Defying Gravity (série télévisée)

série de télévision allemande
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Defying Gravity.
Defying Gravity

Titre original Defying Gravity
Autres titres
francophones
Mission Antarès
Genre Série de science-fiction
Création James D. Parriott (en)
Production Ron French
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d'origine ABC (États-Unis)
CTV (Canada)
Pro 7 (Allemagne)
BBC Two (Royaume-Uni)
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 13
Durée 42 minutes
Diff. originale

Defying Gravity (Mission Antarès au Québec) est une série télévisée en coproduction américaine, canadienne, allemande et britannique en treize épisodes de 42 minutes, créée par James D. Parriott. La diffusion a débuté le [1] aux États-Unis sur le réseau ABC et en simultané au Canada sur le réseau CTV, et elle a été interrompue après huit épisodes le aux États-Unis, et après neuf épisodes le au Canada, puis les quatre derniers épisodes en sur Space.

Au Québec, la série a été diffusée depuis le sur Ztélé, et en Suisse sur TSR 1. Elle reste inédite dans les autres pays francophones.

SynopsisModifier

Se déroulant en 2052, la série suit huit astronautes[2] (quatre femmes et quatre hommes) de quatre pays sur une mission dans l'espace de six ans à travers le système solaire, au cours de laquelle ils sont suivis de la Terre au moyen d'un système de communication en temps réel[3]. Au fur et à mesure qu'ils approchent de Vénus, le premier arrêt de leur voyage, ils font l'expérience d'hallucinations dérangeantes dont la source va se révéler provenir de l'intérieur même du vaisseau, d'une entité appelée Beta, embarquée depuis la Terre dans le plus grand secret. Plusieurs autres entités telles que Beta ont été repérées au fil du temps par la Terre qui a décidé d'aller les collecter sur toutes les planètes et lunes du système solaire. Leur prochain arrêt sur Vénus a pour but de récupérer Gamma.

DistributionModifier

Sur AntaresModifier

Sur TerreModifier

Sur MarsModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[4]

ProductionModifier

En , CTV entre en partenariat avec Omni Film Productions et Fox Television Studios, en association avec la BBC au Royaume-Uni et ProSieben en Allemagne, avec Ron Livingston dans un rôle titre[5]. Il est rejoint quelques jours plus tard par Florentine Lahme[6] et Laura Harris[7].

À la fin , la série déjà été tournée et montée, ABC achète les droits de diffusion américains[8] et la met à l'horaire au début août.

Après le cinquième épisode, CTV déplace la série dans la case du vendredi soir, soit deux jours à l'avance sur ABC. De son côté, ABC n'a pas mis d'autres épisodes à l'horaire après le huitième épisode le , présentant un film la semaine suivante et inaugurant la saison automnale la semaine suivante[9]. Les cinq épisodes restants n'ont jamais été programmés sur ABC. Au Canada, CTV a opté de rediffuser la série intégralement sur sa chaîne spécialisée Space, incluant les quatre épisodes laissés inédits.

Fiche techniqueModifier

  • Créateur : James D. Parriott
  • Réalisateurs : Fred Gerber (3 épisodes), Sturla Gunnarsson (3 épisodes), Peter Howitt (3 épisodes), David Straiton (2 épisodes)
  • Effets spéciaux : Stargate Studios

ÉpisodesModifier

  1. Décollage imminent (Pilot)
  2. Sélection naturelle (Natural Selection)
  3. Les Portes (Threshold)
  4. S2JS (H21K)
  5. Franchir le Rubicon (Rubicon)
  6. Une histoire de cochon (Bacon)
  7. La Grande Peur (Fear)
  8. Obéissance à tout prix (Love, Honor, Obey)
  9. La Rencontre (Eve Hate the Apple)
  10. Déjà vu (Deja Vu)
  11. Seuls (Solitary)
  12. Vénus (Venus)
  13. La Croisée des chemins (Kiss)

CommentairesModifier

La série a été présentée aux réseaux comme le « Grey's Anatomy de l'espace »[10].

AccueilModifier

Au Canada, le premier épisode a été vu que par 783 000 téléspectateurs[11], le deuxième sous le seuil de 607 000 (hors du Top 30), et le troisième par 573 000 téléspectateurs[12]. Les épisodes subséquents étaient hors du Top 30 des audiences hebdomadaires fournies par BBM.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Astronauts Embark on Provocative Space Thriller in Defying Gravity, a New Series Starring Ron Livingston and Laura Harris, Begining with a Special Two-Hour Premiere Sunday, August 2 on the ABC Television Network », sur The Futon Critic,
  2. (en) Adam Benzine, « Transatlantic space drama on launch pad »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), C21 Media, (consulté le 15 août 2010)
  3. (en) « Why ABC's Defying Gravity is no Virtuality 2 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur SCI FI Wire, (consulté le 15 août 2010)
  4. « Fiche de doublage », sur RS Doublage (consulté le 24 février 2019)
  5. (en) « CTV Partners with FOX Studios for New Canadian Drama Series », sur The Futon Critic,
  6. (en) Nellie Andreeva, « FtvS, overseas b'casters lift off for space series », sur The Hollywood Reporter,
  7. (en) Nellie Andreeva, « A Nurse aide, a rocket woman », sur The Hollywood Reporter,
  8. (en) Nellie Andreeva, « ABC picks up Gravity », sur The Hollywood Reporter,
  9. (en) « AZahf ParooBC Rep: Defying Gravity Not Canceled », sur The Futon Critic,
  10. (en) « ABC Gives Grey's Anatomy in Space a Go », sur Buddy TV, (consulté le 15 août 2010)
  11. (en) « Audience du 1er épisode au Canada » [PDF], sur BBM,
  12. (en) « Audience du 3e épisode au Canada » [PDF], sur BBM,

Voir aussiModifier

Liens externesModifier