Laurier d'Alexandrie

(Redirigé depuis Danae racemosa)

Danae racemosa

Danae racemosa
Description de cette image, également commentée ci-après
Laurier d'Alexandrie
Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Monocotylédones
Ordre Asparagales
Famille Asparagaceae
Genre Danae

Espèce

Danae racemosa
(L.) Moench, 1794

Synonymes

  • Danae laurus Medik.[1]
  • Danaidia racemosa (L.) Link[1]
  • Ruscus racemosus L.[1] [2]
  • Ruscus terminalis Salisb.[1]

Le Laurier d'Alexandrie ou Fragon à grappes (Danae racemosa (L.) Moench) est une espèce de plantes de la famille des Asparagacées et la seule du genre Danae. Elle est originaire de l'Asie tempérée.

DescriptionModifier

La plante forme un buisson d'environ 60 à 80 cm de diamètre. Elle résiste à des températures basses, jusqu'à -15°.

Le feuillage vert lustré est semi-persistant.

La floraison discrète, jaune-vert, a lieu en été.

Les baies, rouge orangé à maturité, sont toxiques pour l'humain.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Confusions possibles avec le Sarcocoque à feuilles de Ruscus (Sarcococca ruscifolia), mais dont la floraison parfumée a lieu en hiver, et le Fragon faux Houx (Ruscus aculeatus), dont les baies sont rouges.

Répartition géographiqueModifier

Cette espèce est originaire de l'Asie tempérée, dans les pays suivants : Azerbaïdjan, Iran, Syrie, Turquie[2].

ClassificationModifier

L'espèce a été d'abord été décrite en 1753 sous le basionyme de Ruscus racemosus par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), puis elle a été recombinée dans le genre Danae en 1794 par le botaniste allemand Conrad Moench (1744-1805)[3].

En classification phylogénétique APG III (2009) l'espèce fait partie de la famille des Asparagaceae, et de la sous-famille des Nolinoideae.

En classification classique de Cronquist (1981) elle était assignée aux Liliaceae.

SynonymieModifier

Liste des synonymes :

  • Danae laurus Medik.[1]
  • Danaidia racemosa (L.) Link[1]
  • Ruscus racemosus L.[1] [2]
  • Ruscus terminalis Salisb.[1]

UtilisationModifier

C'est une plante cultivée comme buisson d'ornement, en bordure ou en rocaille.

Utilisée par le passé en collier pour lutter contre la gueule de bois[réf. nécessaire].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Bases taxinomiquesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Autres liens externesModifier