Ouvrir le menu principal

Ne pas confondue avec Direct 8

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir D8 (homonymie).

D8
Image illustrative de l’article D8

Création
Disparition
Propriétaire Groupe Canal+
Slogan « La nouvelle grande chaîne »
Format d'image 16:9, 576i et 1080i
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste nationale privée
Siège social 1, rue Les Enfants-du-Paradis
92652 Boulogne-Billancourt
Ancien nom Direct 8 (2005-2012)
Chaîne sœur Canal+, D17, I-Télé
Site web mycanal.fr/d8
Diffusion
Aire Drapeau de la France France
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Drapeau de Monaco Monaco
Drapeau de la Suisse Suisse
Diffusion TNT, satellite, câble et IPTV
Chronologie

D8 était une chaîne de télévision généraliste privée française. La chaîne a succédé à Direct 8, vendue au groupe Canal+ par le groupe Bolloré. La chaîne est disponible depuis le sur la TNT, le câble, le satellite et la télévision par ADSL sous l'appellation D8.

La chaîne est renommée C8 le à h 43. La chaîne est aujourd'hui la propriété du groupe Canal+, filiale du groupe Vivendi. Celui-ci a pour actionnaire majoritaire le groupe Bolloré, détenu par Vincent Bolloré.

Sommaire

Historique de la chaîneModifier

, le groupe Canal+ annonce son intention d'acquérir 60 % de Bolloré Média (avec une option à 100 % sous trois ans) ce qui en ferait le nouveau propriétaire de Direct 8 et de Direct Star[1]. L'objectif du groupe de télévision payante est de s'implanter dans la télévision gratuite et d'appliquer à Direct 8 ce qu'il avait préparé pour son projet de chaîne gratuite Canal 20, mort-né à la suite de l'interdiction des chaînes bonus[2]. La transaction est officiellement signée entre les deux groupes en décembre 2011[3], mais doit recevoir l'autorisation de l'Autorité de la concurrence pour pouvoir être finalisée.

En , le groupe Canal+ nomme Ara Aprikian à la tête de son nouveau pôle chaînes gratuites[4], et présente en mars 2012 au Conseil de la concurrence ses propositions en termes de droits cinématographiques, sportifs et publicitaires pour faire autoriser le rachat[5]. Une décision est attendue pour la mi-2012.

Alors qu'elle avait atteint des taux d'audience record durant l'été 2011, on peut noter que depuis l'annonce de son rachat par le groupe Canal+, l'audience de Direct 8 décline inexorablement, s'expliquant entre autres par la baisse des dépenses du groupe Bolloré dans la grille de la chaîne.

En , plusieurs médias français annoncent le transfert de Cyril Hanouna et son émission Touche pas à mon poste ! de France 4 vers Direct 8 à la rentrée 2012 avec ses chroniqueurs, on notera cependant qu'Éric Dussart et Justine Fraioli quittent l'émission. Laurence Ferrari devrait arriver sur la chaîne, accompagnée d'Audrey Pulvar, Roselyne Bachelot et Élisabeth Bost[6] pour animer un talk-show diffusé en fin d'après-midi. Daphné Roulier[7] quant à elle devrait présenter le journal télévisé de 20h, Élé Asu les journaux du midi[8] et Adrienne de Malleray les éditions du week-end. Enfin, Frédéric Mitterrand pourrait arriver sur la chaîne pour présenter une série de documentaires[9].

Le , l'Autorité de la concurrence accepte le rachat de Direct 8 et de Direct Star sous certaines conditions par le groupe Canal+[10],[11]. Le groupe Canal+ doit ainsi se soumettre pour cinq ans aux règles demandées par l’organisme : limitation à un seul contrat d'exclusivité avec une Major américaine pour un accord combinant télévision gratuite et télévision payante, limitation à vingt films français par an pour les achats combinés télévision gratuite et télévision payante, obligation de négociation pour le clair et le payant par des équipes spécifiques, autonomes et séparées, aucune offre de couplage, subordination, avantages ou de contreparties, limitation à 6 mois des droits cédés entre la filiale cinéma de Canal+, Studio Canal sans conditions préférentielles par rapport aux autres chaînes gratuites, et cession des droits sportifs de diffusion en clair attachés à des événements sportifs d’importance majeure, via une mise en concurrence par un mandataire indépendant. Le CSA valide le rachat de l'ancienne chaîne Direct 8 par le groupe Canal+ le .

Une soirée de présentation des nouvelles chaînes a eu lieu, depuis le carrousel du Louvre à Paris, le jeudi .

Le rachat effectif des deux anciennes chaînes, Direct 8 et Direct Star, s'est finalisé le . À cette date, les chaînes sont sous le plein contrôle du groupe Canal+[12].

Le groupe Canal+ décide de changer le nom de la chaîne pour D8[13]. Le lancement de la nouvelle formule de Direct 8, se fait le à 20 h 35[14]. Pour l'occasion les films, Million Dollar Baby, MR 73 et le téléfilm Piège en forêt sont diffusés par la chaîne[15].

Le rachat par Canal+ a entraîne une évolution des programmes durant l'année 2012, avec l'utilisation du catalogue du groupe Canal+ pour le cinéma, la fiction française, les magazines culturels et quelques événements sportifs[16]. Pour être à la hauteur de ses ambitions, le groupe Canal+ a considérablement augmenté les investissements dans la grille de programmes, qui passeront de 38 millions actuellement à 120 millions d'euros en 2015.

Le , le Conseil d'État annule l'autorisation de rachat de Direct 8 et de Direct Star par le groupe Canal+ à la suite de la plainte des groupes TF1 et M6[17]. Cette décision, reposant sur un vice de forme et considérant ce rachat comme « partiellement illégal » n'annule toutefois pas la transaction. Canal+ bénéficie alors d'un délai de six mois pour rectifier ces erreurs et représenter son dossier devant le CSA[18].

Identité visuelleModifier

L'habillage de D8 a été réalisé par l'agence Troika[19], tout comme celui de D17, membre du même groupe.

LogosModifier

SlogansModifier

Voix offModifier

Notes et référencesModifier