Cycles A.Bertin
Création 1946
Disparition 2000
Fondateurs André Bertin
Siège social Saint-Laurent-Blangy
Drapeau de la France France
Activité Équipementier de vélo
Site web www.cycles-bertin.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Bertin est une marque française de fabrication de cycles, créée par l'ancien coureur professionnel André Bertin. Active de 1946 jusqu'au début des années 2000, sa chaîne de production mère est établie à Saint-Laurent-Blangy, aux portes d'Arras, dans la région des Hauts-de-France.

Histoire modifier

 
Bertin course des années 1970.
 
Bertin course des années 1980.

Impulsée par André Bertin (1912-1994), la marque des cycles Bertin est fondée à Saint-Laurent-Blangy en 1946[1].

Après s'être illustré en tant que coureur cycliste, André Bertin lance une première activité comme grossiste en pièces pour bicyclettes et motos. C'est après-guerre qu'il choisit de devenir un fabricant de cycles.

Les établissements Bertin gagnent très vite la réputation de proposer des vélos qualitatifs, conçus avec les meilleurs aciers Vitus, Colombus ou Reynolds. La marque dispose d'une large gamme de cycles, permettant à bons nombres d'utilisateurs d'y trouver son idéal. Les établissements sont particulièrement reconnus pour proposer un vrai service à la carte dans la conception et l'assemblage des cycles.

La renommée grandissante de cette entreprise lui permet de conquérir de nouveaux marchés étrangers en se développant en Belgique (où une usine sera construite), au Maroc, puis au Japon, aux Etats-Unis, au Canada, et jusqu’en Australie.

Équipe cycliste Bertin modifier

Les Cycles Bertin ont disposé de leur propre équipe professionnelle Équipe cycliste Bertin durant plus de deux décennies (1945-1966)[1]. Cette équipe acquit une certaine notoriété[2] en s'illustrant sur de nombreuses courses comme sur le Tour des Flandres, Paris-Nice mais surtout lors de grandes classiques. Elle permit de contribuer à l'essor de coureurs professionnels tels que Roger Decock, Barry Hoban ou encore Patrick Sercu. Après 1966, il n'y eut plus d'Équipe cycliste Bertin appartenant à proprement dit à la marque Bertin.

Les Cycles Bertin ont bien continué à être présents dans le peloton professionnel en équipant l'Équipe cycliste IJsboerke en 1972 et 1973 avec des coureurs comme Willy Planckaert ou Hubert Hutsebaut et pour directeur sportif Rik Van Looy.

Milremo modifier

Les Cycles Bertin sont aussi membre fondateur de la marque Milremo[3]. Cette marque créée en 1957 est le résultat d'une collaboration entre André Bertin et le britannique Ron Kitching, fabricant des cycles Kichting. Milremo correspond à une gamme de produits destinés aux deux sociétés et leurs permettant d'occuper des parts plus conséquentes sur le marché de l'équipementier vélo. La marque Milremo fut mise en avant au travers de l'Équipe cycliste Bertin. Milremo est aujourd'hui la propriété de Shimano Europe, elle fournit exclusivement des vêtements cyclistes personnalisés.

Distributeur Shimano modifier

Les Etablissements Bertin sont intimement liées au leader mondial des équipements pour vélos, Shimano[4]. La marque Japonaise décida de choisir les cycles Bertin pour distribuer sa production ‘cycles’ en France à partir de 1972[1]. Ce partenariat durera jusqu’en 2000, date à laquelle Shimano rachète les établissements Bertin afin de pouvoir continuer à y développer ses activités vers l’Europe sous la raison sociale Shimano France - Bertin Distribution. A partir de ce stade, la construction de cycles est abandonnée.

Renouveau modifier

En 2015, la marque est relancée par Michaël et Mathieu Bertin à Quimper, spécialisée dans le vélo haut de gamme[5].

Notes et références modifier

  1. a b et c Cycles Bertin : le confinement actif, sur lecycle.fr, 21 avril 2020
  2. Ils racontent l’âge d’or, quand les cycles Bertin faisaient rouler la planète, sur lavoixdunord.fr, 23 juin 2018
  3. (en) « Milremo, Andre Bertin and Ron Kitching », sur Bertin Classic Cycles, (consulté le )
  4. « Depuis Arras, Shimano accompagne les profondes mutations du secteur du vélo », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  5. Cycles Bertin. La marque revit ici, sur telegramme.fr, 11 janvier 2018