Dacia Dokker

automobile

Dacia Dokker
Dacia Dokker
Dacia Dokker phase 1

Appelé aussi Renault Kangoo (Argentine)
Renault Dokker
Renault Express
Marque Dacia
Drapeau de la France Renault
Années de production 20122021 (Dacia/Renault Dokker)
2018 — (Renault Kangoo)
Phase 1 : 2012 - 2016
Phase 2 : 2016 - 2020
Phase 3 : 2020 - 2021
Production 2 012-2 013
> 55 000 exemplaire(s)
Classe Ludospace
Usine(s) d’assemblage Drapeau du Maroc Tanger
Drapeau de l'Argentine Córdoba
Moteur et transmission
Énergie Essence / Diesel
Moteur(s) Essence :
1.6 MPi 85ch
1.6 SCe 102
1.2 TCe 115
Diesel :
1.5 DCi 75/90/95 ch
GPL :
1.6 MPi 85 ch
1.6 SCe 102 gpl (depuis juillet 2017)
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée 1 198 à 1 598[1] cm3
Puissance maximale 75 à 115 ch
Couple maximal 134 à 200 N m
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle (5 vitesses)
Poids et performances
Poids à vide 1 090 à 1 205 kg
Vitesse maximale 150 à 179 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 10,7 à 15,9 s
Consommation mixte 4,1 à 5,2 L/100 km
Émission de CO2 118 à 175 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Bicorps 5 places
Châssis Renault Mégane II/III
Renault Scenic II/III
Renault Koleos I
Renault Kangoo II
Mercedes-Benz Citan
Nissan Rogue I/Sentra
Nissan Qashqai I/X-Trail I
Dacia Logan I/II/Duster
Dacia Sandero I/II/Lodgy
Dacia Dokker
Dimensions
Longueur 4 370 mm
Sécurité
Note Euro NCAP 3/5 étoiles
Chronologie des modèles

Le Dokker est un véhicule utilitaire léger et ludospace économique du groupe Renault vendu sous la marque Dacia en Europe, au Maroc, en Turquie et en Israël et sous la marque Renault sur d'autres marchés.

ConceptionModifier

Le Dacia Dokker est un ludospace type Renault Kangoo ou Fiat Doblo présenté en pour un lancement commercial envisagé en septembre 2012. Dérivé du monospace Dacia Lodgy, il en conserve la face avant, mais est raccourci et adopte des portes latérales coulissantes, le Dokker est développé sous le nom de code K67. Un dérivé utilitaire Dacia Van développé sous le code F67 est présenté de manière simultanée. Bien que tenu secret jusqu'à sa présentation officielle le 20 mai 2012, le nom de Dokker est évoqué dans la presse dès la fin d'année 2011.

ProductionModifier

La production du Dokker a été confiée à l'usine de Tanger au Maroc où sont déjà produits le Lodgy, puis les Sandero II et Logan II. L'entreprise Kolle adaptait aussi le Dokker en version pick-up ou avec une benne motorisée.

Bien que les commandes soient ouvertes dès le mois de septembre 2012, les premières livraisons n'interviennent qu'à la toute fin de la même année. Le Dokker est exposé pour la première fois au Mondial de l'automobile de Paris 2012.

En 2014, 57 654 Dokker ont été produites, dont 1 474 sous la marque Renault[2].

La gamme est renouvelée en , tous les moteurs passant à la norme Euro 6 et disposant du Stop&Start de série[3].

En 2016, les Lodgy et Dokker sont restylés pour le millésime 2017 : ils reçoivent une calandre à huit barrettes, la baguette chromée arrive sur le hayon du Lodgy avec de nouvelles jantes tandis qu'à l'intérieur, de nouvelles selleries et de matériaux avec un volant à quatre branches apparaissent aussi dans les deux autos[4].

Renault KangooModifier

 
Renault Kangoo Express (modèle sud-américain)

Depuis 2018, il est également produit à l'usine Renault de Córdoba. Ce modèle est vendu par la marque Renault dans certains pays d'Amérique latine sous le nom Renault Kangoo. Il remplace la première génération, vendue localement depuis 1999[5].

Il est produit en version utilitaire (appelé Kangoo Express, ou Kangoo au Mexique)[6] et civile (dont version baroudeuse Stepway)[7]. Le modèle utilitaire est exporté vers quelques autres pays d'Amérique latine tels que la Colombie, l'Uruguay, le Paraguay et le Mexique[8].

Renault ExpressModifier

Le Dokker cesse d'être produit en 2021[9], mais une version mise au goût du jour au niveau technique comme stylistique est intégrée à la gamme Renault sous le nom de Renault Express. Une version utilitaire est proposée en Europe occidentale, et elle est accompagnée d'une version civile sur les marchés émergents (notamment au Maroc, où il est produit).

Version UtilitaireModifier

VanModifier

Dacia Dokker Van
 

Marque   Dacia
  Renault
Chronologie des modèles
 
Vue arrière d'un van Dokker

Le Dokker Van (ventes arrêtées prématurément en France) est un véhicule utilitaire. Il est principalement vendu sous la marque Renault en Europe de l'Est.

Pick-UpModifier

Dacia Dokker Pick-Up
Marque   Dacia
Classe Utilitaire
Moteur et transmission
Moteur(s) 1.5 DCi 75/90
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Pick-Up
Chronologie des modèles


À la suite du remplacement de la Dacia Logan et sa déclinaison pick-up non-renouvelée, Dacia fait transformer son Dokker en pick-up par une entreprise indépendante, Kolle. Les vitres arrière disparaissent. La capacité de chargement est de 750 kilos. Ce pick-up peut être équipé d'une benne ou d'une benne articulée avec un vérin hydraulique.

Dokker StepwayModifier

Dacia Dokker Stepway
 

Marque   Dacia
  Renault
Chronologie des modèles

À partir de 2014, le Dokker Stepway est commercialisé. Ce ludospace se caractérise par une garde au sol rehaussée et des renforts avant, arrière et latéraux, à l'image du crossover Dacia Sandero Stepway.

Séries spécialesModifier

  • Explorer
  • Advance
  • Techroad

Notes, sources et référencesModifier

  1. Fiche technique Dacia Dokker 2013
  2. [Autoplus du 27 février 2014]
  3. media.renault.com
  4. Mini-lifting pour les Dacia Dokker et Lodgy 2017, sur L'Automobile, 21 novembre 2016 (consulté le 03 décembre 2016)
  5. Le Dacia Dokker devient Renault Kangoo en Argentine, Caradisiac
  6. (es) « Lanzamiento: Renault Nuevo Kangoo Express », sur ARGENTINA AUTOBLOG, (consulté le )
  7. (es) « Lanzamiento: Renault Nuevo Kangoo Life, Zen y Stepway », sur ARGENTINA AUTOBLOG, (consulté le )
  8. (es) « Renault Argentina: "Queremos tener un perfil más exportador" », sur Motor1.com (consulté le )
  9. « Document d'enregistrement universel 2021 » [PDF], sur Renault Group, (consulté le )

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :