Culture de l'Albanie

culture d'une zone géographique

La culture de l'Albanie, pays de l'Europe du Sud-Est, désigne d'abord les pratiques culturelles observables de ses habitants (3 100 000, estimation 2017).

Ancien théâtre de Butrint

Langues, peuples, culturesModifier

LanguesModifier

TraditionsModifier

ReligionModifier

SymbolesModifier

FolkloreModifier

MythologieModifier

CroyancesModifier

PratiquesModifier

FêtesModifier

Date Nom français Nom local Remarques
1er et 2 janvier Nouvel an Viti i Ri
date variable Bajrami i Vogël
1er mars Fête du printemps Dita e Pranveres
7 mars Jour du professeur Dita e Mësuesit Officiel
8 mars Fête des femmes Dita e Grave Officiel
14 mars Fête de l été Dita e Veres
22 mars Dita e Ré
1er avril Poisson d'avril Dita e Rrenave, Dita e Gënjeshtrave Non officiel
date variable Pâques Pashkët Katolike
1er mai Fête du Travail Një Maji
19 octobre Jour de Mère Teresa Dita e Nënë Terezës
date variable Bajrami i Madh
31 octobre carneval ? Non officiel
28 novembre Jour de l'Indépendance Dita e Pavarësisë
29 novembre Jour de la Libération Dita e Çlirimit
25 décembre Noël Krishtlindjet

SociétéModifier

FamilleModifier

ÉducationModifier

DroitModifier

ÉtatModifier

DiversModifier

  • Coût de la vie[3] : en , le salaire moyen serait de 333 euros (contre 2900 en France).

Arts de la tableModifier

Cuisine(s)Modifier

Le territoire de l'Albanie a été occupé par la Grèce, l'Italie et l'Empire ottoman et chaque groupe a laissé sa marque sur la cuisine albanaise.

Le repas principal des albanais est le déjeuner, il est habituellement accompagné d'une salade de légumes, comme des tomates, des concombres, des poivrons verts, et des olives avec de l'huile d'olive, du vinaigre et du sel. Le déjeuner inclut également un plat principal, des légumes et de la viande. Les spécialités de fruits de mer sont également communes dans les secteurs côtiers de Durrës, Vlorë et Sarandë.Et une des spécialités est la Pita ou aussi dit la Pitou

Boisson(s)Modifier

SantéModifier

Activités physiquesModifier

SportsModifier

Arts martiauxModifier

MédiaModifier

PresseModifier

RadioModifier

TélévisionModifier

InternetModifier

LittératureModifier

Littérature contemporaineModifier

 
Ismail Kadare sur un timbre émis en 2011

À l'image de son passé agité et des espérances permises par l'ouverture à l'occident des années 1990, l'Albanie possède une littérature contemporaine très riche et d'une grande variété de styles. On peut distinguer grossièrement les auteurs qui ont écrit la majeure partie de leur œuvre pendant la période communiste de ceux dont l'œuvre se situe autour ou après la transition démocratique. Les premiers ont souvent écrit des œuvres lyriques Lasgush Poradeci ou métaphoriques (Ismail Kadare dans Le Palais des rêves) tandis que les seconds vont souvent évoquer ouvertement la dictature et ses conséquences, sociales et psychologiques (Fatos Kongoli, Ornela Vorpsi, Ylljet Aliçka,Valdete Antoni, Besnik Mustafaj, Bashkim Shehu, Arian Leka, Zija Çela).

Les principaux écrivains albanais sont :

  • Ismail Kadare, l'écrivain le plus connu d'Albanie, qui a obtenu le prix Man Booker International en 2005.
  • Fatos Kongoli, a reçu de nombreux prix dans son pays. Ses romans, souvent teintés de noirceur et d'un extrême réalisme, évoquent le trouble voire la folie de personnages pendant et après le traumatisme créé par le système totalitaire. Ses œuvres sont traduites dans de nombreuses langues dont le français.
  • Cizia Zykë, écrivain et aventurier français né d'une mère grecque et d'un père albanais devenu légionnaire ; a écrit quatre romans qui expliquent comment différents trafics se sont développés en Albanie durant les années 1990 : Les Aigles et la trilogie Au nom du père. Il est par ailleurs l'auteur d'un reportage sur le code d'honneur albanais, le Kanoun.
  • Gjergj Millosh Nikolla dit Migjeni.
  • Xhevahir Spahiu, poète et traducteur.

ArtisanatModifier

Arts visuelsModifier

DessinModifier

PeintureModifier

 
Kolë Idromeno, Dasma Shkodrane (1924)

SculptureModifier

ArchitectureModifier

PhotographieModifier

GraphismeModifier

Arts du spectacleModifier

MusiqueModifier

DanseModifier

ThéâtreModifier

Autres scènes : marionnettes, mime, pantomime, prestidigitationModifier

Les arts mineurs de scène, arts de la rue, arts forains, cirque, théâtre de rue, spectacles de rue, arts pluridisciplinaires, performances manquent encore de documentation pour le pays …

Pour le domaine de la marionnette, le site de référence de l'Union internationale de la marionnette UNIMA) ne fournit aucune information. Et pourtant se tient à Tirana en 2019 un International Puppet Theater Festival Albania[6].

CinémaModifier

Patrimoine culturelModifier

MuséesModifier

Liste du Patrimoine mondialModifier

Le programme Patrimoine mondial (UNESCO, 1971) a inscrit dans sa liste du Patrimoine mondial (au 12/01/2016) : Liste du patrimoine mondial en Albanie.

Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanitéModifier

Le programme Patrimoine culturel immatériel (UNESCO, 2003) a inscrit dans sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (au 10/01/2016) :

Registre international Mémoire du mondeModifier

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) a inscrit dans son registre international Mémoire du monde (au 10/01/2016) :

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Albert Doja, Naître et grandir chez les Albanais : la construction culturelle de la personne, L'Harmattan, Paris, Montréal, 2000, 322 p. (ISBN 2-7384-8879-X)
  • (en) Robert Elsie, A dictionary of Albanian religion, mythology and folk culture, C. Hurst, Londres, 2001, 357 p. (ISBN 1-85065-570-7)
  • (en) Andreas Hemming, Gentiana Kera, Enriketa Pandelejmoni, Albania: Family, Society and Culture in the 20th Century, LIT Verlag Münster, 2012, 221 p. (ISBN 9783643501448)
  • Jacqueline Bénézech-Monod-Herzen, Carnets de voyage en Albanie (1931-1938), textes rassemblés par Josiane Barbier, photographies de René Bénézech, Paris, L'Harmattan, 2018, 240 p. (ISBN 9782343138923)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier