Ouvrir le menu principal

David Ige

gouverneur d'Hawaï depuis 2014

David Ige
Illustration.
Portrait officiel du gouverneur David Ige.
Fonctions
Gouverneur d'Hawaï
En fonction depuis le
(5 ans et 11 jours)
Élection 4 novembre 2014
Réélection 6 novembre 2018
Lieutenant-gouverneur Shan Tsutsui
Doug Chin (en)
Prédécesseur Neil Abercrombie
Biographie
Nom de naissance David Yutaka Ige
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Pearl City (Hawaï, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université d'Hawaï à Mānoa

David Ige
Gouverneurs d'Hawaï

David Yutaka Ige, né le à Pearl City (Hawaï), est un homme politique américain, membre du Parti démocrate. Il est membre de la Chambre des représentants d'Hawaï de 1985 à 1995 puis du Sénat d'Hawaï de 1995 à 2014 et gouverneur d'Hawaï depuis 2014.

BiographieModifier

Origines familialesModifier

David Ige naît de Tokio et Tsurue Ige, issus de l'immigration japonaise, à Pearl City, où il grandit. Il est le cinquième de six enfants. Lors de la Seconde Guerre mondiale, son père est engagé dans l'armée américaine qui subit les attaques japonaises à Hawaï ; il reçoit la Purple Heart pour actes de bravoure. Après la guerre, il travaille dans la production d'acier[1].

Engagement politiqueModifier

Législature d'ÉtatModifier

Membre de la Chambre des représentants d'Hawaï de 1985 à 1995, Ige est ensuite élu au Sénat de l'État jusqu'en 2014.

En 2014, il se présente au poste de gouverneur d'Hawaï face au démocrate sortant Neil Abercrombie, peu populaire[2]. Durant la campagne Abercrombie dépense dix fois plus d'argent qu'Ige et reçoit le soutien du président Barack Obama[2],[3]. Ige remporte cependant la primaire avec 66 % des voix contre 31 % pour le sortant[2], première fois qu'un gouverneur hawaïen est battu lors d'une primaire et deuxième fois qu'un gouverneur n'est pas réélu[3].

Gouverneur d'HawaïModifier

Ige est élu gouverneur lors des élections de 2014 avec 49 % des suffrages, devant le républicain Duke Aiona (37 %), l'indépendant Mufi Hannemann (12 %) et le libertarien Jeff Davis (2 %)[4]. Il succède à Abercrombie le suivant.

Le , dans un contexte de tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord, un message d'alerte concernant une attaque par missile est envoyé à tous les habitants d'Hawaï, provoquant la panique à travers l'archipel. Le gouverneur met plus de 38 minutes avant d'annoncer qu'il s'agit d'une erreur[5].

À la suite de cet événement, Ige se trouve distancé dans les sondages par la représentante fédérale démocrate Colleen Hanabusa, qui se présente face à lui au poste de gouverneur[5]. Hanabusa est soutenue par quelques personnalités de renom, notamment l'autre représentante fédérale de l'archipel, Tulsi Gabbard, et l'ancien lieutenant-gouverneur Shan Tsutsui, élu au côté d'Ige en 2014 et démissionnaire en raison de son opposition à la politique menée par ce dernier[6]. Au fil des mois, la colère concernant la fausse alerte se calme et Ige est crédité pour sa gestion des inondations à Kauai et des éruptions du Kīlauea[7]. Il reprend la tête des sondages en juillet[5] et remporte la primaire démocrate avec 50 % des suffrages contre 44 % pour Hanabusa[7].

Lors de l'élection du 6 novembre suivant, il est reconduit pour un second mandat par 62,7 % des voix contre 33,7 % à son adversaire républicaine Andria Tupola.

Notes et référencesModifier

  1. « DAVID IGE, GOVERNOR, STATE OF HAWAII », Governor David Ige,‎ (lire en ligne).
  2. a b et c (en) Ian Lovett, « Hawaiian Governor Loses Primary by Wide Margin; Senate Race Is Undecided », sur nytimes.com, (consulté le 12 août 2018).
  3. a et b (en) Catalina Camia, « Meet David Ige, the Democrat who defeated Hawaii's governor », sur usatoday.com, (consulté le 12 août 2018).
  4. (en) « Democrat David Ige elected Hawaii governor », sur bizjournals.com, (consulté le 12 août 2018).
  5. a b et c (en) Adam Shaw, « Hawaii's false missile alert looms large in close Democratic primary », sur foxnews.com, (consulté le 12 août 2018).
  6. (en) « Live results for Hawaii’s governor and Congress primary races », sur www.vox.com (consulté le 9 novembre 2018)
  7. a et b (en) « After tough challenge, Ige wins Democratic primary race for governor », sur hawaiinewsnow.com, (consulté le 12 août 2018).

Liens externesModifier