Ouvrir le menu principal
Site classé de La Bastille à Grenoble

La région Rhône-Alpes est riche de monuments historiques, de musées, et d'activités culturelles

Sommaire

Le patrimoineModifier

 
Le Palais Saint-Jean devant la colline de Fourvière à Lyon

Les Monuments historiques protégésModifier

La région comprend 47 des 340 zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysage (ZPPAUP) françaises, 31 y sont à l'étude (dont 5 en révision)[Quand ?]. Il y a également 3 secteurs sauvegardés dont le site historique remarquable de Lyon, à ce jour[Quand ?] le plus vaste espace inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco[réf. nécessaire]. Cinq villes sont labellisées "ville d'art et d'histoire", 3 "villes d'art", 4 "pays d'art et d'histoire" et 1 agglomération d'art et d'histoire. 57 édifices sont labellisés "Patrimoine du XXe siècle".

Il y a 7 "jardins remarquables".

L'archéologieModifier

En 2004, dans le cadre de l'archéologie préventive (liée aux opérations d'urbanisme et aux travaux d'aménagement du territoire), 141 diagnostics et 26 fouilles ont été menés. Dans le même temps il y avait 132 fouilles, prospections thématiques, prospections-inventaires et sondages dans le cadre de l'archéologie programmée (liée à une programmation scientifique). Au total 37 681 entités archéologiques sont recensées dans la région.

L'ethnologieModifier

La région compte un "ethnopôle", la Maison du fleuve Rhône, à Givors.

Les muséesModifier

La région comprend 200 musées dont 102 ont reçu le label "Musée de France". La ré\si 4 ateliers de restauration spécialisés à vocation régionale ou internationale[pas clair].

Langue régionaleModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Bien que la région Rhône-Alpes soit un ensemble fortement contrasté[évasif] (du point de vue géographique et historique), elle est unie culturellement par l'appartenance à l'aire linguistique du francoprovençal dont elle regroupe la majeure partie.

Aujourd'hui la pratique fréquente de ce que certains appellent patois est rare, mais se retrouve dans certaines tournures du français régional (apparenté au français de Suisse, lui aussi dans l'espace francoprovençal.)

De nombreux particularismes locaux existent à Lyon (parler lyonnais) et à Saint-Etienne (parler stéphanois).

Les arts plastiquesModifier

ArchitectureModifier

La région compte 3 écoles d'architecture auxquelles il faut ajouter les Grands Ateliers de L'Isle-d'Abeau. La Tourette joue le rôle de centre culturel de rencontre.

Art contemporainModifier

Le Fonds régional d'art contemporain (FRAC) est fusionné avec le Centre d'art le Nouveau Musée au sein de l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne[Quand ?]. Modèle:MAl dit de la double mission d'organiser des expositions temporaires dans ses murs à Villeurbanne et de constituer la Collection Rhône-Alpes pour la diffuser sous forme d'expositions thématiques. L'Institut développe une activité dynamique de présentation et de réflexion sur l'art actuel et une politique d'acquisition doublée d'un accompagnement didactique autour d'une collection de haut niveau par des actions de sensibilisation et de formation des publics. Près de 1500 œuvres ont été acquises par le FRAC Rhône-Alpes depuis sa création en 1983. La collection rassemble des œuvres de 530 artistes, (dont 50 % d'artistes français).

La région compte une vingtaine de centres d'art contemporain, dont deux parmi les plus importants en France : l'Institut d'art contemporain – à Villeurbanne - et Le Magasin – à Grenoble. Il y a une Biennale d’art contemporain à Lyon et une Biennale du design à Saint-Étienne. Cinq écoles supérieures d'art (Annecy, Grenoble, Lyon, Saint-Etienne, Valence) conduisent au diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP). Les Grands Ateliers de L'Isle-d'Abeau constituent un pôle d'enseignement, de recherche et d'expérimentation de la construction, rassemblant écoles d'architecture, écoles supérieures d'art et écoles d'ingénieurs.

Le livre et l'écritModifier

La région compte 400 bibliothèques publiques (300 bibliothèques municipales et 100 annexes), 8 bibliothèques départementales de prêt. 16 bibliothèques sont en projet dans le cadre du programme des "ruches" nombre de projets en cours. Les bibliothèques rhônalpines sont très fréquentées : par 20,8 % de la population, contre une moyenne nationale de 17,6 %.

La région compte 300 lieux d'éditions (associatifs, institutionnels, professionnels), 100 éditeurs dont 60 ont un diffuseur et un distributeur, 400 librairies de premier et second niveau dont 290 répondant aux critères de professionnalisme. Neuf cents auteurs vivent dans la région dont 200 écrivains, 150 auteurs et illustrateurs jeunes, 120 traducteurs.

La musique, la danse et le théâtreModifier

  Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques. Les listes peuvent demeurer si elles sont introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. Par défaut de sourçage d'ensemble, ce sont chacun des items qui devront être sourcés.  (février 2017).

FormationModifier

395 écoles de musique, dont :

  • 1 des deux Conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse
  • 1 des deux départements pédagogiques du Centre national de la Danse (CND)
  • 1 conservatoire national supérieur de théâtre (ENSATT)
  • 1 centre de formation à l'enseignement de la musique (CEFEDEM musique)
  • 1 centre de formation des musiciens intervenant à l'école élémentaire et pré-élémentaire (CFMI)
  • 3 centres de formation au diplôme d'État danse
  • 3 conservatoires nationaux de région, dont un en préfiguration
  • 8 écoles nationales de musique et de danse
  • 1 école nationale de musique et de danse en préfiguration
  • 1 école départementale de musique
  • 37 écoles municipales de musique et de danse agréées
  • 87 écoles municipales de musique

ScènesModifier

Compagnies dramatiquesModifier

150 compagnies dramatiques ont été recensées dont 47 soutenues AC et 29 conventionnées par la DRAC.

Le cinémaModifier

StatistiquesModifier

Il y a eu en Rhône-Alpes 18,400 millions d'entrées au cinéma en 2004 (sur 174,147 millions en France). 217 communes sont équipées en salle de cinéma fixe (stations de sports d'hiver comprises). Il y a 651 écrans implantés auxquels il convient d'ajouter 18 circuits de cinémas itinérants desservant 350 localités. Ce parc est très diversifié, et compte 124 salles d'art et d'essai (parmi lesquels 24 sont classés recherche) et 13 multiplexes totalisant 137 écrans.

La région compte également 3 cinémathèques.

40 festivals de cinéma s'y sont déroulés en 2004 dont 17 subventionnés par l'État.

4 pôles "image"Modifier

SourcesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier