Ouvrir le menu principal
Danielle Michel-Chich
Danielle Michel-Chich (guerre d'Algérie).jpg
Nicole Guiraud (10 ans) et Danielle Michel-Chich (7 ans) victimes de l'attentat du Milk bar.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
AlgerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Danielle Michel-Chich (née le [1] à Alger) est une essayiste, journaliste et traductrice française.

Sommaire

BiographieModifier

D'origine juive algérienne[2], elle passe son enfance à Alger. Enfant, elle est grièvement blessée le 30 septembre 1956, au Milk Bar d'Alger, lors de l'attentat à la bombe perpétré par Zohra Drif, activiste du FLN. Elle perd une jambe et sa grand-mère, qui l'accompagnait, est tuée dans l'attentat.

Le Colloque de 2012 : « L'Algérie 50 ans après »Modifier

Ce colloque, organisé par l'hebdomadaire Marianne, France Inter, et El Khabar, s'est tenu à Marseille, lors du cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie. Il avait pour thème : « L'Algérie, cinquante ans après ». Y participaient diverses personnalités dont Bernard-Henri Lévy et Zohra Drif. Danielle Michel-Chich était dans la salle. Lorsqu'elle demanda à la militante algérienne si son attentat aveugle, contre des civils, était justifiable politiquement et moralement, Zohra Drif répondit : « Ce n’est pas à moi qu’il faut vous adresser, c’est à tous les pouvoirs français qui sont venus asservir mon pays. [...] À titre personnel et humain, je reconnais que c’était tragique, tous ces drames, les nôtres comme les vôtres. Nous étions pris dans une tourmente qui nous dépassait, qui vous dépassait. »[3]

PublicationsModifier

Cette liste de publications n'inclut pas les œuvres traduites par Danielle Michel-Chich.

Notes et référencesModifier

  1. Michel-Chich, Danielle (1951-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 8 mars 2018)
  2. Débat sur France 2, le 11 mars 2012 suivant la diffusion du documentaire Guerre d'Algérie, la déchirure
  3. Vidéo de l'échange entre Danielle Chich et Zohra Drif au colloque de Marseille

Voir aussiModifier