Damien : La Malédiction 2

film de Don Taylor sorti en 1978
Damien : La Malédiction 2

Titre original Damien: Omen II
Réalisation Don Taylor
Scénario Stanley Mann
Mike Hodges
Musique Jerry Goldsmith
Acteurs principaux
Sociétés de production Harvey Bernhard Productions
Twentieth Century Fox
Mace Neufeld Productions
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre horreur
Durée 107 minutes
Sortie 1978

Série La Malédiction

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Damien : La Malédiction 2 ou La Malédiction II au Québec (Damien: Omen II) est un film américano-britannique réalisé par Don Taylor et sorti en 1978.

Il fait suite à La Malédiction (1976) de Richard Donner. Après le décès de ses parents, Damien Thorn est élevé par son oncle Richard. Il intègre une école militaire avec son cousin Marc, mais de nouvelles morts étranges éveillent les soupçons de son oncle. Richard Thorn découvrira les circonstances de la mort de son frère et la véritable identité de son neveu, Damien, qui n'est autre que l'Antéchrist. En même temps, Damien le découvrira, et apprendra à contrôler le pouvoir du mal afin d'accomplir sa destinée.

Synopsis détaillé modifier

Une bonne semaine est passée après les obsèques de Robert et Katherine Thorn. Carl Bugenhagen se rend alors compte que Damien est toujours vivant. Il confirme à Michael Morgan que Damien est l'Antéchrist et essaie de signaler au tuteur de Damien qu'il n'est pas humain. Mais Morgan ne le croit pas. Bugenhagen l'accompagne à la ruine locale pour montrer la peinture murale du mur de Yigael, qui a été créée par un moine qui a vu le démon et il y a quelques visions au sujet de l'Antéchrist.

7 ans après, Damien a grandi et il habite à Chicago avec son oncle Richard Thorn et sa compagne tante Ann. Damien est très proche de son cousin Mark, qu'il considère comme son frère. À l'adolescence, ils entrent tous deux dans une académie militaire. Cependant, Damien est victime d'abus par la tante de son oncle, Marion, qui l'accuse de mauvaise influence sur Mark, cette dernière insiste pour que Damien et Mark soient séparés. Marion décède d'une crise cardiaque devant un corbeau en pleine nuit.

À la société Thorn Industries, Paul Buher dresse les opérations de la société, alors que le projet est mis de côté par Bill Atherton qui qualifie Buher d'obtenir des terres au processus dans le contraire de l'éthique. Pendant l'anniversaire de Mark, Buher invite Damien à voir une plante et signale sa prochaine initiation. Buher lance la réconciliation avec Atherton, puis Atherton tombe à travers la glace pendant le tournoi de hockey dans le lac gelé au matin.

Un journaliste nommé Joan Hart qui est un ami du Dr Charles Warren, débarque à Chicago et lance l'entretien avec Richard. Joan Hart questionnent sur l'implication au sujet de son frère avec Carl Bugenhagen, Richard se met colère et rejette Joan Hart. Une fois que Joan Hart aurait vu le mur de Yigael, elle est horrifiée, puis se retrouve à l'académie et découvre Damien. Joan Hart fuit en panique, mais sa voiture est bloquée. Le corbeau surgit et agresse Joan Hart, elle est finalement tuée par un camion.

Cependant dans l'académie, le nouveau supérieur de Damien nommé sergent Neff montre qu'il est un sataniste secret. Damien découvre sa véritable nature ce qui entraîne sa fuite. Quelque temps plus tard , le Dr David Pasarian a été tué avec son assistant par du gaz toxique. Cet incident atteint la classe de Damien pendant la visite de l'usine. À l'hôpital, où les enfants sont emmenés un docteur remarque que l'ADN de Damien n'est pas humain et lance une enquête sur sa découverte, il sera ensuite tué par un câble d'ascenseur.

Cependant, la boîte de Bugenhagen est découvert dans les fouilles des ruines et le transfert au musée Thorn. Le Dr Warren découvre dans la boite les 7 poignards, les seules armes qui peuvent vaincre un démon, il lit une lettre dévoilant la véritable identité de Damien (l'Antéchrist). Mark surprend une conversation entre le Dr Warren et Richard. Mark se retrouve alors confrontés à Damien qui lui dévoile dêtre le fils du Diable, Damien supplie Mark de relier à lui, mais Mark refuse et Damien est alors obligé tuer Mark, ce dernier cause un anévrisme cérébrale à son cousin qui meurt.

Choqué par le décès de son fils, Richard doit retourner à New York pour retrouver le Dr Warren. Richard découvre, à la suite de la mort du docteur, que Damien est bien l'Antéchrist. Richard récupère Damien et son diplôme. Lorsqu'ils découvrent les poignards à l'intérieur du bureau du Dr Warren dans le musée, Ann poignarde Richard avec ces derniers , elle dévoile qu'elle est membre d'un rite sataniste. Damien entend ce qu' il se passe et autodétruit la chaufferie voisine, ce qui provoque un incendie, tuant Ann, qui est brûlée vive. Damien sort alors du musée incendié, un chauffeur nommé Murray, prête alors attention à Damien, alors que les pompiers arrivent.

Fiche technique modifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Distribution modifier

Production modifier

Développement modifier

Attribution des rôles modifier

William Holden a déjà été sollicité pour jouer le rôle de Robert Thorn dans le premier volet mais a refusé, ne voulant pas jouer dans un film sur le Diable. Après le succès commercial du film, il accepte finalement de tenir le rôle du frère de ce dernier dans cette suite[4].

Tournage modifier

Le tournage s'est déroulé aux États-Unis, notamment dans les 20th Century Fox Studios de Century City, dans l'Illinois (Chicago, Lake Forest), dans le Wisconsin (Delafield, Eagle River, Lake Geneva) et en Israël (Acre et Kokhav ha Yarden), du à janvier 1978[5].

Le réalisateur Mike Hodges avait déjà commencé à tourner quelques scènes. Mais il est vite remplacé par Don Taylor, en raison de divergences artistiques avec la production. Les scènes en question (l'usine, l'école militaire, le dîner où tante Marion s'inquiète pour Damien) seront cependant conservées dans le montage final.

Musique modifier

Damien: Omen II

Bande originale de Jerry Goldsmith
Sortie 1978
[6]
Durée 67:59[6] (réédition)
Genre musique de film
Label Varèse Sarabande
Critique

Bandes originales de La Malédiction

La musique du film est composée par Jerry Goldsmith, comme pour le premier film. Il l'a d'abord enregistré aux États-Unis, mais la B.O. doit être réenregistrée en Angleterre pour des raisons financières. Les enregistrements sont dirigés par Lionel Newman. Varèse Sarabande édite en 2001 la totalité des enregistrements[6].

Liste des titres
  1. Main Title (5:03)
  2. Runaway Train (2:38)
  3. Claws (3:14)
  4. Thoughtful Night (3:05)
  5. Broken Ice (2:19)
  6. Fallen Temple (2:55)
  7. I Love You, Mark (4:37)
  8. Shafted (3:00)
  9. The Knife (3:21)
  10. End Title (All The Power) (3:24)
    Titres supplémentaires de la réédition
  11. Main Title (2:03)
  12. Face of the Antichrist (2:20)
  13. Fallen Temple (1:33)
  14. Aunt Marion's Visitor (:36)
  15. Another Thorn (1:18)
  16. A Ravenous Killing (3:07)
  17. Snowmobiles (1:11)
  18. Broken Ice (2:21)
  19. Number of the Beast (1:33)
  20. Shafted (3:00)
  21. The Daggers (1:56)
  22. Thoughtful Night (2:36)
  23. I Love You, Mark (4:12)
  24. Runaway Train (1:10)
  25. The Boy Has To Die (1:24)
  26. All The Power and End Title (3:14)

Accueil modifier

Distinctions modifier

  Source : Internet Movie Database[8]

Récompenses modifier

1979
  • Motion Picture Sound Editors :
    • Golden Reel Award des meilleurs effets sonores et bruitages dans un film
    • Golden Reel Award du meilleur montage son – Dialogues
1998

Nominations modifier

1979

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. Classification États-Unis : Les enfants de moins de 17 ans doivent être accompagnés d'un adulte.

Références modifier

  1. « Damien : La Malédiction 2 », sur premiere.fr (consulté le ).
  2. (en) « Damien : La Malédiction 2 - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  3. « Visa et Classification - Fiche œuvre Damien : La Malédiction 2 », sur CNC, (consulté le ).
  4. Secrets de tournage La Malédiction (1976) - Allociné.
  5. (en) Business sur l’Internet Movie Database.
  6. a b et c (en) « Jerry Goldsmith Damien: Omen II (Deluxe edition) », sur AllMusic.com (consulté le ).
  7. (en) « Jerry Goldsmith Damien: Omen II », sur AllMusic.com (consulté le ).
  8. (en) « Damien : La Malédiction 2 - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).

Liens externes modifier