Ouvrir le menu principal

Cuisine polonaise

cuisine spécifique au pays de la Pologne

La cuisine polonaise (en polonais : Polska kuchnia), [pɔlska 'kuxɲa]) est un style de cuisine et de préparation des aliments très populaire en Pologne. La cuisine polonaise a évolué au cours des siècles pour devenir très éclectique en raison de l'histoire de la Pologne. Cette cuisine présente de nombreuses similitudes avec d'autres pays slaves, en particulier les cuisines tchèque et slovaque.

Sommaire

RepasModifier

 
petit déjeuner polonais

Le petit déjeuner (śniadanie) est assez consistant, il est composé le plus souvent de pain, beurre, fromage, saucisson, confitures... le tout arrosé de thé ou de café au lait. On sert une soupe au lait aux enfants (qui, contrairement aux céréales introduites plus récemment, est consommée chaude). Le petit-déjeuner polonais est riche et varié. Il se compose généralement :

  • d'un verre de jus de fruits, d'une tasse de café léger ou de thé
  • de charcuteries diverses (jambon, saucisson, pâté)
  • de tranches fines de fromages
  • d'un œuf dur
  • de tranches de tomates
  • de radis, de tomates, de concombre
  • de miel ou de confitures
  • de différentes sortes de pains noirs ou blancs.
  • de zupa mleczna, soupe au lait avec des céréales.

Le déjeuner (obiad) est le repas le plus important de la journée. Classiquement il est composé d'une soupe suivi d'un « deuxième plat » (drugie danie) consistant, le plus souvent, en une viande accompagnée de légumes voire de féculents.

Le dîner (kolacja, du français « collation ») est plus léger et le plus souvent froid. Sa composition se rapproche de celle du petit déjeuner.

SoupesModifier

On dit qu'il y a en Pologne environ 300 sortes de soupes. Ce chiffre peut sembler un peu exagéré, mais il est certain que la soupe est une tradition de la cuisine polonaise et un incontournable plat de la table polonaise tout au long de l'année. L'été le chłodnik est un grand classique. C'est une soupe à base de lait caillé ou de crème fraîche légère et de betteraves.

Les soupes chaudesModifier

  • barszcz (borschtsch) : soupe de betteraves fermentées
 
Barszcz
 
Zurek
 
Zurek servis dans le pain
 
Zupa pomidorowa z ryzem
 
Czernina
  • kapuśniak (soupe à la choucroute avec des pommes de terre et du lard)
 
Kapusniak

Toutes les soupes peuvent être accommodées de multiples façons, servies avec divers accompagnements (pain, pain grillé, pommes de terre, pâtes, des lane kluski (sorte de petites pâtes faites avec la farine et des œufs). Les recettes varient en fonction de la région.

Plats et accompagnementsModifier

Plats chaudsModifier

  • kotlet schabowy Côtelette de porc aminci panée, baignées dans l'huile de tournesol
 
Kotlet schabowy
 
Kotlety Mielone
 
Zrazy wolowe
  • golabkis (gołąbki) Chou farci à l'huile et au riz servis avec une sauce à l'huile de tournesol
  • bigos Choucroute revenue longtemps avec la viande (porc, bœuf) et champignons
 
Bigos
 
Krokiet

EntremetsModifier

 
Ogórki kiszone
  • grzyby w occie Champignons (cèpes et bolets essentiellement au vinaigre)
 
Grzyby w occie

Divers poissons fumées : colin, saumon, maquereau, hareng, etc.

Nourriture rapideModifier

  • zapiekanka : demi-baguette de pain nappée d'une garniture de champignons, de fromages, de légumes...

AccompagnementsModifier

Outre des pommes de terre servies quasiment quotidiennement :

  • kasza (nom générique de gruaux de toute sorte)
  • pierogi (diverses variétés de raviolis farcis à la viande, le fromage blanc ou légumes, peuvent devenir aussi un plat sucré avec la farce aux fruits, accompagné de crème fraiche et de sucre)
 
pierogi
  • kluski (gnocchi) il y a diverses façons de préparation p.ex des petites quenelles (kopytka) kluski śląskie (petits ronds avec un trou au milieu), kluski kładzione (sans forme particulière formés par le contact avec de l'eau bouillante).
  • kluski na parze Sorte de petites boules cuisinées à la vapeur faites avec la levure de boulanger
 
Kluski na parze
 
Placki

LégumesModifier

sałatka jarzynowa : Une sorte de macédoine de légumes composée essentiellement de pommes de terre. On y met également des petits pois, des carottes, des œufs cuits, des oignons, du céleri, des cornichons, éventuellement des pommes, du jambon ou bien des lardons et de la mayonnaise.

FromagesModifier

  • Le bundz est un fromage à base de lait de brebis
  • Le golka est un fromage à base de lait de bovins
  • L'oscypek est un fromage à base de lait de brebis et de vache

DessertsModifier

 
Karpatka
 
Makowiec

Réveillon de NoëlModifier

Comme dans la plupart des pays de l'est de l'Europe, les traditions de Noël continuent, après leur mise en sommeil sous le régime soviétique. La fin de l'Avent, période maigre, prend fin avec le réveillon de Noël.

Traditionnellement[1],[2],[3], les familles qui le peuvent présentent les "douze plats"[4], et le pain azyme oplatek.

La "carpe de Noël" est achetée vivante, acclimatée quelques jours en baquet ou baignoire, tuée de nuit (pour pouvoir affirmer aux enfants qu'on l'a relâchée en eau libre), préparée de façons diverses[5]. Parfois, on conserve sous enveloppe des écailles, autant que de membres de la famille élargie, comme rite propitiatoire.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Viviane Bourdon, Savoureuse Pologne : 160 recettes culinaires et leur histoire, les Éd. Noir sur blanc, Montricher (Suisse) ; la Librairie polonaise, Paris, 2002, 255 p. (ISBN 2-88250-113-7)
  • (en) Robert Strybel et Maria Strybel, Polish Heritage Cookery, Hippocrene Books, New York, 2005 (éd. rév.), 887 p. (ISBN 9780781811248)
  • Teresa Zienkiewicz et Richard Zienkiewicz, La cuisine polonaise, Librairie polonaise, Paris, 1985, 187 p.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier