Crèvecœur-en-Auge

ancienne commune française du département du Calvados
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crèvecœur.

Crèvecœur-en-Auge
Crèvecœur-en-Auge
Le colombier et la ferme du château.
Blason de Crèvecœur-en-Auge
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Mézidon-Canon
Intercommunalité Communauté d'agglomération Lisieux Normandie
Statut Commune déléguée
Maire délégué Michèle Berounsky
2017-2020
Code postal 14340
Code commune 14201
Démographie
Gentilé Crévigoriens
Population 486 hab. (2016)
Densité 226 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 05″ nord, 0° 00′ 53″ est
Altitude Min. 14 m
Max. 143 m
Superficie 2,15 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Mézidon Vallée d'Auge
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Crèvecœur-en-Auge
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Crèvecœur-en-Auge
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Crèvecœur-en-Auge
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Crèvecœur-en-Auge

Crèvecœur-en-Auge est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie,

Crèvecœur-en-Auge est peuplée de 486 habitants[Note 1].

Le , elle prend le statut administratif de commune déléguée au sein de la nouvelle commune de Mézidon Vallée d'Auge de statut administratif commune nouvelle.

GéographieModifier

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous les formes Crevecuire au XIe siècle et latinisé en Crepito Corde en 1107[2]. Crève-cœur avait en ancien français le même sens qu'en français moderne et semble marquer le dépit des paysans face à une terre jugée inculte[2],[3],[4].

En 1897, Crèvecœur devient Crèvecœur-en-Auge[5].

Le gentilé est Crévigorien.

HistoireModifier

Le château du XIe siècle est une importante place forte pour le pays d'Auge durant le Moyen Âge et est très disputé pendant la guerre de Cent Ans[6].

À la création des cantons, Crèvecœur est chef-lieu de canton. Ce canton est supprimé lors du redécoupage cantonal de l'an IX (1801)[5].

L'église, détruite pendant la Révolution, n'a pas été reconstruite. La proximité du bourg de Saint-Loup-de-Fribois et de son église a permis à la population catholique de Crèvecœur d'y pallier.

Le , Les Authieux-Papion intègre avec treize autres communes la commune de Mézidon Vallée d'Auge[7] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes des Authieux-Papion, de Coupesarte, de Crèvecœur-en-Auge, de Croissanville, de Grandchamp-le-Château, de Lécaude, de Magny-la-Campagne, de Magny-le-Freule, du Mesnil-Mauger, de Mézidon-Canon, de Monteille, de Percy-en-Auge, de Saint-Julien-le-Faucon et de Vieux-Fumé deviennent des communes déléguées et Mézidon-Canon est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1959 mars 2001 Jean Manchon RPR Conseiller général
mars 2001[8] décembre 2016 Michèle Bérounsky[9] SE Retraitée de l'enseignement
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et deux adjoints[9].

Liste des maires de la commune déléguéeModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017 En cours Michèle Bérounsky SE  

JumelagesModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[11],[Note 2].

En 2016, la commune comptait 486 habitants, en diminution de -5,63 % par rapport à 2011 (Calvados : 1,56 %, France hors Mayotte : 2,49 %). Crèvecœur-en-Auge a compté jusqu'à 554 habitants en 1990.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
359357386316324322348354354
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
365346399400387408416394415
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
373374352345332354361328360
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
526537489515554502508513517
2016 - - - - - - - -
486--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Manifestations culturelles et festivitésModifier

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune de Crèvecœur-en-Auge se blasonnent ainsi :
D'or à la croix de gueules chargée d'une croix du champ[15].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

RéférencesModifier

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève, (lire en ligne), p. 1293
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 104
  5. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Le patrimoine des communes du Calvados, vol. 2, Paris, Flohic Éditions, (ISBN 2-84234-111-2), p. 1150
  7. « Recueil des actes administratifs du 13 septembre 2016 » [PDF], sur le site de la préfecture du Calvados (consulté le 29 mars 2018).
  8. « Michèle Bérounsky, brigue un nouveau mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 octobre 2015)
  9. a et b Réélection 2014 : « Crèvecœur-en-Auge (14340) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 octobre 2015)
  10. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 .
  13. « Ancien manoir de Beuvillers », notice no PA00111834, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. « Ancien manoir », notice no PA00111263, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=8706