Ouvrir le menu principal

Coventry Ordnance Works

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir COW.

Coventry Ordnance Works
logo de Coventry Ordnance Works
Publicité de 1915 avec un cuirassé de la classe King George V.

Création 1903
Dates clés 1905 : Consortium Cammell Laird, John Brown et Fairfield.
1918 : Acquisition par English Electric.
Disparition 1925
Fondateurs Cammell Laird
Personnages clés Reginald Bacon (en)
Siège social Coventry
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
Actionnaires Cammell Laird
John Brown
Fairfield Shipbuilding
Activité Armement
Société mère Yarrow ShipbuildersVoir et modifier les données sur Wikidata

Coventry Ordnance Works (parfois abrégée COW) est une entreprise de manufacture d'armes et de munitions britannique fondée en 1903 et active jusqu'en 1925.

HistoireModifier

En 1903, Coventry Ordnance Ldt fonde une entreprise d'armement afin de se diversifier, la Coventry Ordnance Works. Elle est rachetée par Cammell Laird cette même année et en 1905, John Brown et Fairfield Shipbuilding rachètent des parts dans l'entreprise. Est ainsi né un consortium destiné à concurrencer le duopole formé par Vickers et Armstrong Whitworth dans le domaine de l'armement[1]. L'usine est installée à Coventry, et fabrique des jauges, des outils, des canons et des canons navals[2]. En 1910, une autre usine ouvre à Scotstoun dans la banlieue de Glasgow afin de fabriquer des tourelles. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, Coventry Ordnance Works fournit l'armée britannique et la Royal Navy en canons et en munitions.


En 1919, English Electric acquiert l'entreprise. En 1925, la récession touche durement le marché de l'armement et COW ne peut y échapper : l'entreprise ferme alors ses portes[3].

ProductionModifier

 
Coventry Ordnance Works, au cours de la Première Guerre mondiale. Une travailleuse est introduite dans un canon de 15 pouces afin d'en nettoyer les rayures

Quelques exemples de canons construits par Coventry Ordnance Works :

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Norman Friedman, Naval Weapons of World War One : Guns, Torpedoes, Mines and ASW Weapons of All Nations, Seaforth Publishing, [détail de l’édition]
  • (en) John Campbell, Naval Weapons of World War Two, Conway Maritime Press, [détail de l’édition]
  • (en) Peter Hodges, The Big Gun : Battleship Main Armament 1860-1945, Annapolis (Maryland), Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-917-0)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier