Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouget.
Daniel Pouget
Description de cette image, également commentée ci-après
Daniel Pouget, en 2011 au château de Bouthéon.
Naissance
Saint-Étienne
Décès
Clermont-Ferrand (Drapeau de la France France)
Nationalité Drapeau : France française
Profession
Distinctions

Daniel Pouget, né en 1937 à Saint-Étienne et mort le à Clermont-Ferrand, est un ethnologue, écrivain et conservateur de musée français.

BiographieModifier

Né à Saint-Étienne d'une mère violoncelliste et d'un père plâtrier-peintre[1], Daniel Pouget grandit à Saint-Just-Saint-Rambert, dans le Forez. Destiné à reprendre l'affaire de son père, son âme d'artiste le conduit à suivre des cours du soir à l'école des Beaux-Arts de Saint-Étienne[2]. Cependant, les récits de l'explorateur polaire Jean-Baptiste Charcot lui donne le goût de l’aventure, des grands espaces et du voyage[3].

À 16 ans, il monte à Paris en vélo. Devenu « homme à tout faire » au Musée de l'Homme, il rencontre l'explorateur Paul-Émile Victor et s'en inspire pour aller, quelques mois plus tard, à 17 ans, en Laponie faire son premier reportage[4]. Il y ramène notamment des objets qui seront à la base de son premier musée dans le Forez[5]. Ensuite, il suit des cours à l'École du Louvre pour apprendre le métier de conservateur de musée. De ses nombreuses expéditions (Chine, Indonésie, Océanie, Afrique, Groenland, Moyen-Orient, etc.), il ramène des témoignages, dessins, photos, films, objets, qui seront au centre de ses documentaires, livres, conférences et expositions[6].

En 1964, Daniel Pouget devient l'un des fondateurs du musée des civilisations de Saint-Just-Saint-Rambert dont il fut le conservateur jusqu’en 1996. Une partie des objets exposés dans ce musée et venant d'Amérique, d'Asie et d'Océanie sont issus de ses voyages[7]. Il fut également conservateur des musées de Feurs et de Montbrison (musée d'Allard).

En 1999, lorsqu'il part en retraite, il transforme l'ancien couvent du XVIIIème siècle de Chazelles-sur-Lavieu en « cabinet des curiosités », un musée privé qu'il ouvre au public à partir de 2000, avec une exposition différente chaque année. Par ailleurs, il prête certains objets de sa collection pour des expositions temporaires : Terres des Indes et L'or sacré des Incas (2010 et 2011, Foire économique de Saint-Étienne), Sorcières : mythes et réalitées (2011-2012, Musée de la Poste[8]).

Daniel Pouget est l'auteur de plusieurs ouvrages[9], notamment sur les Inuits, les indiens Oyampis de Guyane, les Bushmen du Kalahari, les Papous de Nouvelle-Guinée et les hommes bleus du Sahara.

En juillet 2011, il est nommé au grade de chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres[10]. La cérémonie de remise de médaille a lieu le 19 novembre 2011 au château de Bouthéon.

Hospitalisé à Clermont-Ferrand suite à une maladie, il décède dans la nuit du 22 au 23 octobre 2016 à l’âge de 79 ans[11]. Ses funérailles ont lieu le 27 octobre 2016 en la collégiale Notre-Dame-d'Espérance de Montbrison, devant 800 personnes, dont plusieurs personnalités politiques comme le député Dino Cinieri ou l'ancien député Jean-François Chossy qui apporta son témoignage à la tribune. Daniel Pouget est enterré dans le caveau familial à Saint-Just-Saint-Rambert[12].

