Daniel Hoeffel

homme politique français

Daniel Hoeffel
Illustration.
Daniel Hoeffel en 2013.
Fonctions
Sénateur français

(8 ans, 11 mois et 28 jours)
Élection 24 septembre 1995
Circonscription Bas-Rhin
Groupe politique UC puis UMP
Prédécesseur Philippe Richert
Successeur Joseph Ostermann

(11 ans, 7 mois et 1 jour)
Élection (partielle)
Réélection 28 septembre 1986
Circonscription Bas-Rhin
Groupe politique UCDP puis UC (président de 1986 à 1993)

(7 mois et 2 jours)
Élection 25 septembre 1977
Circonscription Bas-Rhin
Groupe politique UCDP-R
Ministre délégué à l'Aménagement du territoire et aux Collectivités locales

(2 ans, 1 mois et 11 jours)
Président François Mitterrand
Gouvernement Balladur
Prédécesseur Jean-Pierre Sueur
Successeur Fonction supprimée
Secrétaire d'État chargé de la Santé et de la Famille

(2 ans, 5 mois et 29 jours)
Président Valéry Giscard d'Estaing
Gouvernement Barre III
Prédécesseur René Lenoir
Successeur Monique Pelletier (indirectement)
Biographie
Date de naissance (91 ans)
Lieu de naissance Strasbourg (Bas-Rhin, France)
Nationalité Française
Parti politique CDS, UDF, UMP

Daniel Hoeffel, né le à Strasbourg (Bas-Rhin), est un homme politique français.

BiographieModifier

Issu d'une famille protestante engagée[1], il est le petit-neveu de Jean Hoeffel et le frère aîné du pasteur Michel Hoeffel.

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Strasbourg, il est maire de Handschuheim, sénateur du Bas-Rhin, secrétaire d'État puis ministre, président de l'Association des maires de France et président de l'Association des maires du Bas-Rhin. Il n’est pas réélu aux élections sénatoriales de 2004, sa liste dissidente ayant obtenu 12,8 % des voix.

Il se retire de la vie politique en 2008, ne se représentant pas à la mairie de Handschuheim, dont il était maire depuis 1965.

Détail des mandats et fonctionsModifier

Au niveau nationalModifier

  • Sénateur du au (démissionne après son entrée au gouvernement)
  • Secrétaire d'État auprès du ministre de la Santé et de la Famille du au , puis ministre des Transports du au du gouvernement Raymond Barre III
  • Ministre délégué auprès du ministre d'État, ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire, chargé de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales du gouvernement Édouard Balladur du au
  • Premier vice-président du Sénat de 2001 à 2004
  • Vice-président de l'Institut de la décentralisation

Au niveau localModifier

Notes et référencesModifier

  1. Patrick Cabanel, Les protestants et la République : de 1870 à nos jours, Ed. Complexe, Bruxelles, 2000, 270 p. (ISBN 2-87027-780-6)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier