Darman[1] et Kudelin (en bulgare : Дърман и Куделин ; fl. 12731291) furent deux boyards bulgares de la fin du XIIIe siècle qui gouvernèrent conjointement et de manière indépendante ou semi-indépendante la région de Braničevo, en actuelle Serbie.

BiographieModifier

Leurs origines sont inconnues. Selon certains historiens comme István Vásáry[2] et Alexandru Madgearu[3], les frères Darman et Kudelin étaient des chefs coumans, issus probablement de ces Kiptchaks qui, fuyant les Mongols de Batu Khan dans les années 1230/1240, avaient trouvé refuge dans le royaume hongrois ainsi que dans l'Empire bulgare où ils se mettront notamment au service du tsar Ivan Assen II.

La mort en 1241 du tsar Ivan Assen II avait déclenché en Bulgarie une période de forte instabilité politique. Menacé par les Mongols au nord et par l'Empire byzantin au sud, les successeurs d'Ivan Asen II perdent rapidement le contrôle de certaines zones frontalières de leur empire. En 1273, Darman et Kudelin qui gouvernaient la région de Braničevo se rendent indépendants du tsar Konstantin Ier Tikh Asen.

Au début des années 1280[4], les deux frères battent les troupes du roi Ladislas IV de Hongrie qui cherchaient à étendre les limites de son royaume. Ce dernier sollicite alors l'aide du roi serbe Stefan Dragutin qui sera battu. En réaction, Darman et Kudelin lancent une contre-offensive et dévastent en compagnie de troupes mongoles, la Serbie (notamment la Mačva) et le sud de la Hongrie. Mais en 1291, ils sont vaincus par les Serbes dirigés conjointement par Stefan Dragutin et son frère Stefan Milutin[5]. Les deux boyards se seraient alors retirés au-delà du Danube et auraient trouvé refuge auprès du chef mongol Nogaï[6].

Darman et Kudelin étaient probablement liés au despote Shishman de Vidin[7] qui lancera lui aussi en 1292, une attaque contre la Serbie en compagnie de cavaliers mongols.

Notes et référencesModifier

  1. Dǎrman, Drman, Dorman, Durman.
  2. (en) István Vásáry, Cumans and Tatars : Oriental Military in the Pre-Ottoman Balkans, 1185–1365, p. 105.
  3. Alexandru Madgearu (trad. Martin Gordon), The Wars of the Balkan Peninsula : Their Medieval Origins, p. 33.
  4. Vraisemblablement entre 1282 et 1284.
  5. (en) John V. A. Fine, John Van Antwerp Fine, The Late Medieval Balkans : A Critical Survey from the Late Twelfth Century to the Ottoman Conquest, p. 220.
  6. Vasil Gi︠u︡zelev, Anisava Miltenova, Radoslava Stankova, България и Сърбия в контекста на византийската цивилизация: сборник статии от българо-сръбски симпозиум 14-16 септември 2003, София, p. 104.
  7. Ibid., pp. 220-221.

BibliographieModifier

  • István Vásáry, Cumans and Tatars : Oriental Military in the Pre-Ottoman Balkans, 1185–1365, Cambridge University Press, 2005. (ISBN 1139444085)
  • Alexandru Madgearu (trad. Martin Gordon), The Wars of the Balkan Peninsula : Their Medieval Origins, Scarecrow Press, 2008. (ISBN 0810858460)
  • John V. A. Fine, John Van Antwerp Fine, The Late Medieval Balkans : A Critical Survey from the Late Twelfth Century to the Ottoman Conquest, University of Michigan Press, 1994. (ISBN 0472082604)
  • Vasil Gi︠u︡zelev, Anisava Miltenova, Radoslava Stankova, България и Сърбия в контекста на византийската цивилизация: сборник статии от българо-сръбски симпозиум 14-16 септември 2003, София, Академично изд-во "Марин Дринов", 2005.