Dépendance fonctionnelle

En théorie des bases de données relationnelles, une dépendance fonctionnelle. est une contrainte entre deux ensembles d'attributs dans une relation (table) d'une base de données. Dans une relation R, on dit qu'il y a dépendance fonctionnelle entre un ensemble d'attributs A et un ensemble d'attributs B, ou que l'ensemble A d'attributs détermine l'ensemble B d'attributs (et on écrit A→B) si quand deux n-uplets coïncident sur leurs attributs A, alors ils coïncident aussi sur leurs attributs B.

ExemplesModifier

CoursModifier

Considérons une relation (cours, heure, jour, salle).

Cours Heure Jour Salle
Mathématiques 10h Lundi 1
Français 10h Lundi 2
Français 16h Mardi 1
Musique 18h Mercredi 1

Nous avons {salle, jour, heure} → cours, parce que dans une salle à un moment donné il ne peut avoir lieu qu'un cours.

HistoriqueModifier

Les dépendances fonctionnelles ont été introduites dans l'article fondateur[1] de Delobel et Rissanen. Dans ce travail, réalisé par les auteurs au centre de recherche IBM, la notion de dépendance fonctionnelle est introduite entre les ensembles des attributs d'une relation.

ApplicationsModifier

Les dépendances fonctionnelles sont utilisées pour définir les formes normales.

TravauxModifier

De nombreux auteurs se sont attachés à trouver pour les dépendances fonctionnelles des systèmes d'action correct (qui permettent d'inférer des dépendances correctes) et complets (qui permettent de tous les inférer)

RéférencesModifier

  1. (en) Claude Delobel et Jorma Rissanen, « Decomposition of files, a basis for data storage and retrieval. », Report R 1220. IBM Research, San Jose, California,‎

Sur les autres projets Wikimedia :