Cyanate de potassium

composé chimique

Cyanate de potassium
KNCO.png
Structure ionique du cyanate de potassium
Identification
Nom UICPA cyanate de potassium
No CAS 590-28-3 [1]
No ECHA 100.008.798
No CE 209-676-3
PubChem 11378442
ChEBI 38904
SMILES
InChI
Apparence Poudre blanche
Propriétés chimiques
Formule CKNOKOCN
Masse molaire[2] 81,1151 ± 0,0014 g/mol
C 14,81 %, K 48,2 %, N 17,27 %, O 19,72 %, gmol·-1
Propriétés physiques
fusion 315 °C [1]
Solubilité 75 g·100cm-3 [1]
Précautions
SGH[3]
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Attention
H302 et P262
NFPA 704[1]

Symbole NFPA 704.

 
Inhalation Peut causer une irritation des voies respiratoires. Les symptômes peuvent inclure la toux et l'essoufflement[1].
Peau Peut causer une légère irritation et rougeur[1].
Yeux Peut causer des irritations, des rougeurs et des douleurs[1].
Ingestion De fortes doses peuvent causer des vomissements, excitation cérébrale, faiblesse et une somnolence[1].

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le cyanate de potassium est un composé ionique de formule brute KNCO. Il s'agit d'un sel de l'ion potassium K+ avec la base conjuguée NCO- de l'acide isocyanique HNCO. Il est utilisé notamment dans la fabrication d'herbicides et comme matière première pour la synthèse de nombreux composés organiques azotés tels que des dérivés de l'urée, des semicarbazides, des carbamates et des isocyanates ; on l'utilise également en métallurgie dans le traitement thermique de certains métaux.

On le prépare par action de l'urée (NH2)2CO sur le carbonate de potassium K2CO3 à 400 °C :

2 (NH2)2CO + K2CO3 → 2 KNCO + (NH4)2CO3.

Cette réaction produit un liquide contenant des intermédiaires et des impuretés parmi lesquelles du biuret, de l'acide cyanurique, de l'allophanate de potassium KO2CNHC(O)NH2 et de l'urée qui n'a pas réagi, mais toutes ces espèces sont instables à 400 °C.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h http://www.jtbaker.com/msds/englishhtml/p5697.htm
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. a et b Entrée « Potassium cyanate » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 30 mars 2011 (JavaScript nécessaire)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier