Ouvrir le menu principal

Croisières sidérales

film de André Zwobada, sorti en 1942
Croisières sidérales
Réalisation André Zwobada
Scénario Pierre Guerlais
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Science-fiction
Durée 95 minutes
Sortie 1942

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Croisières sidérales est un film français d'André Zwobada sorti en 1942.

SynopsisModifier

La relativité du temps : quinze jours intersidéraux représentent vingt-cinq ans du temps terrestre. Françoise, jeune mariée, part dans la stratosphère sans son mari, mais avec Lucien, joyeux père d'un beau bébé. Une erreur de manipulation les projette dans l'espace. Au retour, le mari de Françoise aura les cheveux gris et le bébé sera en passe de se marier.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Parmi les figurants se trouvent des personnes encore peu connues à l'époque dont Bourvil et Jacques Dufilho. Le thème du décalage du temps suite à voyage stratosphérique (cf. paradoxe de Langevin) avait déjà été utilisé en 1935 par Alain Saint-Ogan dans sa bande dessinée « Zig et Puce au XXIe siècle » (voir la page intitulée « Retour sur la Terre »).

Lors d'une scène du film, quand Julien Carette arrache un boitier dans l'engin spatial, on aperçoit très nettement un technicien du film.

BibliographieModifier

  • Raymond Chirat, Catalogue des films français de long métrage. Films de fiction 1940-1950, Editions Imprimerie Saint-Paul, Luxembourg, 1981, article no 211
  • Collectif, « 65 ans de science-fiction au cinéma », Edition Groupe d'Etude pour le Cinéma Fantastique, Bruxelles, 1969, 162 pp, pp. 48-49
  • Christian Plume & Xavier Pasquini, « Bourvil », Bréa Editions, 1983, 189 pp, pp. 81-82, (ISBN 978-2-903198-32-9)

Liens externesModifier