Daniel Johnson (fils)

personnalité politique canadienne

Daniel Johnson, né le à Montréal, est un homme politique québécois. Il est le 25e premier ministre du Québec, fonction qu'il occupe sous la bannière du Parti libéral du Québec du 11 janvier au [1].

Daniel Johnson
Illustration.
Fonctions
25e premier ministre du Québec

(8 mois et 15 jours)
Lieutenant-gouverneur Martial Asselin
Législature 34e
Prédécesseur Robert Bourassa
Successeur Jacques Parizeau
Député de la circonscription provinciale de Vaudreuil-Soulanges

(8 ans, 5 mois et 12 jours)
Prédécesseur Louise Cuerrier
Successeur Circonscription abolie
Député de la circonscription provinciale de Vaudreuil

(8 ans, 7 mois et 17 jours)
Prédécesseur Nouvelle circonscription
Successeur Yvon Marcoux
Vice-président de la Commission du budget et de l'administration

(1 an, 7 mois et 8 jours)
Gouvernement Gouvernement Bourassa
Ministre de l'Industrie et du Commerce

(2 ans, 6 mois et 11 jours)
Gouvernement Gouvernement Bourassa
Prédécesseur Rodrigue Biron
Successeur Pierre MacDonald
Leader adjoint du gouvernement

(7 ans, 11 mois et 1 jour)
Gouvernement Gouvernement Bourassa
Ministre délégué à l'Administration

(1 an, 3 mois et 18 jours)
Gouvernement Gouvernement Bourassa
Ministre délégué à l'Administration et à la Fonction publique

(4 ans et 3 mois)
Gouvernement Gouvernement Bourassa
6e Président du Conseil du trésor

(5 ans, 6 mois et 19 jours)
Gouvernement Gouvernement Bourassa
Prédécesseur Paul Gobeil
Successeur Monique Gagnon-Tremblay
12e chef du Parti libéral du Québec

(4 ans, 4 mois et 16 jours)
Prédécesseur Robert Bourassa
Successeur Jean Charest
Chef de l'opposition officielle du Québec

(3 ans, 7 mois et 16 jours)
Prédécesseur Jacques Parizeau
Successeur Monique Gagnon-Tremblay
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Montréal
Nationalité Canadien
Parti politique Parti libéral du Québec, Libéral
Fratrie Pierre Marc Johnson
Diplômé de Université de Montréal, Université de Londres et Université Harvard
Profession Avocat

Daniel Johnson (fils)
Premiers ministres du Québec

Il épouse en 1993 la skieuse Suzanne Marcil, fille de l'officier de marine George Marcil (hypothèque) et l'historienne Eileen Reid.

BiographieModifier

Il est le fils de Daniel Johnson et le frère de Pierre Marc Johnson, tous deux également premiers ministres du Québec.

Il est diplômé en droit de l'Université de Montréal en 1966[1]. En 1967 il est admis au Barreau du Québec[2].

Daniel Johnson obtient aussi une maîtrise en droit en 1968 et un doctorat en droit en 1971 de l'Université de Londres[2].

Il obtient une maîtrise en administration d'affaires du Harvard Business School en 1973. Johnson lance immédiatement sa carrière en affaires et travaille pour Power Corporation du Canada de 1973 à 1981. Il est vice-président de Power Corp. de 1978 à 1981.

Vie politiqueModifier

Il est élu à l'Assemblée nationale du Québec en 1981 comme député de la circonscription de Vaudreuil-Soulanges sous l'étiquette du Parti libéral du Québec.

En 1983, il brigue la direction du Parti libéral du Québec[3].

En 1989 il est à nouveau élu député de la nouvelle circonscription de Vaudreuil (circonscription provinciale)[4] à la suite du redécoupage de la carte électorale du Québec.

Premier ministre du QuébecModifier

En janvier 1994, il devient le 25e Premier ministre du Québec à la suite de la démission du chef du Parti libéral Robert Bourassa[5].

Durant son mandat de Premier ministre, M. Johnson poursuit les efforts de réduction des dépenses et de privatisation afin de redresser les finances publiques du Québec[6],[7].

Aux élections de septembre 1994, il est défait par le Parti québécois de Jacques Parizeau[8].

Campagne contre la séparation du QuébecModifier

Durant le référendum québécois de 1995, il est le porte-parole officiel du « Non », en opposition au projet de souveraineté du Parti québécois[9],[10],[7].

