Cyril Savy

joueur français de rugby à XV
Cyril Savy

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (53 ans)
Taille 1,90 m (6 3)
Poste Arrière
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
????-1991
1991-1994
1994-1997
1998-1999
Stade ruthénois
FC Grenoble
Castres olympique
Racing 92


a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.

Cyril Savy, né le , est un joueur français de rugby à XV qui évolue au poste d'arrière.

BiographieModifier

Cyril Savy débute à l'école de rugby de La Primaube puis il a rejoint le stade ruthennois en juniors. Avec ce club, il dispute une première saison en Groupe A en championnat de France 1990-1991.

Ensuite il rejoint le FC Grenoble en 1991[1] où il fait partie de l'équipe des Mammouths de Grenoble qui est finaliste du championnat de France 1992-1993, défait 14 à 11 par le Castres olympique sur une erreur d'arbitrage[2]. Il est le buteur du club grenoblois cette année-là. Puis, il part jouer avec le Castres olympique avec qui il arrive en finale du championnat de France en 1995 face au Stade toulousain. Il arrête sa carrière en 1999 avec l'avènement du professionnalisme et se consacre à son métier de pharmacien dans l'industrie pharmaceutique.

TeeModifier

Cyril Savy est le premier joueur à utiliser un tee en France avec le FC Grenoble en 1993[3]. Il avait remarqué sur les autoroutes les plots qui balisaient les travaux. Il pensa qu'avec un peu de découpage, leur forme conique pouvait parfaitement convenir pour allonger son coup de pied. L’arrière Grenoblois possédait un des plus longs coups de pieds du championnat. Il confectionna alors une ébauche de tee et s’entraina avec pendant les phases finales 1993. En demi-finale à la dernière minute de jeu où le FC Grenoble affronte le SU Agen, il arrache une prolongation après avoir réussi un but de 60 m. Son club en sort vainqueur avant de se voir priver d'un titre de champion de France sur une erreur d'arbitrage contre le Castres olympique[4]. Il sera ensuite un des buteurs les plus réguliers du championnat poussant même sur le banc Laurent Labit, pourtant meilleur réalisateur en 1993. Il sera ensuite relégué sur le banc des remplaçants avec l’avènement du jeune Olivier Sarramea en 1997.

Carrière en clubModifier

  • Formé à La Primaube
  • ????-1991 : Stade ruthenois
  • 1991-1994 : FC Grenoble
  • 1994-1997 : Castres olympique
  • 1998-1999 : Racing CF

PalmarèsModifier

Avec le FC Grenoble
Avec le Castres olympique

Notes et référencesModifier

  1. « Savy Cyril », sur finalesrugby.fr (consulté le 13 juillet 2020).
  2. Escot et Rivière 2009, p. 268
  3. Frédéric VIARD, François DUBOISSET, « Le Rugby pour les Nuls, édition spéciale Coupe du monde 2015 », sur https://books.google.fr (consulté le 15 février 2019)
  4. Réginald Mouyan, « MICHEL RINGEVAL (PART 2): « AU BOUT D’UN QUART D’HEURE, J’AI COMPRIS QU’ON NE GAGNERAIT PAS» », sur http://lesportdauphinois.com, (consulté le 24 février 2019)
  5. Clément Garioud, « Ces sombres affaires qui ont entaché la réputation du rugby français », sur https://actu.fr, (consulté le 5 août 2019)
  6. « Conférence européenne 1996-1997 », sur finalesrugby.fr (consulté le 12 septembre).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externesModifier