Ouvrir le menu principal
Debra Ann Fischer
Debra Fischer

Domaines Astronomie
Institutions Actuellement professeur d'astronomie à l'université de Yale et l'Université d'État de San Francisco
Formation Université de l'Iowa, Université d'État de San Francisco, Université de Californie à Santa Cruz
Renommée pour Découverte d'exoplanètes

Debra Ann Fischer est professeur d'astronomie à l'université de Yale. Elle travaille dans la détection et la caractérisation d'exoplanètes. Elle faisait partie de l'équipe qui a découvert le premier système multiplanétaire[1],[2].

Sommaire

Recherche et carrièreModifier

 
Debra Fischer devant un fit képlerien d'Upsilon Andromedae.

Fischer a co-écrit plus de 100 articles sur les étoiles naines et les objets de masse substellaire dans le voisinage galactique, dont plusieurs sur les exoplanètes. Elle est chercheuse principale dans le consortium N2K (en) recherchant des exoplanètes. Elle est également membre de l'équipe de recherche de planètes dirigée par Geoffrey Marcy[2],[3]. Elle était chercheuse principale de Chiron, le spectromètre à haute résolution du CTIO[4]. En 2011, elle commence le projet Fiber-optic Improved Next-generation Doppler Search for Exo-Earths avec la Planetary Society, un instrument qui aidera les chasseurs de planètes à trouver des planètes ressemblant à la Terre.

ÉducationModifier

Fischer a reçu son bachelor en science de l'université de l'Iowa en 1975, un master de science de l'Université d'État de San Francisco en 1992 puis son Ph.D. de l'université de Californie à Santa Cruz en 1998. Elle a travaillé comme chercheur postdoctoral à l'université de Californie à Berkeley en même temps qu'elle dirige le programme de recherche de planète de l'observatoire Lick[5],[6].

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) R. Paul Butler, Geoffrey W. Marcy, Debra A. Fischer, Timothy M. Brown, Adam R. Contos, Sylvain G. Korzennik, Peter Nisenson et Robert W. Noyes, « Evidence for Multiple Companions to υ Andromedae », The astrophysical journal, no 526,‎ , p. 916-927 (DOI 10.1086/308035, lire en ligne, consulté le 16 juin 2014)
  2. a et b Dennis Overbye, « Finder of New Worlds », New York Times,‎ (lire en ligne)
  3. « N2K Consortium », Yale astronomy (consulté le 27 février 2014)
  4. « MRI: Development of Chiron: CTIO High Resolution Spectrometer »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Research Commercialization and SBIR Center, San Francisco State University (consulté le 27 février 2014)
  5. « Radcliffe Institute Guest Lecturer Bio » [archive du ] (consulté le 4 février 2008)
  6. « Interview with D. Fisher, Planet-Hunter », theWoman Astronomer,‎ (lire en ligne)

Lien externeModifier