Culture émirienne

Culture archéologique de transition Paléolithique moyen-supérieur du Proche-Orient

Émirien

Émirien
Description de cette image, également commentée ci-après
Pointe d'Emireh, Mayrouba IV, Liban
Définition
Autres noms Culture émirienne
Lieu éponyme Grotte d'Emireh ("grotte des princes")
Auteur Francis Turville-Petre,
Dorothy Garrod
Caractéristiques
Répartition géographique Levant
Période Paléolithique supérieur initial
Chronologie 50 000 à 47 000 ans AP
Type humain associé Homo sapiens
Tendance climatique froid et sec (SIO 3)

Objets typiques

Pointe d'Emireh, lames retouchées

L'Émirien, ou culture émirienne, est une culture archéologique datée d'environ 50 000 à 47 000 ans avant le présent (AP), attestée au Levant (Israël, Jordanie, Liban et Syrie). L'industrie lithique de l'Émirien combine des éléments du Moustérien (par exemple la méthode Levallois) avec des innovations propres au Paléolithique supérieur, comme du débitage lamellaire.

C'est la culture archéologique la plus ancienne d'Eurasie qui soit rattachable au Paléolithique supérieur initial. Elle ne semble dériver d'aucune culture plus ancienne connue en Eurasie ou en Afrique, ce qui conduit certains chercheurs à conclure que l'Émirien serait autochtone au Levant.

CaractéristiquesModifier

 
Dessin d'une pointe d'Emireh

La pointe d'Emireh est typique et représentative de l'Émirien. C'est un microlithe de 2 à 3 cm de long, probablement destiné à être emmanché sur un support en bois (manche de lance ou flèche).

AnalyseModifier

La culture émirienne est précédée dans la région par une culture moustérienne dont elle semble dériver, c'est-à-dire sans qu'on puisse déceler de traces de rupture technologique comme c'est le cas avec une culture intrusive venant d'ailleurs. Ainsi de nombreux éléments issus du Moustérien se retrouvent dans l'Émirien comme le débitage Levallois. Par contre, la pointe d'Emireh, typique de la culture, n'a aucune ascendance moustérienne et semble être une innovation propre à l'Émirien. La pointe d'Émireh est un outil plutôt rattachable au Paléolithique supérieur. De plus, de nombreux outils en pierre type lame ont été utilisés, y compris des couteaux incurvés similaires à ceux trouvés dans la culture châtelperronienne de l'Europe occidentale.

L'Émirien a finalement évolué vers l'Ahmarien, qui lui-même a évolué sur place vers l'Aurignacien levantin (anciennement appelée Antélien). L'Ahmarien pourrait avoir donné le Protoaurignacien en Europe méridionale.

Principaux sitesModifier

Liste des principaux sites émiriens connus[1],[2] :

RéférencesModifier

  1. Jean-Jacques Hublin, « The modern human colonization of western Eurasia: when and where? », Quaternary Science Reviews, volume 118, pages 194-210, 2015 (consulté le ).
  2. Omry Barzilai, Natalia Gubenko, « Rethinking Emireh Cave: The lithic technology perspectives », Quaternary International, volume 464, partie A, pages 92-105, 2018 (consulté le ).

BibliographieModifier

  • Lithic technology, chronology, and marine shells from Wadi Aghar, southern Jordan, and Initial Upper Paleolithic behaviors in the southern inland Levant, Journal of Human Evolution, volume 135, 102646, octobre 2019, lire en ligne

Articles connexesModifier