Ouvrir le menu principal

Démographie du Rhône

Article général Pour un article plus général, voir Rhône (département).

La démographie du Rhône est caractérisée, jusqu'à la division du département en deux parties au 1er janvier 2015, par une très forte densité et une population en forte croissance depuis sa création.

Au 1er janvier 2012, le département du Rhône comptait 1 762 866 habitants, se situant en 4e position sur le plan national, derrière le Nord, Paris et les Bouches-du-Rhône. En treize ans, de 1999 à 2012, sa population s'est accrue de plus de 180 000 unités, soit environ 14 150 personnes par an. Mais cette variation est différenciée selon les 293 communes que comportait le département. La densité de population du Rhône, 543 habitants par kilomètre carré en 2012, était plus de cinq fois supérieure à celle de la France qui est de 100,5 pour la même année.

La métropole de Lyon ayant été séparée du reste du département le 1er janvier 2015, la population de celui-ci est réduite à 471 026 habitants selon les chiffres officiels de population des communes en 2012. La densité de population n'est plus, dans ces nouvelles limites, que de 173 habitants par kilomètre carré.

Sommaire

Évolution démographique du département du RhôneModifier

Le département de Rhône-et-Loire est créé par décret du 4 mars 1790 puis est séparé en deux départements, le Rhône et la Loire le 12 août 1793. Le Rhône comporte alors deux districts (Lyon, Villefranche)[1]. Le premier recensement sera réalisé en 1801 et ce dénombrement, reconduit tous les cinq ans à partir de 1821, permettra de connaître plus précisément l’évolution des territoires.

Avec 434 429 habitants en 1831, le département représente 1,33 % de la population française, qui est alors de 32 569 000 habitants. De 1831 à 1866, il va gagner 244 219 habitants, soit une augmentation de 1,61 % moyen par an, plus de trois fois le taux d’accroissement national qui est de 0,48 % sur cette même période.

La croissance démographique se poursuit entre la Guerre franco-prussienne de 1870 et la Première Guerre mondiale. Sur cette période, la population gagne 245 334 habitants, soit un accroissement de 36,60 % alors qu’il est de 10 % au niveau national. La population continue à progresser pour la période de l’entre-deux guerres courant de 1921 à 1936.

À l'instar des autres départements français, le Rhône va ensuite connaître un fort essor démographique après la Deuxième Guerre mondiale. Le taux d’accroissement démographique entre 1946 et 2007 est de 81,82 % alors qu’il est de 57 % au niveau national.

Le 1er janvier 2015, la métropole de Lyon, qui comprend 70 % de la population du Rhône, est séparée du reste du département qui ne compte plus désormais que 471 026 habitants.

1791 1801 1806 1821 1826 1831 1836 1841 1846
-299 390340 980--434 429482 024500 831-
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
574 745625 991662 493678 648670 247705 131741 470772 912806 737
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
839 329843 179858 907915 581956 566993 9151 046 0281 028 379918 866
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
966 7821 116 6641 325 5711 429 6471 445 2081 508 9661 578 8691 669 6531 677 079
2012 - - - - - - - -
1 762 866--------
(Sources : SPLAF[1] et INSEE pour les années 2006[2], 2007[3] et 2012[4])
Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)
 

NatalitéModifier

Les chiffres donnés ci-dessous correspondent au département du Rhône tel qu'il était jusqu'au 1er janvier 2015 et la création de la métropole de Lyon

39,8 % des enfants nés dans le département du Rhône en 2014, soit 10 619 sur 26 712, ont au moins un parent né à l'étranger (quelle que soit sa nationalité) ou dans un DOM-TOM, soit la 10e plus forte proportion après les départements de la région Ile de France et celui des Alpes Maritimes (41,8 %)[5],[6].

Population par divisions administrativesModifier

Les chiffres donnés ci-dessous correspondent au département du Rhône tel qu'il était jusqu'au 1er janvier 2015 et la création de la métropole de Lyon

ArrondissementsModifier

Le département du Rhône comporte deux arrondissements. La population se concentre principalement sur l'arrondissement de Lyon puisqu'on y recense en 2007 89 % de la population totale du département, avec une densité de 853 habitants/km², contre 11 % pour l'arrondissement de Villefranche-sur-Saône.

Arrondissement Population
2007
Population
1999
variation
2007/1999
Superficie
km2
Densité
hab./km2
Lyon 1 489 154 1 405 540   5,9 % 1 746 853
Villefranche-sur-Saône 187 925 172 883   8,7 % 1 503 125
Source : Insee[7]

CantonsModifier

Communes de plus de 10 000 habitantsModifier

Article connexe : liste des communes du Rhône.

Sur les 293 communes que comprend le département du Rhône, 23 ont en 2007 une population municipale supérieure à 10 000 habitants, 14 ont plus de 20 000 habitants et deux plus de 100 000 : Lyon et Villeurbanne.

Les évolutions respectives des 23 communes de plus de 10 000 habitants sont présentées dans le tableau ci-après.

Commune Pop.
2007
variation
2007/1999
Commune Pop.
2007
variation
2007/1999
Lyon 472 331[B 1]    6,1 % Sainte-Foy-lès-Lyon 22 151[B 2]    4,4 %
Villeurbanne 138 151[B 3]    11,3 % Saint-Genis-Laval 20 313[B 4]    5,8 %
Vénissieux 56 934[B 5] ==  1,6 % Givors 19 345[B 6]    4,9 %
Caluire-et-Cuire 41 009[B 7] ==  -0,6 % Tassin-la-Demi-Lune 18 278[B 8]    14,5 %
Saint-Priest 40 917[B 9] ==  -0,1 % Écully 17 958[B 10] ==  0 %
Vaulx-en-Velin 40 625[B 11]    3,8 % Saint-Fons 16 964[B 12]    8,3 %
Bron 38 832[B 13]    3,9 % Francheville 11 707[B 14]    3,4 %
Villefranche-sur-Saône 33 840[B 15]    10,5 % Brignais 11 611[B 16]    3,6 %
Rillieux-la-Pape 29 546[B 17]    4,3 % Genas 11 531[B 18]    3,6 %
Meyzieu 29 013[B 19]    3,6 % Mions 11 397[B 20]    10,9 %
Oullins 25 605[B 21] ==  1,7 % Tarare 10 677[B 22]    2,5 %
Décines-Charpieu 24 952[B 23]    3,2 %
Source : Insee[7]

Structures des variations de populationModifier

Soldes naturels et migratoires sur la période 1968-2007Modifier

La variation moyenne annuelle est positive mais en baisse depuis les années 1970, passant de 1,1 % à 0,8 %.

Le solde naturel annuel qui est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d'une même année, a baissé, passant de 0,8 % à 0,7 %. La baisse du taux de natalité, qui passe de 17,8 % à 14,5 %, n'est en fait pas compensée par une baisse équivalente du taux de mortalité, qui parallèlement passe de 9,5 % à 7,3 %[3].

Le flux migratoire reste positif mais est en baisse sur la période courant de 1968 à 2007. Il baisse de 0,3 % à 0 %[3].

Variation de la population par périodes.
1968 à 1975 1975 à 1982 1982 à 1990 1990 à 1999 1999 à 2007
Variation annuelle moyenne de la population en % 1,1 0,2 0,5 0,5 0,8
- due au solde naturel en % 0,8 0,7 0,7 0,7 0,7
- due au solde apparent des entrées sorties en % 0,3 -0,5 -0,1 -0,2 0
Taux de natalité en ‰ 17,8 15,4 15 14,4 14,5
Taux de mortalité en ‰ 9,5 8,7 8,2 7,7 7,3
Source : Insee[3]


Mouvements naturels sur la période 1999-2007Modifier

En 1999, 22 070 naissances ont été dénombrées contre 11 872 décès. Le nombre annuel des naissances a augmenté depuis cette date, passant à 25 120 en 2007, concomitamment à une abaisse du nombre de décès, avec 11 522 en 2007. Le solde naturel est ainsi positif et en forte progression, passant de 10 198 à 12 943. Rapporté à la population correspondante, le taux lié au mouvement naturel annuel est ainsi passé de 0,6 % à 0,8 %[3].

 
Naissances
Décès


Densité de populationModifier

La densité de population est en augmentation depuis 1968, en cohérence avec l'augmentation de la population. En 2007, la densité était de 516,2 habitants/km2.

1968
 
408.2
 
1975
 
440.0
 
1982
 
444.8
 
1990
 
464.4
 
1999
 
485.8
 
2007
 
516.2
 
2009
 
525.9
 

Répartition par sexes et tranches d'âgesModifier

La population du département est jeune. Le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est en 2007 de 19,7 % alors qu'il est de 21,5 % au niveau national.

En 2007, le département comptait 805 062 hommes pour 872 016 femmes, soit un taux de 48,0 % d'hommes, similaire au taux national (48,4 %). Les pyramides des âges du Département et de la France s'établissent comme suit.

Pyramide des âges du Rhône en 2007 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
1,0 
5,4 
75 à 89 ans
8,4 
11,7 
60 à 74 ans
12,5 
18,5 
45 à 59 ans
18,6 
21,6 
30 à 44 ans
20,2 
22,5 
15 à 29 ans
21,8 
20,0 
0 à 14 ans
17,6 
Pyramide des âges de la France en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,1 
6,0 
75 à 89 ans
9,2 
12,6 
60 à 74 ans
13,5 
20,5 
45 à 59 ans
20,1 
21,3 
30 à 44 ans
20,4 
19,7 
15 à 29 ans
18,3 
19,6 
0 à 14 ans
17,5 


Répartition par catégories socioprofessionnellesModifier

Les deux catégories socioprofessionnelles surreprésentées par rapport au niveau national sont celles des cadres et professions intellectuelles supérieures d’une part et des professions intermédiaires d’autre part. Avec 11,2 %, la catégorie des cadres et professions intellectuelles supérieures est 2,9 % au-dessus du ratio national. Celle des professions intellectuelles supérieures, avec 15,9 %, est 2,3 point au-dessus.

Population de 15 ans ou plus par sexe, âge et catégorie socioprofessionnelle
Catégorie socioprofessionnelle 2007 1999 Détails de l'année 2007
Nb % Nb % Hommes Femmes Part en % de la population âgée de
15 à 24 ans 25 à 54 ans 55 ans ou +
Ensemble 1 362 742 100 1 271 241 100 644 000 718 742 100 100 100
Agriculteurs exploitants 7 163 0,5 8 681 0,7 5 146 2 017 0,1 0,8 0,4
Artisans, commerçants, chefs d'entreprise 43 093 3,2 45 922 3,6 32 219 10 874 0,6 4,9 1,9
Cadres et professions intellectuelles supérieures 152 160 11,2 109 487 8,6 94 333 57 826 2,6 18,2 5
Professions intermédiaires 216 064 15,9 183 358 14,4 101 508 114 556 9 25,5 4,7
Employés 217 090 15,9 204 626 16,1 48 660 168 430 14,9 23,4 4,8
Ouvriers 158 579 11,6 168 017 13,2 128 753 29 826 11,9 16,8 3,4
Retraités 309 713 22,7 256 375 20,2 137 375 172 338 0 0,4 70,9
Autres personnes sans activité professionnelle 258 879 19 294 775 23,2 96 005 162 874 61 10 8,9
Source : Insee[3]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  • Recensements de la population au 1er janvier 2007 sur le site de l'Insee pour les communes de : (consultations : 12 septembre 2010)

Voir aussiModifier