Crépin de Brichanteau

évêque catholique français

Crépin de Brichanteau
Biographie
Décès
Senlis
Évêque de l'Église catholique
Évêque désigné de Senlis

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Crépin ou Crespin de Brichanteau (né le , mort à Senlis le ) est un ecclésiastique qui fut évêque de Senlis en .

Biographie modifier

Né le , Crépin de Brichanteau est le fils de Louis de Brichanteau, seigneur de Nangis, marié à Marie de Vères, dame de Tancarville.

Il était sous-prieur de l'abbaye de Saint-Denis en 1544, lorsqu'il fut choisi, avec trois autres religieux de ce monastère, pour garder le trésor de l'abbaye, qui avait été transporté dans le collège de Saint-Denis à Paris pendant la guerre[1].

il est docteur en théologie de l'université de Paris en 1553 et est qualifié de « Prédicateur et confesseur de Monsieur le Dauphin » dans des lettres du roi de France Henri II du qui l'exemptèrent de payer sa part du don gratuit du clergé du diocèse de Paris, pour l'office claustral de la prévôté de la Garenne-lès-Saint-Denis, dont il était alors pourvu.

Il fut abbé Abbé commendataire de Saint-Vincent de Laon[2] et pourvu de l'état de conseiller confesseur ordinaire du roi François II le dont il prêta serment le suivant entre les mains de l'évêque de Bayeux, Charles d'Humières, grand aumônier de France[1].

Le il est nommé évêque de Senlis et il meurt dès avant de prendre possession de son évêché[3].

Il fut enterré en l'église Saint-Martin-et-Saint-Magne de Nangis[1].

Généalogie modifier

Il est l'oncle de Geoffroy de Billy et le grand-oncle de Benjamin de Brichanteau et de Philibert de Brichanteau qui furent successivement évêque-comte de Laon.

Armoiries modifier

Les armoiries de la famille de Brichanteau sont : d'azur, à six besants d'argent placés 3, 2 et 1.

Notes et références modifier

  1. a b et c Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France, Tome 7, page 893
  2. Robert Wyard, Histoire de l'abbaye de Saint-Vincent de Laon, publ., annotée & continuée 1858, p. 581.
  3. R.P. Charles-Louis Richard et Giraud, Bibliothèque sacrée ou Dictionnaire universel, historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques, Paris, 1827, tome XXIX, p. 191.

Article connexe modifier