L'après référendumModifier

Il est chef du Parti libéral du Québec et chef de l'Opposition jusqu'en 1998[4], quand il est remplacé par Jean Charest. Il aurait entretenu une rivalité politique avec Pierre Paradis[11]

Après la vie politiqueModifier

Depuis 1998, on a vu Daniel Johnson intégrer les domaines suivants[2],[12] :

Consul honoraireModifier

Daniel Johnson est depuis 2002 consul honoraire de Suède, à Montréal[13],[14],[2].

HommagesModifier

Voici les titres qui ont jusqu'à ce jour été attribués à Daniel Johnson[2]:

Résultats électorauxModifier

Résultats électoraux de Daniel JohnsonModifier

Élection générale québécoise de 1981 dans Vaudreuil-Soulanges
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Daniel Johnson Libéral 18 992 51,6 % 1 955
     Louise Cuerrier (sortante) Parti québécois 17 037 46,3 % -
     Adrien Rhéaume Union nationale 491 1,3 % -
     Gaétan Prévost Indépendant 246 0,7 % -
     Denise Ranger Crédit social uni 66 0,2 % -
Total 36 832 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/uz1.html
Élection générale québécoise de 1985 dans Vaudreuil-Soulanges
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Daniel Johnson (sortant) Libéral 23 440 64,4 % 11 566
     Gilles Thibault Parti québécois 11 874 32,6 % -
     Marc Turgeon NPD Québec 924 2,5 % -
     Daniel Ménard Socialisme chrétien 181 0,5 % -
Total 36 419 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/uz1.html
Élection générale québécoise de 1989 dans Vaudreuil
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Daniel Johnson Libéral 16 146 51,4 % 5 671
     Dominique Janelle Parti québécois 10 475 33,3 % -
     Lawrence Joffre Parti Unité 2 852 9,1 % -
     Yves Marie Christin Vert 1 766 5,6 % -
     Umberto Pucacco Crédit social uni 171 0,5 % -
Total 31 410 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/uz1.html
Élection générale québécoise de 1994 dans Vaudreuil
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Daniel Johnson (sortant) Libéral 24 849 59,5 % 9 107
     Réjean Boyer Parti québécois 15 742 37,7 % -
     Yves Marie Christin Vert 512 1,2 % -
     Dominique Côté Souveraineté du Québec 334 0,8 % -
     Germain Viscasillas Loi naturelle 324 0,8 % -
Total 41 761 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/uz1.html

Résultats électoraux du Parti libéral du Québec sous JohnsonModifier

élections précédentes • Résultats des élections générales de 1994 • élections suivantes
Partis Chef Candidats Sièges Voix
1989 diss. Élus +/- Nb % +/-
     Parti québécois Jacques Parizeau 125 29 33 77 +48 1 751 442 44,8 % +4,59 %
     Libéral Daniel Johnson 125 92 77 47 -45 1 737 698 44,4 % -5,55 %
     Action démocratique Mario Dumont 80
-
1 1 +1 252 721 6,5 % -
     NPD Québec Jocelyne Dupuis 41
-
-
-
-
33 269 0,9 % -0,37 %
     Loi naturelle 102
-
-
-
-
33 206 0,8 % -
     Égalité Keith Henderson 17 4 1
-
-4 11 526 0,3 % -3,67 %
     Souveraineté du Québec 19
-
-
-
-
5 566 0,1 % -
     Vert Éric Ferland 11
-
-
-
-
5 499 0,1 % -1,85 %
     Parti citron Denis R. Patenaude 10
-
-
-
-
4 087 0,1 % -0,12 %
     Canada ! 10
-
-
-
-
2 567 0,1 % -
     République du Canada 18
-
-
-
-
2 258 0,1 % -0,01 %
     Développement Québec 11
-
-
-
-
1 876 0 % -
     Parti innovateur 11
-
-
-
-
1 861 0 % -
     Parti économique 9
-
-
-
-
1 759 0 % -
     Marxiste-léniniste 13
-
-
-
-
1 171 0 % -0,09 %
     Communiste Ginette Gauthier 10
-
-
-
-
1 062 0 % +0,01 %
     Indépendant 68
-
4
-
-
66 221 1,7 % +0,82 %
Total 680 125 116 125   3 913 789 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 81,6 % et 78 239 bulletins ont été rejetés.
Il y avait 4 893 465 personnes inscrites sur la liste électorale pour l'élection.
Source : DGEQ, Rapport des résultats officiels du scrutin. Élections générales du 12 septembre 1994
et élection du 24 octobre 1994 dans la circonscription de Saint-Jean
, , 947 p. (ISBN 2-550-09762-9)

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

ArchivesModifier