Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Darya Klishina
Image illustrative de l'article Darya Klishina
Darya Klishina lors des Championnats d'Europe en salle 2013.
Informations
Disciplines Saut en longueur
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance (27 ans)
Lieu Tver
Taille 1,80 m
Poids 57 kg
Club Athletic Sport Club Moscow
Entraîneur Loren Seagrave
Records
7,05 m (2011)
Palmarès
Championnats du monde - 1 -
Championnats d'Europe - - 1
Championnats d'Europe en salle 2 - -

Darya Klishina (russe : Дарья Игоревна Клишина, née le à Tver en République socialiste fédérative soviétique de Russie) est une athlète russe, spécialiste du saut en longueur.

Sommaire

BiographieModifier

Elle se révèle durant l'année 2007 en remportant la médaille d'or des Championnats du monde jeunesse 2007, compétition internationale réservée aux athlètes de moins de dix-huit ans. En 2009, la Russe s'adjuge le titre du saut en longueur des Championnats d'Europe junior de Novi Sad en améliorant son record personnel avec 6,80 m.

Début 2010, Darya Klishina établit la meilleure performance de l'année en salle en signant 6,87 m lors du meeting de Moscou[1], avant de se classer cinquième de la finale des Championnats du monde en salle de Doha, sa première compétition internationale majeure dans la catégorie sénior, avec un saut à 6,62 m, échouant à un centimètre seulement du podium[2]. Lors de la saison estivale, elle atteint la marque de 7,03 m lors du Mémorial Znamensky de Joukovski et améliore de neuf centimètres son propre record de Russie junior[3]. Elle participe au circuit de la Ligue de diamant et prend la deuxième place du classement général final derrière l'Américaine Brittney Reese, obtenant notamment deux succès lors des meetings de Stockholm et de Londres.

Titre européen (2011)Modifier

 
Darya Klishina lors de l'Euro en salle 2011.

En 2011, lors des Championnats d'Europe en salle de Paris, Darya Klishina remporte sa première compétition majeure en enlevant le concours de la longueur avec un bond à 6,80 m réalisé à sa cinquième tentative[4]. Elle devance d'un centimètre seulement la Portugaise Naide Gomes et de 5 cm sa compatriote Yulia Pidluzhnaya. Vainqueur des Championnats d'Europe par équipes, elle devient championne d'Europe espoir de la longueur à Ostrava en améliorant de deux centimètres son record personnel avec 7,05 m, signant provisoirement la deuxième meilleure marque mondiale de l'année 2011[5].

Elle revient sur la scène internationale durant l'hiver 2012, après une fracture du pied et signe une victoire à Birmingham avec 6,75 m. En mars suivant, Klishina échoue au pied du podium des Championnats du monde en salle d'Istanbul avec 6,85 m, à seulement 4 centimètres de la médaille de bronze. La Russe ne participe pas aux Jeux olympiques de Londres, se classant seulement 5e des Championnats de Russie avec 6,81 m[6].

Lors des Championnats d'Europe en salle 2013, à Göteborg, Darya Klishina parvient à conserver son titre continental remporté deux ans plus tôt à Paris-Bercy. Elle réalise son meilleur saut dès sa première tentative en dépassant pour la première fois de sa carrière la ligne des 7 mètres en salle avec 7,01 m, meilleure performance mondiale de l'année. Elle devance sur le podium la Française Éloyse Lesueur, deuxième avec 6,90 m et la Suédoise Erica Jarder, médaillée de bronze en 6,71 m[7].

Sous les couleurs d'athlète neutre autorisée (ANA) depuis 2016Modifier

 
Darya Klishina lors des Championnats du monde 2013 à Moscou

La Russe change d’entraîneur et de club en 2014, s'exilant aux États-Unis pour s’entraîner sous la houlette de Loren Seagrave[8]. Elle décroche en août suivant la médaille de bronze des Championnats d'Europe de Zürich (6,65 m) sous des conditions météorologiques désastreuses (vent de face, pluie).

En raison de la disqualification de la Fédération russe d'athlétisme, c'est la seule athlète russe autorisée à participer aux Jeux olympiques de Rio, comme indépendante, puisqu'elle réside aux États-Unis et est soumise aux contrôles antidopage américains[9]. Elle termine 9e des Jeux avec un saut à 6,63 m[10].

Depuis 2017, Darya Klishina concourt en tant qu'"athlète neutre autorisée" (ANA) et est répertoriée sous cette bannière[11]. C'est sous ce statut qu'elle ouvre sa saison hivernale avec 6,78 m à Riga le 10 février et sous lequel elle pourra participer aux championnats internationaux[12]. Elle termine 4e des Championnats d'Europe en salle de Belgrade avec 6,84 m[13].

Elle ouvre sa saison estivale le 26 mai lors du Prefontaine Classic de Eugene et prend la quatrième place avec 6,70 m[14].

Vice-championne du monde à LondresModifier

Le 11 août, en finale des Championnats du monde de Londres, Darya Klishina améliore successivement sa meilleure performance de la saison (6,75 m) à 6,78 — 6,88 — 6,91 puis 7,00 m. Elle réalise pour la première fois les 7,00 m depuis son record de 7,05 m en 2011[15]. Elle devient vice-championne du monde derrière l'Américaine Brittney Reese (7,02 m) et remporte sa première médaille mondiale[16].

PalmarèsModifier

RecordsModifier

Records personnelsModifier

Épreuve Marque Lieu Date
Saut en longueur Plein air 7,05 m   Ostrava 17 juillet 2011
Salle 7,01 m   Göteborg 2 mars 2013

Meilleures performances par annéeModifier

Plein air
Année Marque Date Lieu Rang[18]
2006 6,33 m   Kiev 164
2007 6,49 m   Penza 92
2008 6,20 m   Tcheboksary
2009 6,80 m   Novi Sad 14
2010 7,03 m   Zhukovsky 2
2011 7,05 m   Ostrava 2
2012 6,93 m   Yerino 14
2013 6,90 m   Kazan 10
2014 6,90 m   Kazan 6
2015 6,95 m   Tcheboksary 6
2016 6,84 m   Tcheboksary 12
2017 7,00 m   Londres 3
Salle
Année Marque Date Lieu Rang
2006 6,31 m   Saransk 105
2007
2008 6,44 m   Moscou 55
2009 6,18 m   Moscou
2010 6,87 m   Moscou 2
2011 6,82 m   Moscou 5
2012 6,86 m   Moscou 7
2013 7,01 m   Göteborg 1
2014 6,76 m   Sopot 6
2015
2016
2017 6,84 m   Belgrade 4

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Russia's Klishina ready to shine among the seniors », european-athletics.org, (consulté le 8 février 2011)
  2. (en) « Résultats des Championnats du monde en salle 2010 », iaaf.org (consulté le 14 mars 2010)
  3. (en) Nickolai Dolgopolov, « Klishina 7.03m Long Jump; Savinova sets 1:58.11 world season lead at hot Znamenskiy Memorial », iaaf.org, (consulté le 8 février 2011)
  4. [PDF]« Résultats des Championnats d'Europe en salle 2011 », sur sportresult.com (consulté le 7 mars 2011)
  5. (en) « Klishina leaps to gold on final day of European Athletics U23 Championships », sur european-athletics.org (consulté le 18 juillet 2011)
  6. « | Darya Fails To Make Olympic Grade », sur www.daryaklishina.com (consulté le 19 mai 2016)
  7. (en) « Klishina defends her title with a world leading jump of 7.01m », sur european-athletics.org, (consulté le 3 mars 2013)
  8. (pt) « Russian long-jumper Darya Klishina thriving since training at IMG Academy », sur IMG Academy, (consulté le 19 mai 2016)
  9. « La Russe Darya Klishina n'est pas une «traîtresse» » (consulté le 13 juillet 2016)
  10. (en) « Klishina finishes 9th to leave Russia without Rio track & field medal », RT International,‎ (lire en ligne)
  11. « IAAF: Darya Klishina | Profile », sur iaaf.org (consulté le 14 février 2017)
  12. « IAAF: Long Jump - women - senior - indoor - 2017 | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 14 février 2017)
  13. « Spanovic soars to gold at European indoor championships », Mail Online,‎ (lire en ligne)
  14. M. Ma. à Eugene, « Eugene : raté pour Genzebe Dibaba sur 5000m femmes », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  15. (en) Sean Ingle at the London Stadium, « Russia’s Darya Klishina engages in neutral to earn long jump silver », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  16. Rédaction, « Brittney Reese décroche un quatrième titre mondial à la longueur », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
  17. Suite à la disqualification de la Russe Olga Kucherenko, initialement 2e
  18. Classement établi par l'IAAF en fonction des meilleures performances de l'année