Darrel Brown

sprinteur trinidadien

Darrel Brown
Informations
Disciplines 100 m, 200 m, athlétisme
Nationalité Drapeau de Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago
Naissance (37 ans)
Lieu Arima, Trinité-et-Tobago
Taille 1,80 m
Poids 79 kg
Palmarès
Championnats du monde 0 4 0

Darrel Brown est un sprinteur trinidadien né le à Arima, spécialiste du 100 mètres. Vice-champion du monde à quatre reprises, il est aussi l'ancien recordman du monde junior du 100 m avec le temps de 10 s 01, réalisé en 2003.

Carrière sportiveModifier

En 2001, il fait partie du relais trinidadien vice-champion du monde à Edmonton à seulement 17 ans. En 2002, il devient champion du monde junior du 100 mètres à Kingston devant son compatriote Marc Burns dans un temps de 10 s 09 secondes. Lors des Championnats du monde d'athlétisme 2003 à Paris, après avoir couru en 10 s 01 en quarts de finale (actuel record du monde junior), il remporte la médaille d'argent en 10 s 08 derrière la surprise Kim Collins vainqueur en 10 s 07, et devant le britannique Darren Campbell. Après ces championnats, beaucoup le voient comme le successeur d'Ato Boldon. Il n'a pas à ce jour confirmé cette performance dans les grandes compétitions internationales (en individuel) mis à part une médaille d'argent aux Championnats du monde d'athlétisme 2005 à Helsinki, dans le relais 4 × 100 mètres. Son record personnel est 9 s 99 réalisé en à Port-d'Espagne.
Le , il finit 8e et dernier de son quart de finale du 100 m des Jeux olympiques 2008 à Pékin en 10 s 93 derrière notamment Churandy Martina, Michael Frater et Naoki Tsukahara.

Il n'est sélectionné ni en individuel ni avec le relais trinidadien aux Championnats du monde d'athlétisme 2011 à Daegu en raison de sa 6e place aux championnats nationaux (10 s 13) derrière Richard Thompson (9 s 85), Keston Bledman, (10 s 06), Aaron Armstrong, Marc Burns et Emmanuel Callender[1].

À court de forme et blessé, Brown est en retrait du sprint mondial depuis 2006.

PalmarèsModifier

Championnats du mondeModifier

Championnats du monde juniorModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Daniel laments Brown’s omission, www.newsday.co.tt, 17 août 2011