Dahteste

Combattante Apache Chiricahua

Dahteste (Tah-das-te) (environ 1860–1955) est une femme guerrière amérindienne de la tribu des Apaches Chiricahua.

Dahteste
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès

BiographieModifier

Elle naît vers 1860. C'est une femme de petite taille, mais de grande expérience, qui a chevauché avec sa famille aux côtés de Cochise alors qu'elle n'était encore qu'une enfant, ce dont elle conservera le souvenir toute sa vie[1]. Elle était la sœur de Ilth-goz-ay, la femme de Chihuahua (Kla-esh), chef des Chokonen[1].

Compatriote de Geronimo, elle a un rôle-clé dans la négociation de sa reddition à la cavalerie des États-Unis. Elle passe huit ans dans une prison de Floride, et est ensuite envoyée dans une prison militaire à Fort Sill, Oklahoma. Dix-neuf ans plus tard, elle est libérée et vit le reste de ses jours dans la réserve indienne des Mescaleros. Elle meurt à un âge avancé, ayant toujours conservé son caractère intraitable[1].

Comme son amie Lozen[2] (sœur de Victorio, le chef des Apaches Chiricahua), Dahteste est une guerrière. À la différence de Lozen, elle se marie avec Ahnandia[3] et a des enfants. De plus, toujours à la différence de Lozen, elle a toujours pris grand soin de son apparence tout au long de sa vie[4].

Fictions littérairesModifier

  • Karl Lassiter, The Warrior's Path, Kensington Publishing Corporation, 1998.
  • Philippe Morvan, Ours, Calmann-Levy, 2018.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Stockel 2000, p. 69.
  2. Stockel 2000, p. 70.
  3. Elle épouse Ahnandia, l'un des guerriers de Geronimo : voir Stockel 2000, p. 70
  4. Dahteste, sur We all love and respect our Indian women

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Eve Ball, Nora Henn et Lynda A. Sanchez, Indeh : an Apache Odyssey, Norman, University of Oklahoma Press, .
  • Patrick Deval, Squaws : la mémoire oubliée, Paris, Hoëbecke, .
  • (en) Sherry Robinson, Apache Voices : Their Stories of Survival as Told to Eve Ball, Albuquerque, University of New Mexico Press, , 272 p. (ISBN 978-0-8263-2163-3, OCLC 54031475, lire en ligne).
  • (en) H. Henrietta Stockel, Chiricahua Apache Women and Children : Safekeepers of the Heritage, College Station, Texas A & M University Press, , 115 p. (ISBN 978-0-89096-921-2, OCLC 42579419, lire en ligne).

Liens externesModifier