Cyma
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 1891 : Fondation de la société Tavannes Watch Co

1945 : Création de la société Cyma Watch Co
1959 : Entrée de la marque dans le groupe Heuroplan, aux côtés de Movado, Eska, Juvenia et Nappey
1966 : Entrée de la marque dans le groupe Synchron (Ebauches SA) aux côtés des marques Doxa, Ernest Borel
1978 : Dissolution de Synchron, reprise de Cyma par M. Claude Guilgot

Fondateurs Henri Frédéric Sandoz
Personnages clés Frères Schwob (Joseph et Théodore), Claude Guilgot
Forme juridique Société Anonyme
Slogan The Ultimate Swiss Timepiece
Siège social München
Drapeau de la Suisse Suisse
Direction Françoise Guilgot
Activité Horlogerie
Produits Montres
Site web www.cyma.ch

Cyma est une manufacture horlogère suisse familiale fondée en 1862 par Henri Frédéric Sandoz (1851-1913)[1]. Le siège de la fabrique se trouve au Locle.

Le nom « Cyma » provient de la forme latine du mot « Cime » (sommet)[2]. Le logo représente la lettre C du nom Cyma enveloppant une mappemonde stylisée.

À partir de 2007, Françoise Guilgot dirige l'entreprise.

HistoireModifier

L'entreprise Cyma est fondée en 1862, lorsque Henri Frédéric Sandoz fait ses premiers produits horloger.

Au début du XXe siècle, l'entreprise fabrique un mouvement à ancre extra-plat intégré dans une montre de poche. La pièce est produite en série à partir de 1903. En 1905, Cyma commercialise le calibre 701, d'une épaisseur de 3,85 millimètres.

La première montre automatique de Cyma est lancée en 1943, dotée d'un calibre 420 muni d'un rotor unidirectionnel.

En 1959, l'entreprise Cyma intègre le groupe Heuroplan[3], regroupant les marques Movado, Eska, Cyma, et Juvenia en Suisse, et la marque Nappey en France.[4],[5]

À partir de 2007, Françoise Guilgot dirige l'entreprise.

RéférencesModifier