Daniel van Papenbroeck

jésuite
Daniel van Papenbroeck
Description de l'image Daniel Papebroch 2.jpg.
Nom de naissance Daniel Papebroch
Naissance
Anvers Drapeau de la Belgique Belgique
Décès
Anvers Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité belge
Pays de résidence Pays-Bas méridionaux
Profession
Activité principale
Hagiographe, historien, écrivain
Formation
Histoire, philosophie et théologie

Compléments

Comme bollandiste Papenbroeck introduisit une nouvelle méthode critique d'analyse de documents anciens

Daniel van Papenbroeck (ou Daniel Papebroch), né le à Anvers et mort le , est un prêtre jésuite érudit et hagiographe originaire des Pays-Bas méridionaux.

BiographieModifier

Daniel van Papenbroeck fait partie des hagiographes qui ont travaillé aux Acta Sanctorum des bollandistes. Dans Sur le discernement du faux et du vrai dans les vieux parchemins (1675), il propose une méthode très critique d’analyse des vieux documents. Il met ainsi systématiquement en doute l’authenticité des chartes royales conservées à l'abbaye de Saint-Denis. Jean Mabillon lui a répondu par son traité, De re diplomatica, proposant une approche méthodologique qui fera référence.

Comme Papenbroeck avait mis en doute la croyance selon laquelle le prophète Élie, ermite au Mont Carmel, était fondateur de l'Ordre religieux de ce nom le père carme Louis de Sainte-Thérèse écrivit plusieurs traités pour défendre le principe de l'antiquité de son Ordre. Jusqu'à ce que le pape Innocent XII demande aux Carmes et aux Bollandistes de mettre un terme à la querelle qui les opposait.

Liens externesModifier