Daumesnil (métro de Paris)

station du métro de Paris

Daumesnil est une station des lignes 6 et 8 du métro de Paris, située dans le 12e arrondissement de Paris.

Daumesnil
Félix Éboué
Accès principal à la station, place Félix-Éboué.
Accès principal à la station, place Félix-Éboué.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 12e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 23″ nord, 2° 23′ 45″ est

Carte

Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Voies 4
Quais 4
Nombre d'accès 4
Accessibilité Non
Zone 1 (tarification Île-de-France)
Transit annuel 3 634 023 voyageurs (2021)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code(s) de la station 13-11
Ligne(s) (M)(6)(8)
Correspondances
Bus (BUS)RATP29466471
(6)
(8)

Situation modifier

La station est implantée sous la place Félix-Éboué, les quais étant établis :

Le tunnel de la ligne 6 franchit celui de la ligne 8 par le dessus. Un raccordement de service se détache de la voie en direction de Charles de Gaulle - Étoile de la ligne 6, en pointe en amont de la station, pour se raccorder en talon sur la voie en direction de Balard de la ligne 8, en aval de la station.

Histoire modifier

La station est ouverte le avec la mise en service du premier tronçon de la ligne 6 entre Place d'Italie et Nation.

Elle doit son nom à son implantation sous l'ancienne place Daumesnil telle que celle-ci est alors dénommée[1], ainsi qu'à sa situation au croisement de l'avenue Daumesnil, ces deux voies rendant hommage au baron et général d'empire Pierre Daumesnil (1776-1832).

Le , le point d'arrêt de la ligne 8 est ouvert à son tour avec l'inauguration de son prolongement depuis Richelieu - Drouot jusqu'à Porte de Charenton.

La station porte comme sous-titre Félix Éboué à la suite du changement de nom de la place Daumesnil, renommée le en hommage à Félix Éboué (1884-1944), administrateur colonial, résistant de la première heure durant la Seconde Guerre mondiale et homme politique français.

Une correspondance par la voie publique est possible avec l'ancienne gare de Reuilly, sur la ligne de Paris-Bastille à Marles-en-Brie, dite ligne de Vincennes, jusqu'à sa fermeture au trafic de voyageurs en 1969 en vue de la création de l'actuelle ligne A du RER, laquelle aboutit alors en gare de Nation.

Comme un tiers des stations du réseau entre 1974 et 1984, les quais des deux lignes sont modernisés par l'adoption du style décoratif « Andreu-Motte », de couleur rouge sur la ligne 6 et bleu pour la ligne 8, avec le maintien du traditionnel carrelage blanc biseauté dans les deux cas. Les quais de la ligne 8 perdent cependant la céramique incorporant le nom de la station sur les piédroits, typique du style d'entre-deux-guerres de l'ex-CMP, au profit de simples plaques nominatives en lettres capitales.

Dans le cadre du programme « Un métro + beau » de la RATP, les couloirs de la station et la salle de distribution sont rénovés à leur tour le 29 juin 2014[2].

En janvier 2021, les banquettes maçonnées caractéristiques du style « Motte » sont retirées des quais de la ligne 6, de même que les sièges dont elles étaient surmontées jusqu'alors, remplacés par des modèles contemporains « Akiko » de couleur bordeaux pour s'harmoniser avec la teinte rouge des rampes lumineuses et du carrelage plat subsistant aux débouchés des couloirs.

Le , la moitié des plaques nominatives sur les quais de la ligne 8 sont remplacées par la RATP pour faire un poisson d'avril le temps d'une journée, tout en mettant les Jeux olympiques et paralympiques d'été de 2024 à l'honneur, comme dans treize autres stations. Par jeu de mots, Daumesnil devient ainsi « Taekwon Daumesnil » et « Para Taekwon Daumesnil » en référence aux épreuves de taekwondo et de para-taekwondo[3].

Fréquentation modifier

Selon les estimations de la RATP, la station a vu entrer 4 954 004 voyageurs en 2019, ce qui la place à la 86e position des stations de métro pour sa fréquentation[4]. En 2020, avec la crise du Covid-19, son trafic annuel tombe à 2 723 508 voyageurs, ce qui la classe alors au 63e rang[5], avant de remonter progressivement en 2021 avec 3 634 023 entrants comptabilisés, la reléguant toutefois à la 70e position des stations du réseau pour sa fréquentation cette année-là[6].

Services aux voyageurs modifier

Accès modifier

La station dispose de quatre accès :

  • l'accès 1 « Place Félix-Éboué », constitué d'un escalier fixe doublé d'un escalier mécanique montant, orné d'un candélabre et d'une balustrade de type Dervaux, débouchant au sud de cette place au droit du no 6 ;
  • l'accès 2 « Rue Claude-Decaen », constitué d'un escalier fixe également agrémenté d'un mât et d'un entourage Dervaux, se trouvant au sud-est de la place face au no 100 de la rue Claude-Decaen ;
  • l'accès 3 « Avenue Daumesnil », constitué d'un escalier fixe doublé d'un escalier mécanique montant, décorés d'un édicule Guimard classé monument historique (arrêté du 12 février 2016)[7] et d'un totem Dervaux, se situant à l'angle formé par le boulevard de Reuilly et l'avenue Daumesnil face au no 199 de cette dernière ;
  • l'accès 4 « Rue de Reuilly », constitué d'un escalier fixe doté d'une balustrade Dervaux, débouchant au droit du no 118 de cette rue.

Quais modifier

Les quais des deux lignes sont de configuration standard : au nombre de deux par point d'arrêt, ils sont séparés par les voies du métro situées au centre et la voûte est elliptique.

Ils sont aménagés dans le style « Andreu-Motte » dans les deux cas : ceux de la ligne 6 possèdent deux rampes lumineuses rouges, des banquettes et débouchés des couloirs en carrelage plat de même teinte et des sièges « Akiko » de couleur bordeaux (remplaçant des banquettes en carrelage rouge plat surmontées d'assises « Motte » rouges), tandis que ceux de la ligne 8 possèdent les mêmes composants en bleu ainsi que des sièges « Motte » bleus, les carreaux plats de couleur recouvrant les tympans en supplément. Cette décoration est mariée avec le carrelage blanc biseauté pour les deux lignes ; en revanche, celui-ci est appliqué aux piédroits et aux tympans sur la ligne 6, la voûte étant enduite et peinte en blanc, tandis qu'il recouvre les piédroits et la voûte sur la ligne 8. En outre, le nom de la station, inscrit sur des plaques émaillées, est en police de caractères Parisine pour la ligne 6 et en lettres capitales pour la ligne 8. Les cadres publicitaires sont respectivement métalliques et en céramique de couleur miel à motifs végétaux dans le style d'entre-deux-guerres de la CMP d'origine.

Les quais de la ligne 8 sont parmi les rares à présenter encore le style « Andreu-Motte » dans son intégralité. Jusqu'en 2021, ce fut également le cas de ceux de la ligne 6, si l'on exclut le tympan (dont le traitement avec des carreaux plats de couleur n'était pas systématique), traité de façon classique en carreaux blancs biseautés, et la typographie Parisine des plaques nominatives.

Intermodalité modifier

La station est desservie par les lignes 29, 46, 64 et 71 du réseau de bus RATP.

À proximité modifier

Notes et références modifier

  1. Fiche de la place Félix-Éboué, sur la nomenclature des voies de Paris, consultée le .
  2. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le )
  3. « RATP. Trocanoë, Bercyclisme, Victor Judo... Pourquoi les stations de métro changent-elles de nom à Paris ? », sur actu.fr, (consulté le )
  4. « Trafic annuel entrant (2019) », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  5. « Trafic annuel entrant 2020 », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  6. « Trafic annuel entrant 2021 », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  7. « Métropolitain, station Daumesnil », notice no PA00086576, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe modifier