Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calderón.
Cristina Calderón
Cristina Calderón (8639878993) (cropped).jpg
Cristina Calderón en 2013.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction
Living Human Treasures (Chile) (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Cristina Calderón, née le à Robalo sur l'île Navarino, est l'une des dernières représentantes du peuple yagan et la dernière locutrice native de la langue yagan[1], depuis la mort de sa sœur Úrsula en 2003, puis de sa belle-sœur Emelinda Acuña survenue le 12 octobre 2005[2].

Elle a écrit avec sa petite-fille Cristina Zarraga un livre de contes yagans, intitulé Hai Kur Mamashu Shis (Je veux te raconter une histoire) et publié en 2005[3] ; elle a également travaillé à un dictionnaire yagan. Elle vit à Villa Ukika près de Puerto Williams.

En 2009, elle est déclarée « trésor vivant » par l'UNESCO pour son rôle dans la préservation et la transmission de la langue et des traditions de son peuple[4].

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Última representante del pueblo Yagan cumple 83 años en Puerto Williams », biobiochile.cl, 26 mai 2011.
  2. (es) « Mujer yagana busca preservar lengua a través de diccionario », La Estrella de Arica, 18 août 2003.
  3. (es) « Quiero contarte un cuento, libro de las costumbres y leyendas yaganes », El Diario del Fin del Mundo, 11 décembre 2008.
  4. « «Mamie Cristina», la dernière locutrice de la langue yagan », lefigaro.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :