Ouvrir le menu principal

D'Entrecasteaux (A621)

Navire de la Marine nationale française

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir D'Entrecasteaux.

D’Entrecasteaux
Image illustrative de l’article D'Entrecasteaux (A621)
Le D’Entrecasteaux en escale à Woolloomooloo.
Type Bâtiment multi-missions (B2M) de classe d'Entrecasteaux
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Commanditaire Direction générale de l'Armement
Constructeur Kership (Piriou et DCNS) (Concarneau)[1].
Commandé
Quille posée
Lancement [2]
Commission [3]
Équipage
Équipage 23 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 65 m
Maître-bau 14 m
Tirant d'eau 4,20 m
Déplacement 2 300 tonnes
Vitesse 15 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 mitrailleuses 12,7mm.
Rayon d'action 5 000 milles marins (9 260 km) à 12 nœuds (22,2 km/h)
Carrière
Port d'attache Nouméa
Indicatif A621

Le D'Entrecasteaux est un bâtiment multi-mission de la Marine nationale française lancé en 2015 et admis au service actif début 2016. Il est basé à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie afin de remplacer le bâtiment de transport léger Jacques Cartier retiré du service actif en 2013[4]. Il porte le nom du navigateur français Antoine Bruny d'Entrecasteaux.

Sommaire

CaractéristiquesModifier

Article principal : Classe d'Entrecasteaux.

HistoireModifier

Le navire est commandé au chantier Piriou par la Direction générale de l'Armement (DGA) le 30 décembre 2013. La quille du navire est posée à Concarneau le 28 mai 2014[1]. Il est lancé le 31 juillet 2015 et son premier commandant, le capitaine de corvette Benoît Bariller embarque avec un équipage de 23 marins le 16 octobre 2015[5],[2]. Il fait ses premiers essais en mer fin octobre 2015 pour être livré le 25 mars 2016[6],[7]. Le 11 mai 2016, il appareille pour rejoindre la Nouvelle-Calédonie[8]. Il atteint Nouméa le 29 juillet 2016 et il est admis au service actif le [3].

Le , le D'Entrecasteaux participe à la saisie de sept tonnes d'holothuries pêchées illégalement dans le grand lagon Nord[9]. En octobre 2017, le navire intercepte un voilier qui transporte prêt de 580 kg de cocaïne[10].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Piriou : L’assemblage du premier B2M de la marine va bon train », sur meretmarine.com, (consulté le 24 août 2015).
  2. a et b « Le B2M, D'Entrecasteaux, a été mis à l'eau », ouest-france.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2015) .
  3. a et b « Le B2M D'Entrecasteaux admis au service actif », sur meretmarine.com, (consulté le 2 septembre 2016)
  4. « Le premier B2M en achèvement à flot », meretmarine.com,‎ (lire en ligne, consulté le 28 septembre 2015) .
  5. « Le B2M D'Entrecasteaux dispose désormais de son premier pacha », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 octobre 2015).
  6. « Le B2M D'Entrecasteaux a commencé ses essais à la mer », sur ouest-france.fr, (consulté le 2 septembre 2016).
  7. « Le B2M d'entrecasteaux officiellement livré à la DGA par Kership », sur ouest-france.fr, (consulté le 2 septembre 2016)
  8. « Le B2M d'Entrecasteaux en route pour la Nouvelle-Calédonie », sur ouest-france.fr, (consulté le 2 septembre 2016)
  9. « Police des Pêches : Saisie record en Nouvelle Calédonie », Mer et Marine,‎ (lire en ligne)
  10. « Le B2M intercepte un voilier transportant 600 kg de cocaïne », sur opex360.com, (consulté le 25 octobre 2017)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :