Ouvrir le menu principal

Démographie des Pyrénées-Atlantiques

Au , le département des Pyrénées-Atlantiques dénombre une population municipale[1] de 643 090 habitants. À cette même date, sa population totale[2] s'élève à 664 147 habitants, soit un cinquième de celle de la région Aquitaine, une proportion équivalente à sa représentation géographique (7 645 km2 soit 19 % du territoire aquitain). En revanche, la densité de population du département est assez fortement supérieure à la moyenne de la région (84 habitants par km2 à comparer aux 77 habitants par km2 de l'Aquitaine).

La population est concentrée dans le piémont de la chaine pyrénéenne, irrigué par l'Adour et les gaves de Pau et d'Oloron, et traversé par deux axes majeurs de communication (les autoroutes A63 et A64), qui desservent les agglomérations de Pau et Bayonne-Anglet-Biarritz, d'importance démographique du même ordre.

Le département comprend 546 communes, réparties en 3 arrondissements (Pau, Oloron-Sainte-Marie et Bayonne), entre Béarn à l'est et Pays basque à l'ouest.

Il ne semble pas y avoir de nom particulier pour désigner les habitants des Pyrénées-Atlantiques. Cependant, de 1790 à 1969, les habitants étaient appelés Bas-Pyrénéens.

Évolution démographiqueModifier

Depuis 1800, la population a crû en moyenne annuelle de 0,28 %. Cette progression a été de 0,72 % sur la période 1962-2007, après une stagnation de plus de 100 ans.

1791 1801 1806 1811 1821 1826 1831 1836
-355 573382 575383 502[7]399 474412 469428 401446 398
1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876
451 683457 832446 997436 442436 628435 486426 700431 525
1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
434 366432 999425 033423 572426 347425 817433 318402 981
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
414 556422 719413 411415 797420 019466 038508 734534 748
1982 1990 1999 2006 2007 2011 2016 -
555 696578 516600 018636 845643 089656 608673 986-
(Sources : SPLAF[3] et Insee pour les années 2006[4], 2007[5] et 2011 [6])
Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)
 

Les agglomérations urbainesModifier

Les Pyrénées-Atlantiques rassemblent 546 communes pour une population municipale sans double compte de 656 608 personnes au recensement de 2011.

Au 1er janvier 2014[6], Pau est la commune la plus peuplée du département avec 79 798 habitants, soit 12,2 % de la population du département. Viennent ensuite trois communes de plus de 20 000 habitants : Bayonne, 44 331 - Anglet, 38 581 et Biarritz, 25 903 (soit 16,6 % de la population) ; et sept de plus de 10 000 habitants : Hendaye, 15 976 - Billère, 13 343 - Saint-Jean-de-Luz, 12 960 - Lons, 12 304 - Orthez, 10 886 - Oloron-Sainte-Marie, 10 854 et Lescar, 10 030 (soit 13,2 % de la population).

11,3 % de la population est rassemblée dans onze communes de plus de 5 000 habitants : Urrugne, 8 946 - Boucau, 7 801 - Jurançon, 7 037 - Mourenx, 6 998 - Ciboure, 6 864 - Cambo-les-Bains, 6 577 - Bidart, 6 296 - Ustaritz, 6 226 - Hasparren, 6 139 - Saint-Pée-sur-Nivelle, 5 865 et Gan, 5 481.

24,6 % de la population vit dans 79 communes comprises entre 1 000 et 5 000 habitants. Avec moins de 1 000 habitants, les 446 autres communes rassemblent 22,2 % du total recensé au 1er janvier 2011. Parmi les 40 communes de moins de 100 habitants, les trois communes les moins peuplées sont Mouhous et Ossenx qui comptent chacune 41 habitants et Tabaille-Usquain avec 32 habitants.

 
Population 2007 - Classement des communes par nombre d'habitants - 82,3 % des communes a moins de 1 000 habitants
 
Population 2007 par taille de communes - 45,8 % de la population vit dans des communes de moins de 5 000 habitants
Densité
Évolution de la densité moyenne (hab./km2)
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
66,569,972,775,778,583,384,1
(Source : Insee[8])

Au , la population des Pyrénées-Atlantiques représente un cinquième de la celle de l'Aquitaine. Sa densité (84,6 habitants par km2) est supérieure à celle de la région (77 habitants par km2), avec une structure d'âge comparable : 22 % de la population a moins de 20 ans pour 26 % qui a plus de 60 ans[9].

Les densités urbaines les plus importantes se trouvent dans l'agglomération paloise et sur la côte atlantique (Billère : 2 945 hab./km2 - Pau : 2 697 hab./km2 - Biarritz : 2 301 hab./km2 - Bayonne : 2 105 hab./km2).

Viennent ensuite six communes dont la densité est supérieure à 1 000 hab./km2 : Hendaye (1 757 hab./km2), Anglet (1 409 hab./km2), Boucau (1 289 hab./km2), Mourenx (1 191 hab./km2), Bizanos (1 044 hab./km2) et Lons (1 034 hab./km2).

Les communes de plus de 100 habitants au km2 sont au nombre de 84. Les 453 communes restantes ont une densité inférieure à 100, 34 d'entre elles ayant moins de 10 habitants au km2. Les deux communes où la concentration de population est la moins importante sont Urdos (1,8 hab./km2) et Larrau (1,6 hab./km2).

Les aires urbainesModifier

Une aire urbaine est, selon la définition de l'Insee[10], un ensemble continu formé par un pôle urbain (unité urbaine offrant plus de 5 000 emplois) et par sa couronne périurbaine, c'est-à-dire les communes dont une part importante de la population active résidente travaille dans une autre commune de l’aire urbaine ; ces communes sont dites monopolarisées.

Cette définition a été élaborée entre 1994 et 1996 et appliquée pour la première fois au recensement de 1999, en remplacement du concept de zone de peuplement industriel et urbain (ZPIU), devenu trop peu discriminant.

Le département compte cinq aires urbaines : Bayonne, Irún-Hendaye, Oloron-Sainte-Marie, Orthez et Pau.

Indicateurs démographiquesModifier

Mouvement naturel de la populationModifier

Taux de natalité et de mortalité

En 2007, le taux de natalité[11], systématiquement inférieur à la moyenne aquitaine, s'est brusquement dégradé par rapport aux années précédentes. Le taux de mortalité[12] a diminué constamment depuis 2003, tout en demeurant supérieur à la moyenne régionale. Les taux correspondants au niveau national sont en 2007 de 12,8  pour la natalité et 8,4  pour la mortalité.


Taux de natalité et de mortalité (‰) 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Taux de natalité[13] (Pyrénées-Atlantiques) 10,9 10,5 10,3 10,3 10,1 10,1 10,5 9,7
Taux de natalité (Aquitaine) 11,2 11,0 10,7 10,6 10,7 10,5 10,9 10,7
Taux de mortalité[14] (Pyrénées-Atlantiques) 10,4 10,6 10,5 10,6 10,1 10,1 9,9 9,8
Taux de mortalité (Aquitaine) 10,2 10,3 10,2 10,3 9,5 9,8 9,5 9,4
Taux de variation annuel moyen

Résultats du recensement de la population 2006[8] 1968 à 1975 1975 à 1982 1982 à 1990 1990 à 1999 1999 à 2006
Variation annuelle moyenne de la population en % + 0,7 0,5 0,5 0,4 0,9
- due au solde naturel[15] en % + 0,3 + 0,1 + 0,0 + 0,0 + 0,0
- due au solde apparent[16] des entrées sorties en % + 0,4 + 0,5 + 0,5 + 0,5 + 0,9
Taux de natalité en ‰ 14,7 11,9 11,3 10,4 10,4
Taux de mortalité en ‰ 11,5 11,3 11,3 10,9 10,5

Le taux de variation annuel moyen de la population des Pyrénées-Atlantiques montre que c'est grâce aux flux migratoires[17] que la population du département a crû de manière constante depuis 1975, alors que les variations liées au mouvement naturel[15] demeurent proches de zéro sur cette période. L'allure générale de la variation de la population des Pyrénées-Atlantiques est similaire à celle de la région Aquitaine, se distinguant elle aussi de la tendance nationale, dès que la distinction "mouvement naturel/mouvement migratoire" entre en ligne de compte.


Taux de variation annuel moyen[18] Pyrénées-Atlantiques Aquitaine France métropolitaine
Total
1975-1982 0,5 0,6 0,5
1982-1990 0,5 0,6 0,5
1990-1999 0,4 0,4 0,4
1999-2008 0,8 1,0 0,7
Dû au mouvement naturel
1975-1982 0,1 0,0 0,4
1982-1990 0,0 0,0 0,4
1990-1999 0,0 0,0 0,4
1999-2008 0,0 0,1 0,4
Dû au mouvement migratoire
1975-1982 0,5 0,5 0,1
1982-1990 0,5 0,6 0,1
1990-1999 0,5 0,4 0,0
1999-2008 0,8 0,9 0,3

Répartition de la population par sexe et âgeModifier

Le recensement de 2006 montre une population dont la composante féminine est sensiblement plus importante que la représentation masculine. Cette disparité n'est pas de sens constant si l'on considère les différentes tranches d'âge, la proportion féminine s'accentuant fortement dès que l'âge croît.

Près d'une personne sur cinq a moins de 19 ans. On retrouve cette proportion pour les habitants du département de 65 ans ou plus.

Recensement 2006[8] Hommes % Femmes % Total % Répartition hommes/femmes (%)
Ensemble 306 566 100,0 330 279 100,0 636 845 100,0 48,1 / 51,9
0 à 19 ans 72 774 23,7 68 636 20,8 141 410 22,2 51,5 / 48,5
20 à 64 ans 180 502 58,9 184 856 56,0 365 358 57,4 49,4 / 50,6
65 ans ou plus 53 290 17,4 76 788 23,2 130 078 20,4 41,0 / 59,0
Pyramide des âges
Pyramide des âges du département des Pyrénées-Atlantiques en 2007 en pourcentage[19].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ans ou +
1,6 
7,7 
75 à 89 ans
11,5 
14,6 
60 à 74 ans
15,8 
21,4 
45 à 59 ans
20,9 
20,6 
30 à 44 ans
19,5 
18,0 
15 à 29 ans
15,6 
17,3 
0 à 14 ans
15,2 

Espérance de vieModifier

Entre 1990 et 2007[20], l'espérance de vie[21] s'est accrue de 3,5 années pour les femmes (passant de 81,2 ans à 84,7 ans) et de 5,3 années pour les hommes (de 73,0 ans à 78,3 ans). Ce faisant, les femmes ont une espérance de vie exactement égale à celle de la moyenne aquitainte (84,7 ans), alors que les hommes l'ont dépassée (Aquitaine : 77,9 ans). Pour les deux sexes, l'espérance de vie est supérieure à la moyenne nationale (+ 0,4 an pour les femmes et + 0,8 an pour les hommes).

ProjectionsModifier

Au cours des prochaines années, la part des personnes de plus de 75 ans va s'accroître de manière significative dans le département, à une allure plus soutenue que celle de la région ou de la France métropolitaine[22].

Part des personnes de 75 ans ou plus (%) 1999 2006 Projection 2010 Projection 2020 Projection 2030 Projection 2040 Projection 2050
Pyrénées-Atlantiques 8,9 10,4 10,9 11,3 14,5 17,8 19,4
Aquitaine 8,7 10,0 10,4 10,6 14,0 16,7 18,1
France métropolitaine 7,2 8,4 9,2 9,6 12,6 15,2 16,5

ImmigrationModifier

Immigration étrangèreModifier

Définitions

D'après la définition du Haut Conseil à l’intégration, en France, un immigré[23] est une personne née étrangère à l’étranger et entrée en France en cette qualité en vue de s’établir sur le territoire français de façon durable. Un étranger[24] n'est pas forcément immigré, il peut être né en France (les mineurs notamment).

Population par nationalité

Le recensement de 2006 montre une population départementale par nationalité dont la structure est très proche de celle de la région, l'unique différenciation mettant en lumière une plus forte présence d'étrangers d'origine européenne. La comparaison avec la moyenne nationale fait apparaître une concentration plus élevée d'habitants français (de naissance ou par acquisition) que d'étrangers, en dépit de la frontière naturelle avec l'Espagne et de la façade maritime.


Population par nationalité en 2006[25] Pyrénées-Atlantiques % Aquitaine (%) France métropolitaine (%)
Français 611 690 96,1 96,1 94,2
Français de naissance 590 437 92,7 92,9 89,9
Français par acquisition 21 253 3,3 3,1 4,3
Étrangers 25 155 3,9 3,9 5,8
Communauté européenne 18 750 2,9 2,4 2,3
- Espagnols 8 430 1,3 0,5 0,2
- Italiens 425 0,1 0,1 0,3
- Portugais 6 235 1,0 0,9 0,8
- Autres 3 660 0,6 0,9 1,0
Hors Communauté européenne 6 405 1,0 1,6 3,5
- Algériens 589 0,1 0,2 0,8
- Marocains 2 499 0,4 0,6 0,7
- Tunisiens 136 0,0 0,0 0,2
- Turcs 243 0,0 0,1 0,4
- Autres 1 985 0,3 0,3 0,6
Total 636 845 100,0 100,0 100,0

Migration inter-régionaleModifier

EmploiModifier

Population activeModifier

Entre 1999 et 2006, la part des actifs dans la population s'est notablement accrue, passant de 68,5 % à 71,0 %, au détriment des élèves, étudiants et stagiaires non rémunérés, en part relative en régression.

Population de 15 à 64 ans par type d'activité[26] 2006 1999
Ensemble 403 385 382 317
Actifs en % 71,0 68,5
- dont actifs ayant un emploi (%) 64,1 59,9
- dont chomeurs (%) 6,9 8,4
Inactifs en % 29,0 31,5
- dont élèves, étudiants et stagiaires non rémunérs (%) 10,6 12,2
- dont retraités ou préretraités (%) 9,0 8,5
- dont autres inactifs (%) 9,4 10,8

Catégories socioprofessionnellesModifier

L'étude de la répartition de la population âgée de plus de 15 ans par catégories socioprofessionnelles montre une orientation marquée de l'emploi vers le secteur agricole, que l'on compare le département à l'Aquitaine ou à la moyenne nationale. Il faut néanmoins noter que cette prédominance s'est atténuée entre 1999 et 2006. Cette même étude menée en 2006 révèle une forte proportion de retraités, supérieure aux normes régionale et nationale, qui a tendance à s'accentuer, et représente près de 30 % de la population référencée.

Personnes de 15 ans ou plus par catégorie socioprofessionnelle en 2006[27] Pyrénées-Atlantiques 2006 % % 1999[8] % Aquitaine 2006 % France 2006
Agriculteurs exploitants 10 668 2,0 2,5 1,6 1,1
Artisans, commerçants, chefs d’entreprise 20 203 3,8 4,1 3,7 3,2
Cadres, professions intellectuelles supérieures 32 746 5,1 6,1 6,4 8,1
Professions intermédiaires 68 943 12,9 11,2 12,7 13,5
Employés 88 398 16,6 16,4 16,7 16,8
Ouvriers 66 724 12,5 12,8 13,4 13,9
Retraités 156 581 29,4 26,0 28,7 25,0
Autres sans activité professionnelle 88 855 16,7 22,1 16,6 18,3
Total 533 122 100,0 100,0 100,0 100,0

L'analyse par sexe et âge montre une population féminine très présente dans la catégorie employés, alors que les ouvriers sont majoritairement des hommes.

Population de 15 ans ou plus par sexe, âge et catégorie socioprofessionnelle en 2006[8] Hommes Femmes % 15 à 24 ans % 25 à 54 ans % 55 ans ou +
Agriculteurs exploitants 7 310 3 359 0,5 3,1 1,2
Artisans, commerçants, chefs d’entreprise 14 519 5 687 0,6 6,2 2,0
Cadres, professions intellectuelles supérieures 20 988 11 758 1,0 10,4 2,7
Professions intermédiaires 34 272 34 671 7,0 22,6 3,1
Employés 19 237 69 161 14,2 27,3 4,1
Ouvriers 54 813 11 910 15,0 19,8 2,6
Retraités 70 743 85 838 0,0 0,6 75,5
Autres sans activité professionnelle 31 030 57 826 61,7 10,1 8,9
Total 252 912 280 210 100,0 100,0 100,0

RéférencesModifier

  1. Insee - Définition de la population municipale
  2. Insee - Définition de la population totale
  3. Fiche historique du département sur le site du SPLAF., consulté le 12 septembre 2010.
  4. « Populations légales 2006 », sur Insee
  5. « Évolution et structure de la population du département (de 1968 à 2007) », sur Insee (consulté le 12 septembre 2010)
  6. a et b « Populations légales 2011 », sur Insee (consulté le 22 mars 2014)
  7. Statistiques générales des Basses-Pyrénées (tome 2, page 37), Ch. de Picamilh, Pau, 1858.
  8. a b c d et e Pyrénées-Atlantiques sur le site de l'Insee
  9. Insee - Les Pyrénées-Atlantiques en bref
  10. Insee - Définition de l'aire urbaine
  11. Insee - Définition du taux de natalité
  12. Insee - Définition du taux de mortalité
  13. Insee - Taux de natalité par département (2000 à 2007)
  14. Insee - Taux brut de mortalité par département (2000 à 2007)
  15. a et b Insee - Définition du solde naturel
  16. Insee - Définition du solde apparent
  17. Insee - Définition du solde migratoire
  18. Insee - Taux de variation annuel moyen de la population par département
  19. « Résultats du recensement de la population des Pyrénées-Atlantiques en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 20 juillet 2010)
  20. Insee - Espérance de vie à la naissance par département
  21. Insee - Définition de l'espérance de vie
  22. Insee - RP 1999, RP 2006 et Omphale (hypothèse du scénario dit central)
  23. Insee - Définition du terme immigré
  24. Insee - Définition du terme étranger
  25. Insee - Population par nationalité en 2006 par département
  26. Insee - Chiffres clés 2006
  27. Insee - Personnes de 15 ans ou plus par catégorie socioprofessionnelle en 2006

Articles connexesModifier