ŒuvresModifier

  • 1972 : Les voyages d'un apothicaire orientaliste : 1773-1795, édition DuMAS.
  • 1978 : Bushmen du Kalahari, auto-édition, expédition 1977 de Bernard Esparre, Georges Herbin, Daniel Pouget, Jean Vincent.
  • 1981 : Fêtes et événements en Forez : 1850-1950, Musée d'Assier de Feurs.
  • 1981 : Anok et Cecilia, Eskimos du Groenland, auto-édition.
  • 1982 : Les Asmats : une expédition en Nouvelle Guinée, auto-édition.
  • 1985 : Sahara : les hommes de la montagne bleue, auto-édition.
  • 1985 : Bali : la magie d'une île, auto-édition.
  • 1987 : Sous le signe du buffle : Cèlèbes (Sulawesi), Indonésie, auto-édition, écrit avec Marie Cuadros.
  • 1989 : Voyages et découvertes chez les Eskimos : Groenland 1860-1862, auto-édition.
  • 1990 : Carnets d'Asie, Société d'Histoire de Firminy et Environs, écrit avec Marie Cuadros.
  • 1996 : Raconte-moi l'île de Pâques (Témoignages du bout du monde), auto-édition.
  • 1996 : Au fil du voyage, auto-édition
  • 1993 : Caravanes d'épices, auto-édition, écrit avec Marie Cuadros.
  • 2001 : Le Vénitien, Rêve oriental.
  • 2004 : L'esprit de l'ours : chemin de vie d'une chamane inuit contemporaine, croyances et magie Inuit, Présence Image et Son. Réédité en 2006 chez Pocket.
  • 2006 : Le confident du ciel, chaman de Mongolie, auto-édition.
  • 2007 : Amira, Princesse du désert, auto-édition.
  • 2008 : Le chasseur de caribous : vie et traditions d'un Inuit, auto-édition.
  • 2010 : Sagas d'orfèvres : fabuleux destins en Orient, auto-édition.
  • 2012 : Les royaumes du chaman, entre toundra et taïga, auto-édition.
  • 2013 : Voyages en orient : les trésors du capitaine, éditions du Couvent, écrit avec Marie Cuadros-Pouget.
  • 2014 : Le vieux sage de l'Himalaya, éditions le Chaudron Forézien[13].
  • 2016 : Océanie secrète, éditions le Chaudron Forézien.

FilmographieModifier

  • Daniel Pouget ou mémoire d'un voyageur, film documentaire (26 min), émission Mémoires, produit par France 3 Lyon et réalisé par Pierre Bouhin, 1994, voir en ligne sur le site de l'INA.
  • Qui se souvient des hommes ? : une rencontre avec Daniel Pouget, film documentaire (60 min), série Mémoire d’hommes, produit par Les films du Hibou et réalisé par André Picon, 2006.

Notes et référencesModifier

  1. Le dernier voyage de Daniel Pouget dans Dossier : l'ethnologue Daniel Pouget est décédé le 23 octobre, Le Pays du 27 octobre 2016, p.4.
  2. Daniel Pouget : la passion de la découverte et de la rencontre, Le Progrès du 27 octobre 2016, p.23.
  3. Adieu Daniel Pouget, Le Progrès du 24 octobre 2016.
  4. L'ethnologue ligérien Daniel Pouget est décédé, l'Essor, 25 octobre 2016.
  5. Daniel Pouget ou mémoire d'un voyageur, documentaire de 1994.
  6. Par exemple, l'exposition Objets du quotidien et sculptures Inuits en 2010-2011 à Monistrol sur Loire ou l'exposition Histoire des Parfums, Or des Dieux en 2015 dans son couvent de Chazelles-sur-Lavieu.
  7. Musée des Civilisations (Saint-Just-Saint-Rambert) sur MuseoArtPremier.
  8. [PDF] Sorcières : mythes et réalités, Dossier de Presse, Musée de La Poste, 2011.
  9. Les ouvrages de Daniel Pouget sont généralement des récits d'expéditions centrés sur des rencontres singulières et souvent agrémentés de photos et dessins.
  10. Ministère de la Culture et de la Communication, arrêté portant nomination dans l'ordre des Arts et des Lettres, juillet 2011.
  11. L’ethnologue de Chazelles-sur-Lavieu s’est éteint dans la nuit du 22 au 23 octobre à l’âge de 79 ans, Rodolphe Montagnier, journal Le Pays du 27 octobre 2016.
  12. 800 personnes pour le dernier adieu, Rodolphe Montagnier, journal Le Pays du 3 novembre 2016.
  13. Daniel POUGET « Le Vieux sage de l’Himalaya » (Les Amis du Couvent, Chazelles sur Lavieu), Emission A plus d'un titre, RCF, 21/10/2015.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Mireille Chambon, Capteur de rêves : les mille et une vies de Daniel Pouget, imprimerie forézienne, 2009, (ISBN 978-2951993259).
  • Hélène Grosmollard, Un homme, une association, un musée : Daniel Pouget et les amis du Vieux Saint-Just Saint-Rambert : chronologie de 50 ans de vie culturelle partagée, les Amis du vieux Saint-Just-Saint-Rambert, 2013, (ISBN 978-2954197838).
  • Le dernier voyage de Daniel Pouget après toute une vie d’explorations, journal Le Progrès, 26 octobre 2016, Nécrologie, p.39 (pages Loire et région), lire en ligne.  
  • Dossier : L'ethnologue Daniel Pouget est décédé le 23 octobre, journal Le Pays, 27 octobre 2016, pp. 4-5.  

Liens externesModifier