom Maze, Big Mouth House, 2011), trad. Michelle Nikly, 270 p. (ISBN 978-2330030544)
  • (en) The Evil Wizard Smallbone, Candlewick, 2016

Recueil de nouvellesModifier

  • (en) Young Woman in a Garden, Small Beer Press, 2014

AnthologieModifier

  • (en) The Horns of Elfland, Roc, 1997
    Dirigée par Delia Sherman, Ellen Kushner et Don Keller
  • (en) The Essential Bordertown - Tome 4, Tor Books, 1999
    Dirigée par Delia Sherman et Terri Windling
  • (en) Interfictions : An Anthology of Interstitial Writing, Small Beer Press, 2007
    Dirigée par Delia Sherman et Theodora Goss (en)
  • (en) Interfictions 2 : An Anthology of Interstitial Writing, Small Beer Press, 2009
    Dirigée par Delia Sherman et Christopher Barzak (en)

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Biographie Delia Sherman », sur https://www.babelio.com
  2. (en) « Delia Sherman chez Tor Books », sur https://www.tor.com
  3. a et b « Delia Sherman - Les Utopiales », Les Utopiales,‎ (lire en ligne, consulté le 31 octobre 2017)
  4. « Spotlight on : Ellen Kushner, Tremontaine », sur http://locusmag.com,
  5. « IAF Team », Interstitial Arts Foundation,‎ (lire en ligne, consulté le 1er novembre 2017)
  6. (en) John Clute, Encyclopedia of Fantasy, New York, St. Martin's Griffin, , 1079 p. (ISBN 978-0-312-19869-5, lire en ligne)
  7. (en) « Through a Brazen Mirror by Delia Sherman », sur https://www.publishersweekly.com
  8. (en) « Fiction Book Review : Porcelain Dove by Delia Sherman », sur https://www.publishersweekly.com
  9. (en) « The Mythopoeic Society: Mythopoeic Award Winners », sur www.mythsoc.org (consulté le 31 octobre 2017)
  10. (en) « Delia Sherman - Awards Summary », sur http://www.sfadb.com
  11. Kelly Fiore, « The Freedom Maze : A time traveling teen journeys back to 1860 and learns how to live on her own terms. », sur http://www.washingtonindependentreviewofbooks.com,
  12. (en-US) « The Past to the Present: The Freedom Maze by Delia Sherman », Tor.com,‎ (lire en ligne, consulté le 31 octobre 2017)
  13. (en) Jason Heller, « A 'Garden' Full Of Dazzling, Whimsical Tales », sur https://www.npr.org,
  14. (en) « Ellen Kushner, Delia Sherman and Donald G. Keller’s The Horns of Elfland », sur http://thegreenmanreview.com
  15. « Review: Delia Sherman's Changeling », sur Endicott Redux (consulté le 31 octobre 2017)

Liens externesModifier