Dean Acheson

politicien américain

Dean Acheson
Illustration.
Dean Acheson en 1965.
Fonctions
51e secrétaire d'État des États-Unis

(3 ans, 11 mois et 30 jours)
Président Harry S. Truman
Gouvernement Administration Truman
Prédécesseur George Marshall
Successeur John Foster Dulles
Biographie
Nom de naissance Dean Gooderham Acheson
Date de naissance
Lieu de naissance Middletown (Connecticut)
(États-Unis)
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décès Sandy Spring (Maryland)
(États-Unis)
Nationalité Américain
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université Yale
Faculté de droit de Harvard
Profession Diplomate
Avocat
Religion Église épiscopale des États-Unis

Seal of the United States Department of State.svg
Secrétaires d'État des États-Unis

Dean Gooderham Acheson, né le à Middletown (Connecticut) et mort le à Sandy Spring (Maryland)), est un homme politique et diplomate américain. Membre du Parti démocrate, il est secrétaire d'État des États-Unis entre 1949 et 1953 dans l'administration du président Harry S. Truman.

BiographieModifier

Dean Acheson naît dans une famille modeste du Connecticut d'un clerc anglais et d'une mère canadienne. Il fait ses études à l'université Yale où il obtient un diplôme d'avocat[1].

Secrétaire d'État sous l'administration Truman de 1949 à 1953, Dean Acheson joue un rôle central dans la définition de la politique étrangère américaine au début de la guerre froide. En pleine Guerre d'Indochine, il a dès le 1er décembre 1949 réclamé à la France un calendrier menant à l'indépendance du Vietnam, sous la supervision d'une commission internationale et dès l'été 1949 réclamé que le dossier passe du ministère des colonies à celui des Affaires étrangères[2].

Il agit décisivement en faveur d'une intervention en juin 1950 dans la guerre de Corée. Il est à l'origine de la résolution 377 des Nations unies, aussi appelée « Union pour le maintien de la paix ».

Dean Acheson défend vigoureusement les employés du département d'État accusés pendant la période du maccarthisme.

Il est le coauteur avec David E. Lilienthal du rapport Acheson-Lilienthal (rapport sur le contrôle international de l'énergie atomique).

En 1964, il reçoit la médaille présidentielle de la Liberté.

Article connexeModifier

Notes et référencesModifier

  1. ACHESON Dean (1893-1971), vol. 18, Paris, Encyclopaedia Universalis France, , 759 p. (ISBN 2-85229-281-5), p. 10
  2. " Indochine 1940-1955 : la fin d'un rêve" par Jacques de Folin ; préface d'Olivier Todd aux Editions Perrin en 1993 Franc-Tireur%20%201948%20%20indochine&f=false

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :