Culture du Danemark

La culture du Danemark, pays de l'Europe du Nord, désigne d'abord les pratiques culturelles observables de ses habitants (< 5 400 000, estimation 2017). La culture du Danemark est marquée par des éléments typiques de la société danoise dans la vie de tous les jours, ainsi que par des personnalités de renommée internationale, comme l'écrivain Hans Christian Andersen.

Hall de la Læssøesgades Skole à Aarhus

Le mode de vie danois est marqué par la ponctualité, la modestie mais surtout l'égalité[1]

Langues, peuples, culturesModifier

LanguesModifier

PeuplesModifier

Cultures ultramarinesModifier

TraditionsModifier

ReligionModifier

SymbolesModifier

Folklore et MythologieModifier

CroyancesModifier

PratiquesModifier

FêtesModifier

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques
1er janvier Nouvel An Nytårsdag  
deuxième dimanche après Noël Epiphanie Helligtrekongersdag Les Danois célèbrent la Bénédiction de la Craie.
jours avant le Carême Mardi Gras Fastelavn
jeudi avant Pâques Jeudi saint Skærtorsdag  
vendredi avant Pâques Vendredi saint Langfredag  
mars/avril Pâques Påskesøndag Les Danois célèbrent trois jours pour Pâques.
le jour suivant Pâques Lundi de Pâques 2. påskedag  
Jour de la Constitution Grundlovsdag Signature de la constitution danoise en 1849.
4e vendredi après Pâques   Store bededag Jour des prières : un rassemblement de plusieurs jours fériés chrétiens en un jour plein.
40 jours après Pâques Ascension Kristi himmelfartsdag  
7 semaines après Pâques Pentecôte Pinse Les Danois célèbrent deux jours pour la Pentecôte.
Veille de Noël Juleaften Les enfants reçoivent des cadeaux la veille de Noël.
Jour de Noël (1.) juledag Les Danois célèbrent trois jours pour Noël.
2e jour de Noël 2. juledag  

SociétéModifier

FamilleModifier

ÉducationModifier

ÉtatModifier

DroitModifier

ÉtiquetteModifier

DiversModifier

  • Bicyclette au Danemark (en)
  • Emploi / chômage ?
  • Coût de la vie[4] : en , le salaire moyen mensuel serait de 4 599 euros (contre 2900 en France).

Art de vivre danoisModifier

En 2008, le Danemark serait le pays où la population est la plus heureuse[5].

Influence de la culture protestante luthérienneModifier

Le Danemark est un pays protestant luthérien. La majeure partie de la population est originaire de petites communautés rurales autrefois très pieuses. L'égalitarisme danois est hérité de cette tradition avec notamment l'omniprésence de la loi de Jante (Jantelov), philosophie non écrite qui invite à la modestie et dont le précepte essentiel est « surtout ne te considère pas comme un être supérieur à autrui ». Étaler son ego est mal vu. La Jantelov est profondément ancrée dans la mentalité danoise. Les cas de conscience, l'autocritique et un certain « nombrilisme » sont très présents. Les Danois sont très disciplinés. La tradition protestante danoise repose beaucoup sur le dialogue. Les pasteurs ont le droit de se marier et sont des pères de famille. Les femmes peuvent devenir pasteurs.

Égalité et solidaritéModifier

L'égalité homme-femme est très marquée depuis les années 1960. Le Danemark a accordé très tôt le droit de vote aux femmes (1915) et reste fameux pour sa libération sexuelle. Les hommes participant activement aux tâches ménagères et il existe des « congés paternels » ainsi que des congés maternité.

Le Danemark est l'un des premiers pays à autoriser le mariage homosexuel.

Par ailleurs, le Danemark est l'un des pays qui offre le plus de dons aux associations caritatives.

La société danoise a également fait preuve au cours des décennies passées d'une certaine politique de tolérance aux expériences sociales. En témoigne la commune libre de Christiania, haut lieu du tourisme de Copenhague, aujourd'hui en passe d'être « normalisée » selon l'expression du gouvernement. Paradoxalement, les divorces sont très nombreux au Danemark et les familles recomposées et monoparentales sont nombreuses.

Les Danois sont très citoyens. Ils déposent énormément de plaintes et remplissent des formulaires de suggestions de points et services à améliorer. Ils sont souvent membres d'un grand nombre d'associations (parents d'élèves, clubs de sports, syndicats…). La politique se fait dans un climat plus désacralisé et humain que dans les autres pays européens. Les élèves des lycées peuvent ainsi mettre des affiches au sein de leurs établissements scolaires lors des élections. Les débats font partie intégrante de la tradition danoise. Ils sont en général très polis par rapport à ce qui se pratique ailleurs, même si on constate un durcissement ces dernières années avec des violences urbaines et sociales qui n'existaient pas il y a une décennie. Le Danemark est lui aussi touché par la crise et la culture de l'inclusion devient de moins en moins évidente au niveau social, mais reste très présente par rapport aux autres pays.

HyggeModifier

IdéeModifier

  • Le terme hygge, intraduisible en français, signifie être bien, confortable, tranquille, et désigne un aspect fondamental de la culture danoise, à savoir l'absence de tout ce qui peut causer du tracas. Les Danois privilégient ainsi la gentillesse, le confort, les présences amicales. Ce hygge est particulièrement mis en avant au moment des festivités de Noël. Il est souvent associé à la présence de bougies qui favorisent une ambiance chaleureuse. Cependant, l'été est également riche en ambiances hygge : lors de festivals conviviaux ou encore de pique-niques en plein air. Enfin, la présence de la famille et/ou des amis est essentielle dans un contexte hygge.
ÉtymologieModifier
  • Le mot hygge vient de la langue norvégienne où il signifierait une forme de "bien-être". Vers la fin du XVIIIe siècle, il intègre la culture et la langue danoise.[1]
  • L'adjectif associé, pour décrire une situation relevant du hygge, est "hyggeligt".
Décoration intérieureModifier
  • Le Hygge est même utilisé pour qualifier un type de décoration intérieure inspirée des intérieurs danois typiques. Dans le domaine de l'art de vivre Hygge, le confort et la chaleur sont privilégiés avec des tissus chaleureux, et de grands canapés. La luminosité de l'espace habité est également centrale, car les Danois sont très inventifs pour compenser les longs hivers parfois pesants. C'est pourquoi les tons clairs et les bougies sont souvent utilisés pour favoriser la luminosité, et le bois est présent pour apporter de la chaleur à l'espace.

Arts de la tableModifier

 
Sandwiches ouverts, dits smeurebreud.

Cuisine(s)Modifier

Parmi les spécialités culinaires du Danemark, on trouve les smeurebreud, qui sont des sandwiches ouverts et copieusement garnis. Il est à noter que le restaurant Noma à Copenhague a été élu « meilleur restaurant du monde » en 2010 et 2011.

Boisson(s)Modifier

Les bières danoises, brassées notamment par Carlsberg ou Faxe, sont aussi réputées. Les Danois sont également les inventeurs de la première bière libre.

SantéModifier

Activités physiquesModifier

Sports, arts martiauxModifier

MédiaModifier

PresseModifier

RadioModifier

TélévisionModifier

Internet (.dk)Modifier

LittératureModifier

 
Portrait de Hans Christian Andersen (1869)

Littérature contemporaine[7]Modifier

ArtisanatModifier

Les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel relèvent (pour partie) du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. On parle alors de trésor humain vivant. Mais une grande partie des techniques artisanales ont régressé, ou disparu, dès le début de la colonisation, et plus encore avec la globalisation, sans qu'elles aient été suffisamment recensées et documentées.

DesignModifier

 
Chaises Corona par Poul Voltner

Le design danois est réputé pour ses lignes épurées et son élégance, mais aussi pour son côté fonctionnel. Il a subi l'influence du Bauhaus, mais s'en est écarté pour obtenir une identité propre, en se basant à la fois sur un artisanat de haute qualité et une industrie performante[8].

Parmi les designers les plus connus, il est possible de citer Arne Jacobsen, Hans Wegner ou Georg Jensen.

Parmi les marques les plus connues, il y a Bang & Olufsen, la Porcelaine royale, ou encore Lego.

Textiles, cuir, papierModifier

Bois, métauxModifier

  • Horlogerie danoise

Poterie, céramique, faïenceModifier

Verrerie d'artModifier

Joaillerie, bijouterie, orfèvrerieModifier

Arts visuelsModifier

ArchéologieModifier

DessinModifier

PeintureModifier

SculptureModifier

ArchitectureModifier

PhotographieModifier

GraphismeModifier

Arts du spectacleModifier

MusiqueModifier

DanseModifier

ThéâtreModifier

Autres scènes : marionnettes, mime, pantomime, prestidigitationModifier

Les arts mineurs de scène, arts de la rue, arts forains, cirque, théâtre de rue, spectacles de rue, arts pluridisciplinaires, performances manquent encore de documentation pour le pays …

Pour le domaine de la marionnette, la référence est : Arts de la marionnette au Danemark, sur le site de l'Union internationale de la marionnette UNIMA).

CinémaModifier

ProductionModifier

Nordisk Film est présent sur le marché du cinéma depuis 1906, ce qui en fait une des plus anciennes sociétés de production. Elle a depuis divers concurrents, parmi lesquels Zentropa Film (Dancer in the Dark de Lars von Trier ou Nimbus Film (Festen de Thomas Vinterberg).

RéalisateursModifier

Dès les débuts du cinéma, Carl Theodor Dreyer fut un réalisateur danois connu mondialement, avec notamment La Passion de Jeanne d'Arc, Vampyr, Ordet ou Gertrud.

À la fin du XXe siècle, l'école du Dogme (Thomas Vinterberg, Lars Von Trier, Søren Kragh Jacobsen) a marqué l'histoire du cinéma par son refus de principe des éclairages artificiels, de la musique, des effets spéciaux... au bénéfice de la tension dramatique.

Mais il y a aussi d'autres grands réalisateurs comme Bille August, Gabriel Axel, Nicolas Winding Refn ou Anders Thomas Jensen.

AutresModifier

TourismeModifier

PatrimoineModifier

MuséesModifier

Liste du Patrimoine mondialModifier

Le programme Patrimoine mondial (UNESCO, 1971) a inscrit dans sa liste du Patrimoine mondial (au 12/01/2016) : Liste du patrimoine mondial au Danemark.

Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanitéModifier

Le programme Patrimoine culturel immatériel (UNESCO, 2003) a inscrit dans sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (au 10/01/2016) : aucune activité humaine encore.

Registre international Mémoire du mondeModifier

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) a inscrit dans son registre international Mémoire du monde (au 10/01/2016) :

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Norman Berdichevsky, An Introduction to Danish Culture, McFarland, 2011, 239 p. (ISBN 9780786486526)
  • (en) Mark H. Salmon, Denmark - Culture Smart!: The Essential Guide to Customs & Culture, Kuperard, Londres, New York, 2010, 99 p. (ISBN 9781857335965)
  • (en) Morten Strange, Culture Shock! Denmark, Graphic Arts Center Publishing Company, 2006, 270 p. (ISBN 9781558689657)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Guide to Denmark / Danish Etiquette, Customs & Culture / Kwintessential », sur Kwintessential (consulté le ).
  2. http://www.toutelislande.fr/HistoireMythologieIslande.html
  3. « The Danish Institute for Human Rights », sur The Danish Institute for Human Rights (consulté le ).
  4. « Coût de la vie au Danemark. Prix cigarettes, essence, restaurant, salaire... », sur www.partir.com (consulté le ).
  5. Libération, 22 septembre 2008, page 19
  6. « Littérature danoise - 362 livres - Babelio », sur babelio.com (consulté le ).
  7. https://thorfreja.files.wordpress.com/2016/12/presentation-de-la-litterature-danoise-contemporaine.pdf
  8. L'émergence du design danois consulté le 26 janvier 2012
  9. « Quel budget prévoir pour voyager au Danemark? », sur Le planificateur de voyages (consulté le ).
  10. « Collection des archives des compagnies danoises de commerce extérieur / Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture », sur unesco.org (consulté le ).
  11. « La Collection Linné / Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture », sur unesco.org (consulté le ).
  12. « Les archives Søren Kierkegaard / Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture », sur unesco.org (consulté le ).
  13. « Les manuscrits et la correspondance de Hans Christian Andersen / Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture », sur unesco.org (consulté le ).
  14. « Registres du péage du Sund / Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture », sur unesco.org (consulté le ).
  15. « El Primer Nueva Coronica y Buen Gobierno / Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture », sur unesco.org (consulté le ).
  16. « Collection arnamagnéenne / Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture », sur unesco.org (consulté le ).
  17. « MS. GKS 4 2°, vol. I-III, Biblia Latina. Généralement appelée « La Bible de Hambourg » ou « La Bible de Bertoldus » / Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture », sur unesco.org (consulté le ).