De la part des copains

film sorti en 1971
De la part des copains
Réalisation Terence Young
Scénario Dorothea Bennett
Jo Eisinger
Richard Matheson
Shimon Wincelberg
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France / Drapeau de l'Italie Italie
Durée 94 min.
Sortie 1970

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

De la part des copains (titre original : Cold Sweat) est un film d'action franco-italien réalisé par Terence Young d'après le roman Ride the Nightmare de Richard Matheson paru en 1959. Sorti en 1970, sa principale vedette est Charles Bronson.

SynopsisModifier

Ce film décrit les efforts de Joe Martin (Charles Bronson) rattrapé par son passé qui doit libérer sa femme, prise en otage par des trafiquants de drogue.

Pendant la guerre de Corée, Joe Moran, un sergent de l'armée US, est inculpé pour avoir frappé un colonel, et emprisonné en Allemagne. Dans la prison militaire, il rencontre le capitaine Cross (James Mason), son ancien commandant de compagnie, et un soldat ayant été sous les ordres de Joe, appelé Vermont (Michel Constantin), emprisonnés pour avoir fait du marché noir et détourné des véhicules de l'armée. Joe accepte de s'échapper avec eux. L'évasion est organisée par un ancien légionnaire Français nommé "Katanga" (Jean Topart). Tout va bien jusqu’à ce que Katanga tue un officier de police allemand trop curieux. Effrayé et dégoûté par le meurtre, Joe s'échappe seul, abandonnant ses amis et Katanga, qui sont recapturés.

Quelques années plus tard, maintenant connu sous le nom de Joe Martin, il mène un vie rangée et possède une affaire de location de bateaux dans le sud de la France. Il vit avec sa femme, Fabienne (Liv Ullmann), et sa fille de 12 ans. Les choses vont bien pour Joe. Quand son portrait apparait dans un journal local, Ross, Vermont et Katanga surgissent. Devenus trafiquants de drogue, ils veulent se venger de Joe et utiliser son affaire de location pour transporter leur marchandise de contrebande. Pour assurer la coopération de Joe, ils kidnappent sa femme et sa fille et les retiennent en otage quelque part dans l'arrière-pays Niçois.

Parvenus sur les lieux, Joe entame une course effrénée au volant d'un coupé Opel afin de ramener un médecin qui devra soigner un des trafiquants blessés, en échange de la liberté des deux otages. Il paviendra à faire sauter ses ennemis et à libérer sa femme et sa fille.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

TournageModifier

On remarque une référence à la carrière de Charles Bronson au début du film, quand Joe Martin rentre chez lui, sa femme est en train de regarder un western.

Le film se déroule sur la Côte d'Azur, entre Nice, Grasse et Villefranche sur Mer.

Autour du filmModifier

Charles Bronson reçu 400 000 $ pour sa prestation[1].

Le film a été tourné en France en et projeté mondialement le . Ce film n'est pas sorti aux USA avant 1974, soit 3 ans après sa réalisation. 3 jours après le début des projections à New York City, le film a été présenté à la télévision[1].

Bronson retrouve Michel Constantin pour la 2e fois en cette année 1970, puisqu'ils ont joué ensemble dans le film La cité de la violence. Dans ces 2 films, le personnage joué par Constantin est éliminé par le personnage joué par Bronson.

La nouvelle de Matheson avait déjà été tournée en 1962 sous son titre original, comme un épisode d'Alfred Hitchcock Présente avec Hugh O'Brian et Gena Rowlands dans les premiers rôles[2].

Le film de 1993 portant le même nom, avec Ben Cross, Adam Baldwin et Shannon Tweed n'a rien à voir avec celui-ci[3].

Sortie vidéoModifier

Le film sort en combo DVD/Blu-ray le chez StudioCanal.

Notes et référencesModifier


  1. a et b (en) « Sweat Cold Trivia », sur www.imdb.com
  2. (en) « Ride the Nightmare », sur www.imdb.com
  3. (en) « Sweat Cold », sur www.imdb.com

Voir aussiModifier

Liens externesModifier