Ouvrir le menu principal

Démographie de la Haute-Marne

La Haute-Marne est un département majoritairement rural et en déclin démographique marqué depuis plusieurs années.

Les zones les plus peuplées se trouvent autour des villes moyennes qui composent son armature urbaine : Saint-Dizier (24 932 habitants) et Chaumont (22 367 habitants) . L’habitat environnant demeure très dispersé et ne laisse émerger que des bourgades dont la population atteint rarement les 3 000 habitants. Langres avec ses 7 877 habitants, Nogent et Joinville avec respectivement 3 895 et 3 443 habitants, sont des exceptions.

Le déclin démographique a débuté dès la fin du XIXe siècle. Malgré de légers sursauts à la fin des deux guerres mondiales (baby-boom) comme partout en France, la tendance est à nouveau à la baisse depuis les années 1970.

La Haute-Marne fait partie intégrante de la diagonale du vide selon les démographes. Elle ne compte en 2016 que 29 hab/km² (France: 120).


L'émigrationModifier

Le solde migratoire du département est largement négatif. Ce phénomène est la conséquence de plusieurs éléments :

  • L’attrait, pour les personnes jeunes et actives, des métropoles des départements environnants (Nancy, Reims, Troyes et Dijon),
  • Une économie plus que réduite et peu créatrice d‘emplois (la sidérurgie, premier secteur d’emploi du département attire peu),
  • Un manque de structures pour l’enseignement supérieur (les étudiants partent et ne reviennent plus car il y a peu de débouchés pour eux),
  • Un manque d’attractivité au point de vue loisirs (malgré une certaine richesse patrimoniale et naturelle, le département, aux yeux des Hauts-marnais est un désert culturel : peu d’expositions, de concerts, de spectacles, ceci malgré les efforts des collectivités),
  • Des conditions climatiques peu attractives.


Évolution démographique du département de la Haute-MarneModifier

1791 1801 1806 1821 1826 1831 1836 1841 1846
-226 655-268 208-----
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
268 208256 322258 311258 906251 026252 280254 722247 614243 322
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
231 898226 367221 567214 621198 777195 273189 726188 429181 792
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
197 153208 447214 304212 304210 670204 067194 873186 652187 407
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
186 470185 214184 039182 375182 136181 521180 673179 154178 084
(Sources : SPLAF [1] et INSEE depuis 2006 [2])
Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)
 


Population par divisions administrativesModifier

ArrondissementsModifier

Le département de la Haute-Marne comporte trois arrondissements. La population se répartie assez également sur chacun d'entre eux, même si l'arrondissement de Langres demeure le moins peuplé et beaucoup plus rural que les deux autres. Celui de Saint-Dizier étant deux fois plus densément peuplé.

Arrondissement Population
2016
Population
2006
variation
2016/2006
Superficie
km2
Densité
hab./km2
Saint-Dizier 69 993 73 764   -5,1 % 1 571 45
Chaumont 64 148 67 738   -5,3 % 2 476 26
Langres 43 943 46 150   -4,8 % 2 163 20
Source : Insee[3]

Communes de plus de 5000 habitantsModifier

Ville Population
2016
Population
2006
variation
2016/2006
Saint-Dizier 24 932 26 972   -7,6 %
Chaumont 22 367 24 357   -8,2 %
Langres 7 761 8 524   -9,0 %
Source : Insee[3]

Population par tranche d’âge au recensement de 1999Modifier

  • Source INSEE (exprimé en %, le premier chiffre étant la moyenne haut-marnaise, le second la moyenne française).
0 - 19 ans 24,8 24,6
20 - 39 ans 25,6 28,1
40 - 59 ans 25,8 26
60 - 74 ans 15,2 13,6
75 ans et plus 8,6 7,7


Si la proportion de 0 –19 ans est sensiblement la même, le tableau montre bien, pour les raisons invoquées ci-dessus, la défection de la jeunesse pour le département. La proportion des retraités et de personnes très âgées y est donc plus importante proportionnellement.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier