Damian Warner

athlète canadien

Damian Warner
Image illustrative de l’article Damian Warner
Damian Warner lors des championnats du monde 2017.
Informations
Disciplines Décathlon
Site officiel www.damianwarner.ca
Nationalité Canadien
Naissance (34 ans)
London
Taille 1,84 m (6 0)
Poids 83 kg (183 lb)
Club London Western
Entraîneur Les Gramantik
Records
Actuel détenteur du record national (9 018 points, 2021)
Palmarès
Jeux olympiques 1 - 1
Championnats du monde - 2 2
Champ. du monde en salle 1 1 -
Jeux panaméricains 2 - -
Jeux du Commonwealth 1 - -

Damian Warner (né le à London, en Ontario) est un athlète canadien, spécialiste des épreuves combinées. Il est notamment champion olympique en 2021 à Tokyo, vice-champion du monde du décathlon en 2015 à Pékin et médaillé de bronze olympique en 2016 à Rio. Il a également gagné deux autres médailles de bronze aux Mondiaux en plein air de 2013 et 2017.

Biographie modifier

Damian Warner dépasse pour la première fois la barre des 8 000 points lors de son 5e décathlon. Il remporte en 2011 la médaille d'argent lors des Championnats NACAC d'épreuves combinées à Kingston et devient cette même année champion du Canada.

C'est en 2012 qu'il obtient alors son meilleur résultat, en prenant la 5e place aux Jeux Olympiques de Londres en établissant un nouveau record personnel à 8 442 pts, après avoir amélioré ses meilleures performances sur six épreuves durant ce décathlon.

En mai 2013, Damian Warner remporte le meeting de Götzis, devant le Brésilien Carlos Chinin et l'Américain Gunnar Nixon, avec un total de 8 307 pts. En août, aux championnats du monde de Moscou, il remporte la médaille de bronze du décathlon, derrière l'Américain Ashton Eaton et l'Allemand Michael Schrader, en portant son record personnel 8 512 pts[1]. Damian Warner est un des 5 athlètes canadiens à avoir remporté une médaille lors des championnats du monde de 2013.

En 2014, Warner réalise son premier heptathlon en salle de sa carrière lors des Championnats du monde en salle : bien qu'ayant donc réalisé des records personnels dans chaque épreuves, le Canadien ne se classe que septième du classement général avec 6 129 pts. L'été suivant, il décroche l'or des Jeux du Commonwealth à Glasgow (8 282 pts).

En 2021, il remporte le trophée Lou-Marsh, remis à l'athlète canadien de l'année[2].

Médaillé d'argent à Pékin (2015) modifier

En juillet 2015, il réalise un chrono de classe mondiale sur le 110 m haies avec 13 s 27. Trois semaines plus tard, Warner remporte les Jeux panaméricains de Toronto où il améliore le record du Canada (8 659 points) puis devient vice-champion du monde à Pékin (8 695 pts, record national) derrière Ashton Eaton qui améliore à son tour son propre record du monde (9 045 pts).

Pour sa première rentrée hivernale 2016, Damian Warner réalise 7 s 63 sur 60 m haies, la seconde meilleure performance mondiale de la saison. Lors de la saison estivale, il améliore bon nombre de ses records personnels (poids, 400 m, disque...) mais également le 100 m où il bat la meilleure performance mondiale de tous les temps en décathlon lors de l'Hypo-Meeting, en 10 s 15. Sans battre un de ses records personnels, le Canadien décroche la médaille de bronze des Jeux olympiques de Rio avec 8 666 points, tout proche de son record national (8 695). Il est devancé par l'Américain Ashton Eaton (8 893, record olympique) et le Français Kevin Mayer (8 834, record national)[3].

En août 2017, Damian Warner participe aux Championnats du monde de Londres : peu avant son entrée en compétition (11 août), il fait partie de la quarantaine d'athlètes ayant été touché par un virus et doit être mis en quarantaine[4]. Cette maladie a des conséquences sur sa première journée, loin de ses records[4]. Il termine finalement cinquième de l'épreuve avec 8 309 points.

Vice-champion du monde en salle (2018) modifier

 
Damian Warner lors du 1 000 m des championnats du monde en salle de Birmingham en 2018.

Aux championnats du monde en salle de Birmingham, les 2 et 3 mars 2018, Damian Warner participe au second heptathlon de sa carrière. Lors de la première épreuve, le 60 m, il bat son record personnel en 6 s 74 et prend la tête du classement général[5]. Il continue la compétition par le saut en longueur où il saute 7,39 m[6] puis le lancer du poids où il améliore son record avec 14,90 m[7]. Il confirme sa dynamique en améliorant également sa meilleure marque personnelle en salle au saut en hauteur avec 2,02 m[8]. Auteur de 3 491 points à la fin de la première journée, il siège au second rang du classement derrière le Français Kévin Mayer (3 536 pts)[9]. Le lendemain, grâce à un 60 m haies couru en 7 s 67, Warner revient à 4 points du français[10]. Auteur d'un record personnel à 4,90 m au saut à la perche[11], il bénéficie de la contre-performance de Mayer (5,00 m contre 5,60 m son record) pour limiter la marge de points à l'entame de la dernière épreuve, le 1 000 m. En retard de 34 points, le Canadien a besoin de reprendre 3 secondes sur le français, qui est physiquement et mentalement diminué. Sur ce 1 000 m, Warner remporte la course en 2 min 37 s 12, record personnel, mais n'aura finalement que 2 s 52 d'avance[12]. S'emparant ainsi de la médaille d'argent, il établit un nouveau record du Canada avec 6 343 points, échouant à 5 unités seulement de Kévin Mayer, qui remporte en l'espace d'un an son troisième titre international[13].

Il remporte à nouveau les Jeux panaméricains en 2019 à Lima avec 8 513 pts[14], puis décroche la médaille de bronze aux championnats du monde 2019 à Doha avec 8 529 pts, derrière Niklas Kaul et Maicel Uibo[15].

Champion olympique et barrière des 9 000 points (2021) modifier

En mai 2021, il pulvérise son record personnel sur décathlon de 200 points en s'imposant au meeting de Götzis, en Autriche, ce qui lui permet d'établir un nouveau record du Canada avec 8995 points. Le 29 mai, il réalise tout d'abord la meilleure première journée de décathlon de l'histoire avec 4743 points (par vent régulier), en réalisant notamment 10 s 14 sur 100 mètres (à deux centièmes de son record) et en battant son record personnel au saut en longueur avec 8,28 m[16]. Le lendemain, il enchaîne les bonnes performances au 110 m haies (13 s 36), au disque (48,43 m) et à la perche (4,80 m) mais déçoit au javelot, avec "seulement" 59,46 m. Malgré un excellent 1 500 m en 4 min 25 s 19, il ne parvient pas à dépasser la barre mythique des 9 000 points et ne rejoint donc pas ce club très fermé composé de Kevin Mayer (9126 pts), Ashton Eaton (9045) et Roman Sebrle (9026)[17].

Damian Warner est sacré champion olympique en 2021 aux Jeux de Tokyo[18]. Auteur de deux performances remarquables dès les deux premières épreuves (10 s 12 sur 100 m et 8,24 m au saut en longueur, records de ces épreuves aux Jeux olympiques), il conclut sa première journée avec 4 722 points et compte près de 100 points d'avance sur l'Australien Ashley Moloney, deuxième, et près de 400 points d'avance sur Kevin Mayer. Le Canadien accroit son avance après les premières épreuves de la seconde journée, s'imposant notamment sur 110 m haies en 13 s 46 (record de l'épreuve aux Jeux olympiques), mais perdant des points au saut à la perche (4,90 m contre 5,20 m pour Mayer). Damian Warner remporte finalement le concours avec 9 018 points, devenant le quatrième décathlonien à plus de 9 000 points, et améliorant de 123 points le record olympique co-détenu par Roman Šebrle et Ashton Eaton[19],[20].

Palmarès modifier

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Points
2011 Championnats du monde Daegu 18e Décathlon 7 832 pts
Championnats NACAC d'épreuves combinées Kingston 2e Décathlon 7 760 pts
2012 Jeux olympiques Londres 5e Décathlon 8 442 pts
2013 Hypo-Meeting Götzis 1er Décathlon 8 307 pts
Championnats du monde Moscou 3e Décathlon 8 512 pts
Décastar Talence 1er Décathlon 8 161 pts
Coupe du monde des épreuves combinées 2e Décathlon 24 980 pts
2014 Championnats du monde en salle Sopot 7e Heptathlon 6 129 pts
Jeux du Commonwealth Glasgow 1er Décathlon 8 282 pts
2015 Jeux panaméricains Toronto 1er Décathlon 8 659 pts
Championnats du monde Pékin 2e Décathlon 8 695 pts
Coupe du monde des épreuves combinées 3e Décathlon 25 247 pts
2016 Hypo-Meeting Götzis 1er Décathlon 8 523 pts
Jeux olympiques Rio de Janeiro 3e Décathlon 8 666 pts
2017 Hypo-Meeting Götzis 1er Décathlon 8 591 pts
Championnats du monde Londres 5e Décathlon 8 309 pts
Décastar Talence 1er Décathlon 8 252 pts
Coupe du monde des épreuves combinées 2e Décathlon 25 152 pts
2018 Championnats du monde en salle Birmingham 2e Heptathlon 6 343 pts
Jeux du Commonwealth Gold Coast Décathlon DNF
Hypo-Meeting Götzis 1er Décathlon 8 795 pts
2019 Hypo-Meeting Götzis 1er Décathlon 8 711 pts
Jeux panaméricains Lima 1er Décathlon 8 513 pts
Championnats du monde Doha 3e Décathlon 8 529 pts
Coupe du monde des épreuves combinées 1er Décathlon 25 753 pts
2021 Jeux olympiques Tokyo 1er Décathlon 9 018 pts
2022 Championnats du monde en salle Belgrade 1er Heptathlon 6 489 pts
2023 Championnats du monde Budapest 2e Décathlon 8 804 pts

Records modifier

Décathlon
Épreuve Performance Points[21] Lieu Date
100 m 10 s 12 (WDB) 1066   Götzis 25 mai 2019
Saut en longueur 8,28 m 1133   Athens 30 mai 2021
Lancer du poids 15,34 m 811   Götzis 25 mai 2019
Saut en hauteur 2,09 m 887   Götzis 25 mai 2013
400 m 46 s 54 981   Athens 30 avril 2016
110 m haies 13 s 27 1071   Edmonton 4 juillet 2015
Lancer du disque 50,26 m 876   Santa Barbara 19 mars 2016
Saut à la perche 4,90 m 880   Bolton 16 juillet 2016
Lancer du javelot 64,67 m 808   Moscou 11 août 2013
1 500 m min 24 s 73 780   Toronto 23 juillet 2015
Décathlon 9 018 pts (OR NR)   Tokyo 4-5 août 2021

La somme de ses meilleures performances donne un meilleur total théorique de 9293 points.

Heptathlon (salle)
Épreuve Performance Lieu Date
60 mètres s 68   Belgrade 19 mars 2022
Longueur 8,05 m   Belgrade 19 mars 2022
Poids 14,90 m   Birmingham 2 mars 2018
Hauteur 2,02 m   Birmingham 2 mars 2018
60 mètres haies s 63   Toronto 30 janvier 2016
Perche 4,90 m   Birmingham 3 mars 2018
1 000 mètres min 37 s 12   Birmingham 3 mars 2018
Heptathlon 6 489 pts (NR)   Belgrade 19 mars 2022

Notes et références modifier

  1. (en) Mike Rowbottom, « Eaton faces early start to watch wife after winning Decathlon gold », sur iaaf.org,
  2. « Le décathlète Damian Warner est élu athlète canadien de l’année », sur Le Devoir (consulté le )
  3. « IAAF: Report: decathlon 1500m – Rio 2016 Olympic Games| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  4. a et b « Warner serait incommodé par un virus », Métro,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « IAAF: 60 Metres Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  6. « IAAF: Long Jump Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  7. « IAAF: Shot Put Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  8. « IAAF: High Jump Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  9. « IAAF: High Jump Points | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  10. « IAAF: 60 Metres Hurdles Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  11. « IAAF: Pole Vault Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  12. « IAAF: 1000 Metres Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  13. « IAAF: World Indoor Birmingham 2018 heptathlon 1000 », sur iaaf.org (consulté le )
  14. (en) « Romani breaks Pan-American Games shot put record with 22.07m| News | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le )
  15. « 1500 Metres Points | IAAF World Athletics Championships, DOHA 2019 | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le )
  16. « Première journée historique en décathlon pour le Canadien Damian Warner », sur L'Équipe (consulté le )
  17. « Décathlon : Damian Warner se pose en adversaire de Kevin Mayer », sur L'Équipe (consulté le )
  18. « Damian Warner est champion olympique du décathlon à Tokyo 2020 », sur olympique.ca, (consulté le )
  19. « Damian Warner champion olympique du décathlon à Tokyo, l'éloge de la persévérance », sur lequipe.fr (consulté le )
  20. « Decathlon - Classement final », sur worldathletics.org (consulté le )
  21. US Berry Athlétisme (FFA), « Scores par épreuve au décathlon »  , sur US Berry Athlétisme (consulté le )

Liens externes modifier