Debretsion Gebremichael

homme politique éthiopien

Debretsion Gebremichael
ደብረጽዮን ገብረሚካኤል
Illustration.
Fonctions
Président du Front de libération du peuple du Tigray
En fonction depuis le
(5 ans, 1 mois et 29 jours)
Prédécesseur Abay Weldu
Président de la région du Tigré[1]

(2 ans, 10 mois et 4 jours)
Prédécesseur Abay Weldu
Successeur Mulu Nega
Vice-Premier ministre d'Éthiopie

(3 ans, 11 mois et 8 jours)
Premier ministre Hailemariam Desalegn
Biographie
Nom de naissance Debretsion Gebremichael
Date de naissance (66 ans)[2]
Lieu de naissance Shire (Éthiopie)
Nationalité Éthiopienne
Parti politique Front de libération du peuple du Tigray
Diplômé de Université d'Addis-Abeba

Debretsion Gebremichael (en tigrigna: ደብረጽዮን ou ደብረፅዮን ገብረሚካኤል; né le à Shire en Éthiopie) est un homme politique éthiopien, actuellement leader du Front de libération du peuple du Tigré (FLPT) et ancien président de la région du Tigré[3].

BiographieModifier

Il devient président de la région du Tigré en 2018 en tant que vice-président.

Il devient vite un opposant au gouvernement fédéral et décide que son parti ne rejoindra pas le Parti de la prospérité en vue des élections législatives de 2020. Ces élections sont reportées à 2021 et Gebremichael décide d'organiser des élections locales contre l'avis du Premier ministre Abiy Ahmed.

Il est destitué en novembre 2020 à la suite du conflit de 2020 au Tigré et de la suspension des institutions locales par le Conseil de la fédération.

Carrière politiqueModifier

  • depuis le 29 novembre 2017 : Président du Front de libération du peuple du Tigré
  • 9 janvier 2018 - 13 novembre 2020[1] : Président de la région du Tigré
  • 20 novembre 2012 - 6 novembre 2016 : Vice-premier ministre de l'Éthiopie
  • 10 octobre 2012 - 8 janvier 2018 : Ministre des communications et des technologies de l'information

NotesModifier

  1. a et b Mulu Nega est nommé par le gouvernement fédéral le 13 novembre 2020 mais Gebremichael revendique toujours le poste.
  2. Servan Ahougnon: Debretsion Gebremichael, le tribaliste qui pousse un prix Nobel de la paix à déclencher une guerre (6 novembre 2020)
  3. (en) « Debretsion clinches top TPLF position », sur thereporterethiopia.com, (consulté le )