David Hauss

David Hauss
Image illustrative de l’article David Hauss
David Hauss en 2017 GP FFtri Embrun
Contexte général
Sport Triathlon
Site officiel www.davidhauss.com
Biographie
Nom dans la langue maternelle David Hauss
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (38 ans)
Lieu de naissance Paris (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Poids de forme 68 kg (150 lb)
Club Triathlon club de Liévin
Entraîneur Joël Hauss

David Hauss né le à Paris est un triathlète professionnel français, champion d'Europe de triathlon en 2015. Il pratique également le trail et le swimrun.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Né à Paris (12e arrondissement) le , il part habiter à l'île de la Réunion à l'âge d'un an. Il y commence la natation à 3 ans.

Il participe à son 1er triathlon à l'âge de huit ans lors du « Triathlon pour tous  » du Chaudron en 1992. Il part seul en métropole à 15 ans pour intégrer le pôle Espoir de Montluçon puis intègre l'année suivante le pôle France de Boulouris à Saint-Raphaël sur la Côte d'Azur. Il obtient ses 1er résultats chez les juniors avec deux places de vice-champion du monde consécutivement à Cancún, en 2002[1] et à Queenstown, en Nouvelle-Zélande en 2003[2].

Carrière en triathlonModifier

David Hauss Intègre l'équipe de France junior, espoir et élite et à la suite de ces résultats, il rejoint l'équipe de France militaire de triathlon (EFMT). Membre du Lagardère Paris Racing depuis 2005, il rejoint en novembre 2011 le club des Sables Vendée Triathlon en vue de la saison 2012. Déjà dans la préparation olympique pour les JO de Pékin, il est présent dans ce même collectif pour les Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres où il finira 4e et 1er français[3]. Il gagne officiellement sa qualification olympique sur l'étape anglaise des Séries mondiales de triathlon (WTS) en terminant à la 7e place du classement, sur le même parcours que celui des Jeux de Londres 2012[4].

En 2015, il remporte le championnat d'Europe de triathlon à Genève en devançant le Suisse Sven Riederer et le Norvégien Kristian Blummenfelt. Il devient le troisième triathlète français à conquérir ce titre après Yves Cordier en 1989 et Frédéric Belaubre en 2005, 2006 et 2008[5]. Il remporte également le titre en relais mixte. Il s'élance après ses coéquipiers, Jeanne Lehair vice championne d'Europe junior, Simon Viain et Emmie Charayron, championne d'Europe 2011, pour une course à pied de 1 650 mètres qu'il effectue, à la surprise de ses adversaires, pieds nus. L'équipe remporte cette victoire devant les équipes suisse et allemande[6].

Jeux olympiques de RioModifier

David Hauss finance une partie de sa préparation pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 à l'aide d'une campagne de financement participatif lancée, en partenariat avec Powerade, sur une plateforme de financement participatif (crowdfunding) sportif[7]. Il n'est finalement pas sélectionné pour ces Jeux olympiques. À l'issue de ceux-ci et après l’échec des triathlètes français à se hisser sur le podium, il rédige une lettre ouverte en forme de critique à la Fédération française de triathlon, qu'il estime totalement responsable du bilan négatif de cette campagne olympique, il rend publique sa lettre en la diffusant au travers de la presse spécialisée dans le triathlon[8].

Autres pratiques sportivesModifier

David Hauss pratique également l'athlétisme et participe à l'issue de sa carrière en triathlon à des courses de trail. Il remporte en 2016 la Mascareignes à La Réunion, un trail de 63 km en h 42[9]. Il s'adonne également à la pratique du swimrun et remporte la première du swimrun urbain de Marseille en 2017[10]. Cette même année, il finit en 7e position lors de l'épreuve d'Ö till ö, il forme pour cette épreuve un duo avec le triathlète Cédric Fleureton[11].

Vie privéeModifier

Il épouse le Melanie Annaheim, triathlète professionnelle suisse[12], 10e au classement général du championnat du monde 2011[13].

PalmarèsModifier

Les tableaux présentent les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit national et international de triathlon depuis 2007[14],[15] et sur le circuit d’athlétisme et de swimrun depuis 2011.

AthlétismeModifier

Année Compétition Pays Position Temps
2017 Trail de Bourbon - La Réunion   France   15 h 38 min 43 s
2016 Trail La Mascareignes - La Réunion[16]   France   h 42 min 0 s
2015 Jeux des îles de l'océan Indien - La Réunion   France   14 min 26 s 29
2013 Trail La Mascareignes - La Réunion   France   h 0 min 13 s
2013 Trail des Anglais - La Réunion   France   h 23 min 25 s
2011 10 km nocturnes de l'Entre-Deux - La Réunion   France   33 min 8 s
2011 5 000 m Meeting d’athlétisme de St Denis - La Réunion   France   14 min 28 s

SwimrunModifier

Année Compétition Pays Équipier Position Temps
2017 Swimrun Urbain de Marseille   France Solo   h 46 min 48 s[17],[18]

TriathlonModifier

Année Compétition Pays Position Temps
2015 Championnats d'Europe de triathlon   Suisse   h 52 min 55 s
Coupe du monde - l'étape de Mooloolaba (S)   Australie   h 55 min 22 s
Grand Prix de triathlon (équipe club)   France  
2014 Championnat de France   France   h 53 min 11 s
Grand Prix de triathlon (équipe club)   France  
2012 Coupe du monde - l'étape de Ishigaki   Japon   h 50 min 6 s
Coupe du monde - l'étape de Mooloolaba   Australie   h 53 min 22 s
2011 WTS Hambourg   Allemagne   h 44 min 9 s
Coupe du monde - l'étape de Mooloolaba   Australie   h 51 min 55 s
2010 Championnat du monde sprint - WTS Lausanne   Suisse   h 53 min 16 s
WTS Sydney   Australie   h 51 min 34 s
Championnat d'Europe   Irlande   h 45 min 31 s
Championnats du monde de triathlon en relais mixte   Suisse   h 14 min 11 s
2007 Championnat de France   France   h 57 min 27 s
Coupe d'Europe - l'étape de Kędzierzyn-Koźle   Pologne   h 49 min 57 s
Coupe d'Afrique - l'étape de Langebaan   Afrique du Sud   h 55 min 34 s

RéférencesModifier

  1. « Cancún Championship World 2002 », sur www.triathlon.org (consulté le ).
  2. « Queenstown Championship World 2003 », sur www.triathlon.org (consulté le ).
  3. « JO Londres 2012 », sur www.triathlon.org (consulté le ).
  4. « Londres 2011 », sur www.triathlon.org (consulté le ).
  5. Basile Rigoli, « Euro – David Hauss sur un nuage », sur http://www.trimag.fr (consulté le ).
  6. « La France championne d'Europe de relais mixte », sur http://www.francetvsport.fr (consulté le ).
  7. « DAVID HAUSS ROAD TO RIO 2016: mon rêve Olympique… », sur /www.trimax-mag.com (consulté le ).
  8. David Hauss, « Post-Rio > David Hauss se vide le cœur dans une lettre et attaque la fédération. », sur trimes.org, (consulté le ).
  9. « Grand Raid : David Hauss vainqueur de la Mascareignes, le classement complet ! », sur linfo.re, (consulté le ).
  10. « David Hauss écrit la première ligne du Swimrun Urbain de Marseille », sur trimax-mag.com, (consulté le ).
  11. « Les Français/es à l’ÖtillÖ 2017 », sur swimrunfrance.fr, (consulté le ).
  12. Swisstriathlon.ch ; Mélanie Annaheim et David Hauss se sont mariés Consulté le 10 août 2014.
  13. Les-sports.info ; Melanie Annaheim Palmarès Consulté le 10 août 2014.
  14. « David Hauss Triathlon », sur www.les-sports.info (consulté le ).
  15. « Palmarès ITU : David Hauss », sur www.triathlon.org (consulté le ).
  16. « Grand Raid : David Hauss vainqueur de la Mascareignes, le classement complet! », sur Linfo.re (consulté le ).
  17. http://www.trimax-mag.com/david-hauss-ecrit-la-premiere-ligne-du-swimrun-urbain-de-marseille/
  18. « Résultats Swimrun Urbain », sur RunTrail (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier