Ouvrir le menu principal

Damien Inglis

joueur de basket-ball français

Damien Inglis
Image illustrative de l’article Damien Inglis
Damien Inglis sous les couleurs de Roanne
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (24 ans)
Cayenne, Guyane
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 109 kg (240 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : France CSP Limoges
Numéro -
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2009-2013 Drapeau : France Centre fédéral de basket-ball
Draft de la NBA
Année 2014
Position 31e
Franchise Bucks de Milwaukee
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2015-2016
2015-2016
2016-2017
2017
2017-2018
2018-2019
Roanne
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Charge de Canton
Knicks de Westchester
Knicks de Westchester
Orlandina Basket
SIG Strasbourg
CSP Limoges
04,6
DNP
01,8
10,7
09,9
12,9
06,0
06,1
06,4

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Damien Inglis, né le 20 mai 1995 à Cayenne (Guyane, France), est un joueur français de basket-ball. Il mesure 2,06 m et évolue au poste d'ailier fort.

Sommaire

BiographieModifier

Formation au centre fédéral (2009-2013)Modifier

Damien Inglis intègre le centre de formation du Centre fédéral en 2009.

Le 10 novembre 2012, lors de la défaite des siens contre Blois, il marque 31 points (à 9/15 aux tirs)[1].

Entre le 22 et 24 février 2013, il participe également au Nike International Junior Tournament 2013 à Belgrade, un tournoi regroupant les meilleures équipes junior d'Europe. L'INSEP termine 3e et Inglis est élu dans le meilleur cinq du tournoi[2]. En 4 matchs joués sur 5 que l'INSEP a disputé (blessé, il ne participe pas au match pour la 3e place), Inglis finit avec des moyennes de 19 points (à 25/36 à deux points, 4/12 à trois points et 14/18 aux lancers-francs), 8,5 rebonds, 7,25 passes décisives, 1,75 contres et 2,5 balles perdues par match[3]. Lors de la rencontre contre l'USK Prague, il réalise un triple-double (30 points, 11 rebonds et 11 passes décisives) pour une très bonne évaluation de 56[4]. L'INSEP obtient une invitation au Nike International Junior Tournament de Londres, le Final Four de l'Euroleague junior[5].

En juillet 2013, il participe avec l'équipe de France au Championnat d'Europe des 18 ans et moins qui se déroule en Lettonie. Comme dans l'équipe des 16 ans et moins, Inglis s'impose comme le leader de la sélection. Il est remarqué pour ses qualités athlétiques et sa polyvalence[6]. La France est cependant éliminée par l'Espagne en quart de finale et termine à la 7e place.

Débuts professionnels à Roanne (2013-2014)Modifier

Meilleur joueur de la promotion 2013 du Centre fédéral[7], Damien Inglis est logiquement courtisé par de nombreux clubs de LNB[8]. Le 23 avril, il effectue un premier essai avec l'Élan béarnais Pau-Lacq-Orthez[9]. Mais, il intéresse également Roanne et Antibes, deux autres clubs de Pro A, ainsi que Boulogne qui évolue en Pro B Boulogne-sur-Mer[10]. Le 4 juin 2013, il signe trois ans à Roanne[11] bien qu'il hésitait avec Antibes[12]. Fin septembre, il souffre d’une lésion musculaire aux ischio-jambiers ce qui l'empêche de participer aux Mondiaux 3×3 Junior en Indonésie[13]. Le 26 septembre, il reprend l'entraînement individuel[14]. Lors de la 5e journée de Pro A, il contribue à la victoire des siens contre Dijon en terminant meilleur marqueur (14 points à 4/7 aux tirs dont un 2/3 à trois points) et avec la meilleure évaluation de son équipe[15]. Envoyé à la conférence de presse après ce match, Damien déclare avoir eu à cœur de se rattraper après son faible match contre Antibes où il a laissé sa ligne de statistiques vierge avec un total de 7 minutes de jeu[16]. Il avoue également que son entraîneur Luka Pavićević le pousse à bout aux entraînements[17].

Le 12 novembre, lors du match à Nancy, un scout NBA est venu spécialement d'Israël pour le voir[8]. Durant ce match où Roanne a été défait 56 à 49, Inglis marque deux points (0/6 aux tirs dont 0/4 à trois points mais 2/2 aux lancers-francs), prend cinq rebonds, distribue une passe décisive, intercepte un ballon et perd deux ballons[18].

Comme pressenti en février[19], il est invité au Hoop Summit 2014 dans l'équipe mondiale qui se déroule le 12 avril à Portland[20]. Il se dit très content d'être invité à ce match et de pouvoir se montrer en vue d'une sélection à la prochaine Draft de la NBA[21]. Titularisé dans ce match qui l'opposait à la sélection des meilleurs lycéens américains, il ne joue que cinq minutes en première mi-temps mais réussit un bon passage lors du troisième quart temps. Finalement, il cumule 4 points à 2/4 aux tirs, 4 rebonds, 2 passes décisives et 3 balles perdues en 15 minutes[22]. En jouant ce match, il ne peut participer au match contre Nanterre avec son équipe de Roanne[23].

NBA (2014-2017)Modifier

Le 21 avril 2014, il s'inscrit à la Draft 2014 de la NBA où il est choisi par les Bucks de Milwaukee en 31e position (2e tour). En août 2014, il signe un contrat de trois ans avec les Bucks[24],[25]. Gêné par une fracture de fatigue à la cheville depuis mai 2014, Inglis ne participe pas à la présaison avec les Bucks et son absence est encore estimée à six semaines à l'aube du début de la saison NBA[26]. En janvier 2015, la fracture à la cheville ne se guérissant pas correctement, les Bucks décident d'opérer Inglis[27].

Rappelé par les Bucks après des passages en D-League, il réussit le 17 mars 2016 un match référence avec 10 points à 3 tirs réussis sur 5, 5 rebonds, 2 passes décisives et 3 contres en 21 minutes et une victoire 96-86 face aux Grizzlies[28]. Il est finalement coupé par la formation de Milwaukee le 30 juin 2016 après avoir joué 20 matchs avec les Bucks[29].

Le 11 octobre 2016, Damien Inglis signe avec les Knicks de New York[30] mais est licencié quelques jours plus tard[31].

Le 31 octobre 2016, Inglis signe un contrat avec les Knicks de Westchester en tant que joueur affilié aux Knicks[32].

Retour en Europe (depuis 2017)Modifier

Après un essai infructueux aux Raptors de Toronto, il regagne l'Europe à l'été 2017 en s'engageant avec le club italien d'Orlandina Basket en LegA[33]. En désaccord avec l'entraîneur, Inglis quitte le club dès octobre[34].

Le 29 décembre 2017, il s'engage avec la SIG Strasbourg jusqu'à la fin de la saison[34].

Durant l'été 2018, il s'entraîne à Paris en attendant une nouvelle opportunité de carrière[35]. Le 2 octobre 2018, il s'engage avec le Limoges Cercle Saint-Pierre jusqu'à la fin de la saison[36].

ClubsModifier

PalmarèsModifier

En clubModifier

En sélection nationaleModifier

Distinctions personnellesModifier

  • Élu dans le meilleur cinq de l'Euro U16 2011[37].
  • Élu dans le meilleur cinq du Nike International Junior Tournament 2013 à Belgrade.

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Gabriel Pantel-Jouve, « Étienne Ory (16 ans) et Damien Inglis excellents contre Blois (NM1) », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  2. (en) « Belgrade Tournament, 2013 », sur euroleague.net (consulté le 27 avril 2014)
  3. (en) « 2013 Euroleague Basketball Nike International Junior Tournament », sur euroleague.net (consulté le 27 avril 2014)
  4. Gabriel Pantel-Jouve, « L’Insep au NIJT : 88 d’évaluation sur deux matchs pour Damien Inglis », Catch and Shoot,
  5. Amaury Boulay, « L’Insep invité au NIJT de Londres », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  6. (en) Robert White, « Inglis Leads France’s Talented Attack », FIBA Europe,
  7. Gabriel Pantel-Jouve, « Ils vont sortir de l’Insep : Damien Inglis », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  8. a et b « Roanne : Damien Inglis scouté par la NBA », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  9. Gabriel Pantel-Jouve, « Damien Inglis s’est entraîné avec l’Élan Béarnais », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  10. Gabriel Pantel-Jouve, « Damien Inglis entre Pau, Roanne, Antibes et Boulogne », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  11. Amaury Boulay, « Damien Inglis, trois ans à Roanne », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  12. Geoffrey Charpille, « Damien Inglis a préféré Roanne à Antibes », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  13. « Roanne : Damien Inglis touché à la cuisse », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  14. « Roanne : Damien Inglis a repris », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  15. Boris Delagnes, « Roanne : Damien Inglis réalise son match référence en Pro A », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  16. Gabriel Pantel-Jouve, « Damien Inglis : « Après Antibes, j’avais à cœur de me rattraper » », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  17. Gabriel Pantel-Jouve, « Damien Inglis : « Aux entraînements, Luka Pavićević me pousse à bout » », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  18. « Nancy 56 - 49 Roanne », sur lnb.fr, (consulté le 27 avril 2014)
  19. Gabriel Pantel-Jouve, « Damien Inglis et Clint Capela devraient participer au Hoop Summit », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  20. Alexandre Lacoste, « Damien Inglis et Clint Capela officiellement invités au Hoop Summit », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  21. « Damien Inglis : « Je suis très content de disputer le Hoop Summit, car la NBA est un objectif » », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  22. Gabriel Pantel-Jouve, « Hoop Summit raté pour Clint Capela, Damien Inglis dans la lignée de sa saison », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  23. « Damien Inglis et Clint Capela sont partis pour le Nike Hoop Summit », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  24. (en) Dan Feldman, « Bucks sign No. 31 pick Damien Inglis », NBC Sports,
  25. Damien Da Silva, « Damien Inglis a signé son contrat avec les Bucks », sur basketsession.com, (consulté le 29 octobre 2014)
  26. Christophe Remise, « La poisse continue pour Damien Inglis », sur Le Figaro, (consulté le 29 octobre 2014)
  27. Fabrice Auclert, « Milwaukee : Jabari Parker et Damien Inglis opérés », Basket USA,
  28. Mazoyer Jérémy, « Parker en patron, Inglis tient son match référence », bebasket.fr, (consulté le 19 mars 2016)
  29. Pantal-Jouve Gabriel, « Damien Inglis coupé par les Bucks », bebasket.fr, (consulté le 30 juin 2016)
  30. Emmanuel Laurin, « Damien Inglis signe avec les Knicks », Basket USA, (consulté le 12 octobre 2016)
  31. Dimitri Kucharczyk, « Damien Inglis non conservé par les Knicks », Basket USA,
  32. (en) « Westchester Knicks Finalize 2016-17 Training Camp Roster », NBA,
  33. Nicolas Parage, « Damien Inglis : l'Italie plutôt que la G-League », bebasket.fr,
  34. a et b « Damien Inglis signe à Strasbourg », L'Équipe,
  35. Gabriel Pantel-Jouve, « De son expérience à Strasbourg, Damien Inglis attend une nouvelle opportunité », bebasket.fr, (consulté le 2 octobre 2018)
  36. Gabriel Pantel-Jouve, « Inglis signe à Limoges pour toute la saison ! », bebasket.fr, (consulté le 2 octobre 2018)
  37. a et b « Euro U16 (M) : Damien Inglis dans le meilleur cinq », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)
  38. « Vidéo : Retour sur la performance du duo Inglis – Rigot (U18) », sur catch-and-shoot.com, (consulté le 27 avril 2014)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :