Ouvrir le menu principal

Danielle Bidard-Reydet

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bidard.
Danielle Bidard-Reydet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
sénatrice
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Archives conservées par

Danielle Bidard-Reydet, née le , est une personnalité politique française.

Agrégée d'université, elle est devenue sénatrice de la Seine-Saint-Denis le , remplaçant Marie-Thérèse Goutmann, élue députée. Adhérente du Parti communiste français, elle siège au groupe Communiste Républicain et Citoyen[1].

Réélue en 1986 et 1995, elle ne se représentera pas aux élections de 2004. Parallèlement, Danielle Bidard-Reydet a été adjointe au maire de Pantin à la culture de 1984 à 2001.

Au Sénat, au cours de ses mandats, elle sera Secrétaire de la commission des affaires culturelles, Secrétaire puis Vice-Présidente de la Délégation pour l'Union européenne, et Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées.

Parallèlement à ses activités sénatoriales et humanitaires, Danielle Bidard-Reydet s’est toujours intéressée à tout ce qui concerne la jeunesse. Elle a été de 2000 à 2015  Présidente du CPLJ  (Centre de Promotion du Livre de Jeunesse en Seine-Saint-Denis) et du Salon  annuel du Livre de Jeunesse à Montreuil).

Par ailleurs, Danielle Bidard-Reydet est, depuis 1998, Présidente de l’Association « Pour Jérusalem » créée à l’initiative d’un groupe pluraliste de Sénateurs de retour de mission. Cette Association a pour but de rassembler tous ceux qui souhaitent favoriser le règlement de la question de Jérusalem dans le cadre d’un processus de paix juste et durable, respectant le droit international et les résolutions de l’ONU.

DécorationModifier

Chevalier de l’ordre de la Légion d’Honneur

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier