Cultivateur (outil)

Un cultivateur est un instrument aratoire muni de dents adaptées à différents travaux de préparation du sol, comme la préparation des lits de semence ou le déchaumage[1]. L'un des plus connus est le cultivateur canadien, dont les dents sont écartées de 25 cm et munies d'un étançon (la pièce qui fixe chaque dent au bâti) flexible.

Cultivateur lourd
Cultivateur tiré par un tracteur à Montréal en 1943

Certains modèles peuvent être utilisés pour le binage en adaptant l'écartement des dents à la culture à traiter lorsqu'il s'agit de cultures en lignes écartées.

C'est un outil de base en agriculture ; il peut être combiné avec d'autres instruments, tels que herse et rouleau. Il se décline en de nombreuses versions.

Classification en fonction du type de dentsModifier

  • Les cultivateurs lourds à dents flexibles ou semi-rigides (placées sur étançons à ressorts) assez polyvalents
  • Les cultivateurs lourds à dents rigides ou chisels

Longtemps utilisés en pseudo-labour, ils sont maintenant utilisés en déchaumage et en reprise profonde de labour.

  • Les cultivateurs légers à dents souples, canadiens ou vibroculteurs sont des appareils de reprise de labour et de préparation du lit de semence. Ils travaillent à la demi profondeur de la couche labourée. On disait aussi autrefois « bineuse » pour tous les cultivateurs légers (car soit leur largeur permettait le passage entre les rangs de plantation, soit les dents pouvaient être disposées de façon à biner les cultures en ligne, ce qui était primordial avant les herbicides) mais le terme est devenu obsolète dans ce sens général.
  • Les cultivateurs rotatifs à dents tournantes recourbées (rotavators) ou droites (rototillers, cultirotors)

Classification en fonction du travail à réaliserModifier

 
Bineuse moderne Monosem constituée principalement d'une barre vibroculteur. Elle peut être guidée automatiquement pour respecter les rangs de culture.
  • Préparation du lit de semence : cultivateur, vibroculteur,
  • Destruction d'adventices difficiles (chiendents, liserons, oseilles …) : extirpateur, scalpeur ; ils sont équipés de socs larges,
  • Aération du sol, régénération des prairies et pelouses : scarificateur à dents droites, socs éventuellement en forme de couteau,
  •  
    Le cultivator de Farmall : une vue parfaite sur le travail de binage de deux rangs ; ensemble de 1949
    Binage : les dents doivent être disposées de façon à laisser des espaces non travaillés sur les rangs de culture : bineuse[2]. Le très populaire Farmall C (ainsi que le John Deere 420) avec bineuse était justement appelé « cultivator ». La voie arrière était facilement réglable pour s'adapter à toutes les cultures en lignes espacées.
  • Déchaumage : déchaumeuse à dents

RéférencesModifier

  1. « Cultivateur », sur AgroParisTech, (consulté le )
  2. « Binage », sur AgroParisTech, (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :