Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dahra.

Dahra
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Louga
Département Linguère
Maire
Mandat
Momar NDIAYE
2015-2019

MINISTRE= Samba Ndiobène KA

Démographie
Gentilé Dahrois
Population 30 896 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 15° 21′ 00″ nord, 15° 29′ 00″ ouest
Altitude 61 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Dahra

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Dahra

Dahra (parfois Dara ou Dahra Djoloff) est une ville du nord-ouest du Sénégal.

Dahra polarise les villages :Nguet, Mérina, Bouguerha, Loumbel, Ndogondou, Pass Bakhale, Som, Sine, Ndiakhaye, Thiarni, Ndiobene Dahra, Ndiossi, Ndiarno, Ngaraff, Thileu,mboula,ndothie, louguérén thioli, warkhokh,thiel,doli,dodji,mbethie.

HistoireModifier

Selon les dires, le nom de la ville est venu d'un maître coranique qui s'y est installé avec ses disciples. Ce dernier, du nom de Mayoro Mbaye, est l'ancêtre de la famille Mbaye établie au nord de la ville dans le quartier Dahra Mbayène. Il y était avec son frère cadet du nom de Babacar Famody Ndao qui s'occupa des affaires temporelles... Ils y ont reçu le grand érudit serigne Falilou Mbacké, khalife à son temps de Touba (70 km). Au moment de formuler des prières pour la communauté, celui-ci dira simplement que Dahra se fera seul (Daara moy defar bopam). C'est aussi une ville où se retrouvent toutes les grandes lignes de l'histoire du Sénégal dans la mesure où elle reste un élément important de l'empire du Djolof.

AdministrationModifier

Dahra est érigée en commune depuis 1990[1]. Elle est rattachée au département de Linguère dans la région de Louga.

GéographieModifier

Les localités les plus proches sont Nguet, Bouguerha, Loumbel, Ndogondou, Pass Bakhale, Som, Sine, Ndiakaye, Thiarni, Ndiobene Dahra, Ndiossi, Ndiarno, Ngaraff, Thileu.

Physique géologiqueModifier

PopulationModifier

Lors du recensement de 2002, Dahra comptait 26 486 habitants. En 2007, selon les estimations officielles, la population serait de 30 896 personnes.

ÉconomieModifier

Étant une ville dont la majorité de la population est Peule avec d'importants groupes Maures, Dahra doit son développement à l'importance du commerce de bétail qui donne rendez-vous chaque dimanche à tous les pays de la sous-région, l'un des plus grands marchés hebdomadaires de l'Afrique de l'Ouest. Elle joue un rôle primordial dans l'approvisionnement en bétail de tout le pays

La ville abrite en outre un Centre de recherches zootechniques (CRZ) créé avant l'indépendance. C'est là que se trouve le haras national qui sert de vivier aux courses hippiques. La ville de Dahra bénéficie d'un climat sahélien sec avec une végétation steppique. Elle est comme les villes du Nord et Centre du Sénégal victime de la désertification de l'ensablement grandissants.

JumelagesModifier

Personnalités liées à DahraModifier

Dahra Djoloff a connu dans son histoire beaucoup de personnages légendaires. On est dans le cœur du Djoloff,de l'empire. À la fin des grands empires, Yang-Yang, l'ancienne capitale, a perdu sa toute-puissance. Linguère et Dahra sont devenus les principaux centres de décisions politiques et sociales. Du fait de son ancrage dans l'histoire et le terroir, Dahra et plus largement le Djoloff a toujours été une region importante dans le dispositif social et politique du Sénégal.

Les personnages historiques les plus connus sont Alboury Ndiaye, Laobe Penda, Linguere Madjiguène, Bouna Alboury Ndiaye...Samba Coumba kalado DIOUM, Abdou Sakhire Niang( Chef de Canton de Dahra fils du grand marabout Mor Bassine Niang),Laba Yacine Awa, Gorgui Aliou Sakho, Ali Bodiel Sabou ka, Boucar Boydo KA premier conseiller territorial du Djoloff, Samba Ardo Sassy Ka Chef de Canton de Lindé, Dr Daouda Sow, Djibo Leyti Ka

  • Ali Saleh, ancien maire de la ville
  • Papa Alioune Sarr, ancien maire de la ville
  • Bassirou Ndiaye, ancien responsable politique, ancien adjoint au maire décédé .
  • Elhadji Coumba Diouf Ndiaye ,ancien responsable politique ,premier chef de quartier Medina ndiaye et ancien president de la cooperative ,decedé le 26/08/2013.
  • El hadji Sidy Magatte Guissé, ancien responsable politique, ancien président du conseil rural décédé
  • Sidy Moctar Dieng, ancien responsable politique et sous-préfet
  • Moustapha Lô, petit frère de Magatte Lô, énarque et ancien secrétaire général du Ministère de l'Éducation aux côtés de Assane Seck
  • Directeur Ibra Magaye Sall
  • Omar Ndiaye, instituteur puis Directeur de l'école élémentaire Magatte Ndiaye
  • Mbaye Penda Dioum premier directeur de l'école Sidy Alboury Ndiaye
  • Momar Mar, très proche collaborateur de Magatte Lô décédé
  • sidy gana guisse griot décédé en 2005
  • Samba Diabaré Samb, griot, grand orateur et chanteur traditionnel
  • Baba Dioum, écologiste, coordinateur général de la conférence des ministres de l’Agriculture de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.
  • Amadou Dieng, ancien directeur de l'APS
  • Mayoro Ndao, courses hippiques ; maire actuel
  • Dr. Bérouba GUISSE, Expert International en Sciences Naturelles de l'Environnement et en Communication Sociales
  • Aly Saleh Diop, économiste, Directeur de l'Institut de Recherches et d'Investigations par Sondage
  • Mayoro ndao « le plus jeune » promoteur de projet, P-DG MBG : Mayoro business group
  • Bacar Guissé, ingénieur des Mines, Membre Fondateur de la LD/MPT
  • Momar Ndiaye, économiste, Président du Conseil d'administration de l'Office national de l'assainissement du Sénégal (ONAS), membre fondateur et premier président de l'ASC Dahra (1996-2001)
  • Bouna Semou Niang, gendarme vétérinaire, ancien responsable de l'Haras National
  • SAMBA GUISSE, instituteur en retraite, ancien chef de cabinet de Mamadou Ndoye (Alphabétisation), membre fondateur de la LD/MPT
  • EL HADJI MAGUETTE BABA GUISSE, infirmier d'État décédé
  • Abdou Sakhire Niang fils de Mor Basine Niang le grand Marabout petit frère de Gorsané Niang ancien horloger c'est lui qui est le premier horloger de Dahra décédé en 2008
  • Mamadou Bamba Ndiaye ministre conseiller du président Abdoulaye Wade chargé des affaires religieuses (2010-2012)

●OUSSEYNOU FAYE alias MBOSS, enseignant de formation, jeune très dynamique qui a toujours lutté pour des causes nobles au profil de la commune de Dahra. Par ses angles d'attaques, nous pouvons souligner :

*L'érection de Dahra en département.

*Le modernisation du centre de recherche zootechnique de Dahra.

*De l'extension de l'éclairage des rues et l'addiction d'eau.

*La canalisation et la mise en place d'un d'ordures qui respecte les normes.

Par ailleurs, il a aussi mené de rudes batailles contre la spoliation foncière notamment pour dire non à la construction d'un centre commercial sur la place publique feu capitaine Abdoulaye Ngom,en face de la gendarmerie de Dahra et la construction du mur mortel au virage de Dahra par un privé.

Notes et référencesModifier

  1. Décret n° 90-1135 du 8 octobre 1990

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Pierre Mainguy, Étude générale préliminaire de la Station de Dara (Sénégal), Dakar, Laboratoire fédéral de l'Élevage, 1954, 185 p.
  • J. Raynal, Étude botanique des pâturages du Centre de recherches zootechniques de Dahra-Djoloff (Sénégal), ORSTOM, 1964

Liens externesModifier