Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le peuple daur. Pour la langue daur, voir Daur (langue).
Daur
Description de cette image, également commentée ci-après
Femme daur en Mongolie-Intérieure

Populations significatives par région
Bannière autonome daur de Morin Dawa (Mongolie-intérieure) ?
District daur de Meilisi (Heilongjiang) ?
Bannière autonome Evenk (Mongolie-intérieure) 13943 (2000)
Préfecture de Tacheng (Xinjiang) 4293 (2010)[1]
Autres
Régions d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine

Les Daur (chinois simplifié : 达斡尔族 ; chinois traditionnel : 達斡爾族 ; pinyin : Dáwò'ěr zú ; l'ancien nom "Dahur" est considéré comme péjoratif[réf. nécessaire]) sont un groupe ethnique constituant un des 56 groupes ethniques officiellement identifiés par la République populaire de Chine.

Sommaire

DémographieModifier

D'une population totale de 132 394 selon le dernier recensement (2000)[2], ils vivent pour la plupart en Mongolie-Intérieure notamment dans la bannière autonome daur de Morin Dawa) et dans le Heilongjiang (District daur de Meilisi), en République populaire de Chine.

Les statistiques de 2000 par province et région autonome pour des populations supérieures à 1000 personnes donnent[3] :

LangueModifier

La langue daur est langue mongole. Son principal d'écriture est une transcription selon le mode pinyin qui a été mise au point par le savant daur Merden Enhebatu.

La langue daur a conservé quelques caractéristiques de l'ancien khitan, incluant un nombre de mots qui ne se trouvent pas dans les autres langues mongoles. On distingue trois dialectes daur : Bataxan, Hailar, Qiqihar.

HistoireModifier

 
Impératrice Wenrong

D'après les analyses génétiques, les Daurs descendent des Khitans. À la suite de l'expansion russe dans la région de l'Amur entre 1656 et 1656, les Daurs furent forcés de migrer vers le sud et de s'installer sur les rives de la rivière Nen.

L'impératrice Wan Rong représentante dirigeante de l'état fantoche japonais du Manchukuo de la dynastie Qing (mandchoue) était une Daur.

Suo Shuhui (zh), représentant de la région autonome de Mongolie-Intérieure au 12e congrès national du peuple (zh).

CultureModifier

 
Daur pratiquant la lutte mongole

Les costumes typiquement daur, sont, pendant l'hiver, de longues robes de couleur bleue et des bottes de cuir pour les femmes et des toques en peau de renard pour les hommes.

ReligionModifier

Les Daurs sont traditionnellement tengristes, une religion chamaniste. Cependant un certain nombre d'entre eux s'est converti au lamaïsme (bouddhisme vajrayana).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Caroline Humphrey (et al.), Shamans and elders : experience, knowledge, and power among the Daur Mongols, Oxford, Clarendon press, , 396 p. (ISBN 0-19-827941-8)
  • (en) James B. Minahan, « Daur », Ethnic Groups of North, East, and Central Asia: An Encyclopedia, ABC-CLIO,‎ , p. 54-56 (ISBN 9781610690188)

Notes et référencesModifier

  1. (zh) 新疆维吾尔自治区人民政府人口普查领导小组办公室, 《新疆维吾尔自治区2010年人口普查资料》, 中国统计出版社,‎ (ISBN 978-7-5037-6516-2)
  2. (en)(zh) China Statistical Yearbook 2003, p. 48
  3. (zh) « 中国国家统计局:《2000年第五次人口普查数据》 »

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :