Dakimakura

Un dakimakura à décoration érotique.

Un dakimakura (抱き枕, de 抱く daku « étreindre, enlacer » et makura « oreiller, traversin ») est un genre de grand coussin inventé au Japon, large comme un oreiller commun mais long d'environ 1,50 mètres.

À l'origine, les dakimakura sont employés comme coussins orthopédiques au Japon, et employés par les jeunes gens comme objets transitionnels[1]. En Occident, cependant, le terme est principalement employé pour désigner les dakimakura à décoration érotique (voire destinés à être employés comme des jouets sexuels), dont les taies représentent, en grandeur nature, des personnages court vêtus dans des poses suggestives. Ces personnages sont souvent des personnages d'anime ou de jeux vidéo représentés dans un style bishōjo, mais ce sont parfois des photographies d'actrices de films pornographiques. Les taies de dakimakura représentant les personnages populaires font partie des produits dérivés d'anime et de jeux vidéo et relèvent du fan service.

Représentations dans la fictionModifier

Dans la série télévisée américaine 30 Rock, l'épisode 9 de la saison 4, Klaus, Greta, James et Randy, montre l'acteur James Franco (qui joue son propre personnage) soupçonné d'être tombé amoureux d'un dakimakura. Jenna Maroney fait semblant de sortir avec lui pour faire taire la rumeur.

GalerieModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Patrick W. Galbraith, The Otaku Encyclopedia: an Insider's Guide to the Subculture of Cool Japan, Tokyo, Kodansha International, 2009.

Sur les autres projets Wikimedia :