Dallara Stradale

Dallara Stradale
Dallara Stradale

Marque Drapeau : Italie Dallara Automobili
Années de production 2017 -
Production 600 exemplaire(s)
Usine(s) d’assemblage Varano de' Melegari, Italie
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres en ligne 2.3 Ford EcoBoost
Position du moteur Centrale arrière
Cylindrée 2 300 cm3
Puissance maximale 400 ch DIN (294 kW)
Couple maximal 500 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 6 rapports ou séquentielle 6 rapports ZF
Poids et performances
Poids à vide 855 kg
Vitesse maximale 280 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 3,25 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berlinette, Roadster, Targa, Barquette
Châssis Fibre de carbone
Freins Quatre disques acier
Dimensions
Longueur 4 185 mm
Largeur 1 875 mm
Hauteur 1 041 mm
Empattement 2 475 mm

La Stradale est une voiture de sport fabriquée par le constructeur automobile italien Dallara. La Stradale est la première voiture de route fabriquée par la société, les principaux produits de la société étant le développement de châssis pour d'autres constructeurs automobiles ainsi que le développement et la construction de voitures de course. Dans sa forme de base la Stradale est une barchetta sans portes convertible en style de carrosserie spider et coupé après l’installation de pièces interchangeables.

Conception et développementModifier

 
Gian Paolo Dallara et une Stradale au Mille Miglia
 
Vue arrière

Le fondateur de la société, Gian Paolo Dallara, avait le désir de créer une voiture portant son propre nom après avoir travaillé avec divers constructeurs et avoir vu leurs projets allant du développement de voitures de Formule 1 et de Formule 3 aux Indycars en passant par la conception de châssis de voitures de sport dont les plus notables sont Ferrari, Lamborghini, McLaren ou Alfa Romeo. Le développement d'une telle voiture fut interrompu six fois, les fonds reçus lors de l'achèvement de projets pour d'autres sociétés étant investis dans le développement d'autres projets. Finalement, après avoir accumulé suffisamment de fonds pour le développement d'une voiture de route, le PDG de la société, Andrea Pontremoli fut chargé des travaux de développement.

Le développement a commencé en 2015, les travaux de conception étant confiés à GranStudio, une petite société italienne de conseil en design située à Turin. Des heures d'essais en soufflerie furent effectuées sur les maquettes finales afin de s'assurer que la voiture était aérodynamiquement affinée. Le travail de développement du châssis a été réalisé par l'ancien pilote de voiture de course Loris Bicocchi[1].

Dallara s'est inspiré de la philosophie de Colin Chapman avec ses voitures de sport légères et minimalistes. Au final, la Stradale incarne ces principes. Avec un poids à sec de 855 kg, la Stradale a des performances comparables à celles des voitures de sport hautes performances tout en étant axée sur le conducteur.

La première voiture a été livrée en 2017 à Gian Paolo Dallara lui-même, à l'occasion de son 81e anniversaire, au siège de la société en Italie à Varano de' Melegari [2].

CaractéristiquesModifier

MoteurModifier

La Stradale est propulsée par un moteur Ford EcoBoost quatre cylindres en ligne turbocompressé de 2,3 litres repris de la Ford Focus RS. Le moteur est retravaillé par Bosch afin de générer une puissance maximale de 400 ch (294 kW) à 6 200 tr/min avec un couple maximum de 500 N m à 3 0005 000 tr/min. Bosch a également travaillé sur l'aérodynamique, permettant à la voiture dans sa version berlinette de générer 820 kg d'appui avec son aileron arrière optionnel.

Châssis et carrosserieModifier

La conversion à différents styles de carrosserie a été rendue possible par un pare-brise amovible en verre polycarbonate de qualité motosport et un châssis en fibre de carbone. Le pare-brise a une forme et un essuie-glace central rappelant les voitures de course du Groupe C des années 1990. Un cadre amovible en forme de T combiné à des portes à ailes de mouette détachables permet la conversion en carrosserie spider et coupé. Cependant, et quelle que soit la carrosserie, le conducteur entre dans la voiture de la même manière, en enjambant le côté.

La base du châssis est une coque en fibre de carbone avec une structure latérale en fibre de carbone permettant de canaliser l'air vers l'arrière de la voiture. D'un côté le flux d'air est dirigé vers le moteur tandis que de l'autre côté, il est dirigé vers un échangeur air-air. Des sous-structures en aluminium sont reliées à la coque en carbone à l'avant et à l'arrière. Deux bras de commande sont présents à chaque coin, les bras avant étant directement fixés sur la coque. Le plancher du châssis est plat avec un splitter à l'avant et un diffuseur à l'arrière. Même sans l'aileron arrière optionnel ces éléments combinés créent tellement d'appui que la voiture nécessite d'être équipé de flaps Gurney inversés qui aident à maintenir un équilibre aérodynamique.

TransmissionModifier

Le moteur monté transversalement est associé à une transmission manuelle à 6 vitesses (également issue de la Ford Focus RS) ou une transmission manuelle séquentielle à 6 vitesses en option avec des palettes au volant montées sur la colonne de direction. La puissance du moteur est transmise aux roues arrière. Les deux transmissions sont livrées avec un différentiel à glissement limité. La Stradale est livrée avec un contrôle électronique de stabilité standard qui peut être désactivé et réglé pour intervenir le moins possible.

FreinageModifier

Le système de freinage utilise de simples disques de frein en acier, les ingénieurs travaillant sur la voiture considérant que ces disques fonctionnaient aussi bien sans la complexité et le coût supplémentaires de disques carbone-céramique. Les étriers de frein sont fournis par Brembo.

CockpitModifier

 
Volant de la Stradale

L'intérieur de la voiture est principalement en fibre de carbone et toutes les principales commandes de la voiture sont intégrées au volant. Les informations vitales de la voiture telles que la vitesse et le régime sont affichées sur un écran numérique, dans le style sport automobile, fixé sur la colonne de direction. Les sièges, non réglables, sont des coques en fibre de carbone fixées au châssis avec un rembourrage en mousse. La colonne de direction, les pédales et les palettes de vitesses sont réglables afin d'adapter la position de conduite. Un minimum de bagages peut être rangé dans deux compartiments situés derrière le moteur. Deux compartiments supplémentaires dans les sièges sont conçus pour ranger deux casques de course. L'espace total de ces compartiments est de 113 litres.

Les autres caractéristiques de la voiture comprennent des pneus Pirelli Trofeo R, un système de suspension de course active développée par Tractive Suspension qui réduit la hauteur de conduite de la voiture de 20 mm en mode piste. Un accumulateur de pression d'huile permet à la pompe à carburant de résister aux 2.0 g d'accélération latérale que le châssis est capable de générer [2],[3].

PerformancesModifier

La Stradale peut générer une force d'appui de 400 kg à 241 km/h dans sa forme de base et 853 kg avec son aileron arrière optionnel.

La voiture accélère de 097 km/h en 3,2 secondes et de 0161 km/h en 8,1 secondes. Elle peut parcourir 402 m en 11,4 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 280 km/h[4].

ProductionModifier

L'entreprise prévoit de ne pas construire plus de 600 unités de la Stradale en cinq ans, offrant un nombre limité d'unités à vendre chaque année. Chaque voiture a un coût de 191 000  (236 000 $ US) avant taxes[4].

Lien externeModifier

RéférencesModifier

  1. (it) « Dallara Stradale - La prima prova in pista a Nardò e un giro sulla costiera (VIDEO) », sur Drive Experience, (consulté le 29 mai 2020)
  2. a et b Duff, « Dallara Stradale: A Road Car from a Huge Name in Motorsport », Car and Driver, (consulté le 22 septembre 2018)
  3. Jamieson, « Dallara Stradale review: Dallara’s first road car driven », Top Gear, (consulté le 23 septembre 2018)
  4. a et b Duff, « Dallara Stradale: A Racing Legend Hits the Road », Car and Driver, (consulté le 23 septembre 2018)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :