Delfina Martínez

Delfina Martínez est une militante des droits LGBT uruguayenne, œuvrant pour la reconnaissance des droits des personnes transgenres dans son pays[1].

Delfina Martínez
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

BiographieModifier

Delfina Martínez transitionne à l'âge de 21 ans. Après avoir perdu son emploi[2], elle déménage à Buenos Aires. Elle y devient travailleuse du sexe, puis militante pour les droits des personnes transgenres[2]. Elle finit par retourner en Uruguay et rejoint l'Union Trans del Uruguay (UTRU) en 2015[3].

En 2018, Delfina Martínez participe à la lutte contre l'abrogation de la loi Ley Integral para Personas Trans qui protège les personnes transgenres dans le pays[4],[5]. Elle avait auparavant milité pour la promulgation de cette loi[6],[7].

Delfina Martínez est, avec Leho De Sosa[8], commissaire de la troisième Semana de Arte Trans[9] (SAT) à Montevideo en 2019[10]. La manifestation a pour but de présenter les œuvres d'artistes transgenres uruguayens[11].

RéférencesModifier

  1. (es) ElPais, « Delfina Martínez: “A los cinco años ya sentía que no era un varón” », sur Diario EL PAIS Uruguay (consulté le )
  2. a et b (es) « Ser trans en Uruguay, la historia de Delfina Martínez », sur IPS Agencia de Noticias, (consulté le )
  3. Joseph O'Connell, Somos Mas: We Are More, Winston Churchill Memorial Trust, , 27-28 p. (lire en ligne)
  4. (es) « Fracasa el intento de un grupo conservador que buscaba derogar la Ley Trans en Uruguay », sur RT en Español (consulté le )
  5. (es) « Delfina Martínez “Hay alivio de poder seguir en esta construcción de la democracia” », sur Montevideo Portal (consulté le )
  6. Adriana Carrasco, « En Uruguay un plesbicito tramposo pone en peligro la ley de identidad de género | Consulta impopular », sur PAGINA12, (consulté le )
  7. El Observador, « ¿Cuáles son los argumentos a favor y en contra de la ley trans? », sur El Observador (consulté le )
  8. (es) « Comenzó la tercera edición de la Semana de Arte Trans », sur la diaria, (consulté le )
  9. (es) « Por las maricas que vienen », sur Brecha, (consulté le )
  10. (es) « Artistas de cuatro países exponen por la Semana de Arte Trans », sur ecos.la (consulté le )
  11. (en) « Artistas de cuatro países exponen en Montevideo por la Semana de Arte Trans », sur www.laconexionusa.com (consulté le )